maquette type - Snesup

"Compréhension des facteurs physiques et physiologiques impliqués dans les ..... L'exemple du Mali" 20/02/2014 à 10h - UFR Droit et Sciences Politiques .... " Exploration de la chimie du polonium. ..... Rico (1990-2010): un nouveau schéma migratoire dans la Caraïbe insulaire. ...... E. Belin - Toulouse - salle auditorium


un extrait du document




CAMPAGNE D’HABILITATION 2008

MAQUETTE RENOVEE POUR LA PERIODE 2010-2012

Merci de développer les sigles utilisés dans ce dossier


1 - Fiche d’identité


Etablissement : UNIVERSITE DE NICE SOPHIA ANTIPOLIS

Composante principale : UFR LASH

Composante associée : néant.

Co-habilitation éventuelle : néant


Intitulé du domaine de Formation : Sciences de l'Homme et de la Société

Intitulé du diplôme : MASTER

Intitulé de la Mention : PHILOSOPHIE ET ENSEIGNEMENT DE LA PHILOSOPHIE

Intitulé de la spécialité : Epistémologie et anthropologie des figures du sens. (Recherche, et préparation aux carrières de l'esneignement)

Renouvellement avec modification

N° d’habilitation contrat 2004-2007 (à renseigner en cas de renouvellement) :

Responsable de la mention (Nom, qualité, section CNU, tél, fax, e-mail) :
LAVIGNE Jean-François, Professeur, 17ème Section CNU, 04 67 22 55 49 // 06 23 42 83 83 ; Fax : 04 67 22 55 49 HYPERLINK "mailto:lavignejf@free.fr"lavignejf@free.fr

Secteurs de référence (code sise) :

Localisation des enseignements : Faculté des Lettres, Arts et Sciences Humaines, Campus Carlone, Bâtiment Extension
98 Bd. Edouard Herriot 06204 NICE

Date d’ouverture de la formation : Octobre 2004

Date et avis du CEVU : 06 mai 2010 favorable


Date et avis du CA : 07 mai 2010 favorable


2 - Description générale du projet


2. 1 Objectifs de la formation

Objectifs scientifiques :
Les enseignements et activités de recherche proposés dans le cadre de la mention “Philosophie et enseignement de la philosophie ” du Master Sciences de l’Homme et de la Société de l’Université de Nice, sont rigoureusement en adéquation avec les objectifs scientifiques de l’équipe de recherche du C.R.H.I. Ils constituent une composante essentielle de l’application de sa politique de recherche.
Ces enseignements et activités sont conçus pour former les étudiants, futurs doctorants, chercheurs, enseignants de philosophie ou professionnels de la communication (orale ou écrite), à l'analyse des phénomènes de production du sens — dans la diversité des figures de ce dernier. Partant du constat que l'éclatement de la rationalité classique, inauguré par les Lumières et porté à son comble au XXe siècle, place aujourd’hui le problème de l'interprétation au croisement d'interrogations qui concernent tous les secteurs de la vie scientifique, le Master mention "Philosophie et enseignement de la philosophie ", proposé par le Centre de Recherches d'Histoire des Idées, s'attache à donner aux étudiants les outils conceptuels et méthodiques nécessaires au dégagement et à la problématisation de la possibilité du sens, dans des secteurs aussi divers que :
Les théories scientifiques.
L’organisation sociale et les situations d'interrogation éthico-juridique.
L’expérience esthétique et la production artistique.
Les questions ontologiques sous-jacentes aux sciences positives et aux sciences de l'homme.

Objectifs professionnels :
Les objectifs professionnels sont, ordonnés du point de vue quantitatif :
1/ La formation de futurs chercheurs en Sciences Humaines, mention Philosophie. (Actuellement 30 Doctorants en cours de thèse au CRHI).
2/ La formation de futurs professeurs de philosophie, certifiés ou agrégés.
3/ La formation générale approfondie de futurs jeunes professionnels du secteur littéraire : Documentation, Journalisme, Edition, Administration, Culture.
4/ Assurer à de jeunes professionnels d'autres filières le complément de formation philosophique et critique dont ils ont besoin (artistes, écrivains, documentalistes, archivistes, administrateurs, journalistes, historiens, etc.)

Métiers actuels et futurs visés :
1/ Professeur de philosophie (Enseignement secondaire et Supérieur)
2/ Chercheur en Sciences Humaines.
3/ Documentaliste, Journaliste (radio, télévision, presse écrite), Attaché de presse, Editeur, Attaché d'administration, Attaché culturel.
4/ Responsable communication dans l'entreprise.


