Ce livret a été conçu par l'inspection pédagogique régionale de ...

En effet, être Professeur ne s'improvise pas mais s'apprend. ... 1) En contribuant à l'éducation de l'élève c'est à dire en développant : ..... L'ensemble exercice, réponse de l'élève et correction, sera inclus dans le cahier classeur ... qu'un élève de 1ère ou de terminale devra tirer une conclusion d'un ensemble de données?



un extrait du document



Ce livret a été conçu par l'inspection pédagogique régionale de
Sciences de la Vie et de la Terre afin d'aider les nouveaux enseignants à
débuter dans la fonction. Il ne saurait cependant suppléer ni à la
formation initiale ni à la formation continue. En effet, être Professeur ne
s'improvise pas mais s'apprend. Cet apprentissage, jamais achevé, porte sur
2 domaines complémentaires : la maîtrise des procédures pédagogiques et
celle des savoirs disciplinaires. Pour être un professionnel efficace, il
importe d'en assurer la conjonction, en accord avec le contexte
scientifique et scolaire du moment.
C'est pourquoi ont été consignés dans ce document à la fois des données
didactiques et pédagogiques d'ordre général et d'autres plus spécifiques
aux Sciences de la Vie et de la Terre.
Bienvenu dans ce métier qui donne toujours des satisfactions en rapport
avec les efforts fournis pour bien l'exercer. 1) Les missions et compétences d'un enseignant p. 2
2) Consignes générales p. 5 3) Comment préparer une leçon ? p. 7
4) Glossaire p. 8
5) Liens Internet utiles p. 9
I) LES FINALITES :
Les finalités correspondent à la réalisation des objectifs fixés
par la politique éducative nationale (Bulletin officiel n° spécial du
31 août relatif à la loi d'orientation sur l'Education).
Quelle que soit la discipline de spécialité, ces finalités sont de 3
ordres : A) Former l'Homme :
1) En contribuant à l'éducation de l'élève c'est à dire en
développant :
- l'épanouissement, la curiosité et la créativité
- l'autonomie et l'esprit d'initiative
- la confiance en soi
- la capacité à l'effort et à l'action
- la rigueur de pensée, d'analyse et d'argumentation critique 2) En édifiant chez l'élève une base culturelle lui permettant :
- de mettre en place des savoir cohérents en évitant la compilation
- de se repérer dans le temps, dans l'espace et dans notre
environnement scientifique, technologique et artistique
- de rechercher des méthodologies transférables, indépendantes des
disciplines (distinguer l'objet d'étude de l'outil)
B) Former le citoyen : - organiser le fonctionnement démocratique du secteur dont
l'enseignant est responsable (pédagogie de contrat) et contribuer au
fonctionnement démocratique de l'établissement
- responsabiliser l'élève dans les domaines disciplinaires ayant une
portée éducative en matière de citoyenneté
C) Préparer à la vie professionnelle : - permettre l'élaboration de projets professionnels individuels - développer chez l'élève des capacités d'évolution
II) LE METIER D'ENSEIGNANT :
A) Les connaissances à acquérir :
Les compétences qu'un enseignant doit développer pour atteindre
ces finalités et devenir un véritable professionnel mettent en ?uvre 3
pôles de connaissances :
1) Un pôle lié aux connaissances disciplinaires :
La maîtrise de l'ensemble de ces connaissances et des méthodes
propres aux contenus à enseigner est à la base de la formation
spécifique. Elle nécessite des études et réflexions approfondies sur
la structuration des savoirs et concepts disciplinaires. C'est le
domaine de la didactique.
Cette maîtrise sous entend :
- Une solide connaissance des savoir disciplinaires et des conditions
d'élaboration et de construction du savoir scolaire donc de ce qui
devra être enseigné.
L'enseignant pourra ainsi établir une structuration cohérente de son
cours, un rythme de progression adapté au niveau et aux
représentations qu'ont les élèves de ce savoir.
- Des connaissances minimales sur les savoir voisins de son champ
disciplinaire.
L'enseignant pourra ainsi être capable d'une approche
interdisciplinaire.
- Des connaissances précises et documentées sur les différentes
méthodes d'évaluation.
L'enseignant pourra ainsi construire des outils d'évaluation
pertinents.
- Des connaissances ayant trait à la culture de sa discipline : sa
genèse, son histoire, son épistémologie, ses enjeux sociaux et ses
applications.
L'enseignant pourra ainsi établir des ponts transdisciplinaires et
intégrer sa discipline dans un cadre global.
2) Un pôle lié aux connaissances relatives à la gestion des
apprentissages :
La maîtrise des outils de transmission de ce savoir aux élèves
est du domaine de la pédagogie. Pour maîtriser cette transmission,
l'enseignant devra connaître :
- Les techniques d'observation et d'animation de groupes.
L'enseignant pourra ainsi analyser les besoins des élèves et conduire
les échanges nécessaires à l'apprentissage.
- Les stratégies individuelles d'apprentissage pour permettre aux
élèves de s'approprier des méthodes d'accès au savoir. L'enseignant aidera ainsi l'élève à devenir autonome - Les différents dispositifs d'évaluation formative, formatrice et
sommative.
L'enseignant pourra ainsi conduire une réflexion critique sur les
résultats obtenus et offrira à l'élève la possibilité d'apprendre à
se connaître en cernant mieux ses domaines de compétence.
- Les techniques d'information et de communication (outil
informatique en particulier).
L'enseignant renouvellera ainsi ses techniques pédagogiques pour
utiliser avec efficacité toutes les possibilités offertes par de
nouveaux outils.
- Le projet d'établissement.
L'enseignant définira ainsi la tâche qui lui revient à l'intérieur
d'un projet commun de formation tenant compte des spécificités et
ressources singulières de l'établissement.
3) Un pôle lié aux connaissances du système éducatif :
Il est indispensable qu'un enseignant sache quelles sont les
finalités et l'organisation de l'institution scolaire.
Ces connaissances, très liées aux besoins de la société, lui
permettront de :
- Mesurer les enjeux philosophiques, politiques et sociaux inhérents
à toute action éducative.
- Aider l'élève dans son orientation afin qu'il puisse construire son
propre projet professionnel.
- Mettre en ?uvre la politique éducative fixée au plan académique en
fonction de l'environnement économique, social et culturel de son
établissement.
NB : Ces 3 pôles de connaissances ne sont jamais définitivement
acquis. Il convient périodiquement de les actualiser et approfondir
grâce à la formation continue.
B) Les compétences personnelles à acquérir : On peut dégager 7 compétences principales :
1) Organiser un plan d'action pédagogique :
L'enseignant doit être capable d'élaborer une programmation
hebdomadaire, mensuelle, trimestrielle et annuelle de son
enseignement. Ce plan peut s'intégrer dans un projet
pluridisciplinaire.
2) Préparer et mettre en ?uvre une situation d'apprentissage :
L'enseignant devra être capable de définir des objectifs précis à
atteindre. Dans le cadre défini par les programmes, il doit élaborer
des séquences adaptées aux élèves pour parvenir à ces objectifs. Lors
de la mise en ?uvre de ces séquences, les élèves auront l'opportunité
de donner libre cours à leurs propres activités, s'exerçant ainsi aux
opérations mentales nécessaires aux apprentissages qui leur sont
proposés.
3) Réguler le déroulement d'une situation d'apprentissage et
l'évaluer :
L'enseignant devra être capable d'identifier des indices qui
permettront d'apprécier l'efficacité de son action, de repérer les
causes de dysfonctionnement et d'y remédier. Il doit bien entendu
évaluer de façon constante les résultats obtenus grâce à
l'identification de critères précis qui apprécieront tant la qualité
de son action que la progression individuelle des élèves.
L'élaboration d'épreuves d'évaluation permettra de mesurer les écarts
entre les résultats et les objectifs fixés au départ.
4) Gérer les phénomènes relationnels :
L'enseignant devra être capable de comprendre les enjeux affectifs,
d'analyser son implication personnelle pour les réguler.
5) Fournir une aide méthodologique aux élèves dans leur travail
personnel :
L'enseignant devra être capable d'apporter à l'élève le soutien
méthodologique et technique dont il a besoin. Cette aide se fera lors
des séquences d'apprentissage, en classe et dans le cadre d'une
pédagogie individualisée même si les effectifs rendent la tâche moins
aisée. Il ne faut jamais perdre de vue que la séance la plus efficace
est celle du silence du professeur et du travail productif de
l'élève.
6) Favoriser l'émergence de projets professionnels positifs :
L'enseignant devra être capable d'aider les élèves, par sa procédure
pédagogique, à révéler leurs compétences et de les conseiller
efficacement au sein des équipes éduca
....