2. 2 Caractéristiques du projet dans l’évolution de l’offre de formation de l’université

La formation est-elle conçue à partir de formations existantes ? OUI
A partir du DEA de Philosophie (en vigueur jusqu'en septembre 2004), et du Master, mention "Philosophie" élaboré précédemment (Contrat quadriennal 2004-2008)....
Nombre d’inscrits dans les 3 années antérieures

Bilan effectifs 200420052006M1M2 M1M2 M1M2 Formation initiale
121030112320Formation continue112103
Préciser les flux attendus pendant les 4 années du contrat

Effectifs attendus2008200920102011M1M2M1M2M1M2M1M2Formation initiale2520302030203020Formation continue????????
2. 3 Publics visés

A quels publics d’étudiants le Master s’adresse-t-il ?
Le Master Sciences de l'Homme et de la Société, Mention "Philosophie et Enseignement de la Philosophie" s'adresse à des étudiants issus des filières suivantes :
Licence de Philosophie ;
Licence de Logique.
Licence de Théologie
et titres ou diplômes supérieurs, dans ces mêmes spécialités.


3 – ORGANISATION DE LA FORMATION

3. 1 Spécialités regroupées dans la mention de master

Nombre et intitulé des spécialités regroupées dans la mention de Master
1 spécialité unique : Epistémologie et Anthropologie des figures du sens.

Intitulés, nature des parcours possibles pour cette spécialité :
Parcours 1 : Il s'agit d'un parcours d'initiation et de formation pré-doctorale à la recherche en philosophie, spécialement dans le secteur de la philosophie contemporaine.
Ce premier parcours est intitulé : Recherche fondamentale en Philosophie
Parcours 2 : Il s'agit d'un parcours de formation professionnelle à l'enseignement de la philosophie dans le second cycle (Classes terminales des Lycées), et de préparation aux Concours de l'Education Nationale (CAPESet Agrégation de philosophie).
Ce second parcours est intitulé : Formation théorique et pratique à l'enseignement de la Philosophie.

Enseignant responsable de ces parcours :
Chacun de ces parcours est sous la responsabilité du Professeur chargé de la coordination et du suivi des Etudes de Master de cette mention : Pr. Jean-François LAVIGNE (pour la période 2008-2011)

3. 2 Architecture du master

3.2-1 Master « intégré » (bloc unique de 4 semestres d’enseignement) : NON.
3.2-2 Master M1 + M2 (type maîtrise / DEA-DESS) : OUI
Dans ce cas, l’entrée dans le Master pour l’obtention des 60 premiers crédits est de droit pour les étudiants titulaires de la licence ayant le même intitulé que le Master, ou figurant dans la liste des formations indiquées en 2. 4.

Critères de sélection pour l’entrée en M2 (résultats, entretiens, projets professionnels, etc.)  :
L'entrée en Master II est prononcée par la Commission d'admission, composée des Directeurs de recherche du Département de philosophie ; les critères retenus pour l'admission sont : 1/ Résultats obtenus en M1 ; 2/ Thématique du projet de recherche doctorale envisagé ; 3/ Projet professionnel; 4/ Autres compétences avérées.

3. 3 Passerelles

Passerelles et modalités permettant à des étudiants issus d’autres formations d’entrer dans la mention de Master, avec validation d’un certain nombre de crédits ECTS 
Entrée en Master 1ère année :
Etudiant titulaire d'une Licence (ou titre équivalent ou supérieur) dans les disciplines répertoriées ci-dessus (1) : l'admission est de droit, sans modalités particulières.
Etudiant ayant obtenu déjà les crédits ECTS d'un autre Master, 1ère année, dans les disciplines répertoriées (1) : admission de droit, sans modalités particulières.
Etudiant de Master I provenant d'autres disciplines (ex. : Sciences et techniques du Sport, Tourisme, Hôtellerie) : Admission sur dossier, éventuellement après entretien avec la Commission d'admission.

Entrée en Master 2ème année :
Etudiant titulaire des crédits ECTS d'un Master 1ère année, dans l'une des disciplines répertoriées en (1) : 1° Admission sur dossier, après examen par la Commission d'admission (sans entretien).
2°Crédits ECTS supplémentaires à valider au cours de l'année de M II : 10 crédits / semestre (UE obligatoires du Master I mention "Philosophie", Parcours 1) ou 8 crédits / semestre (UE obligatoires du Master I mention "Philosophie", Parcours 2) : LMPH 10 et 11 ; LMPH 20 et 21)
Etudiant titulaire des crédits ECTS d'un Master 1ère année, dans une autre discipline que celles répertoriées ci-dessus (1) :
1° Admission sur dossier, et sur entretien avec la Commission d'admission.
2° Crédits ECTS supplémentaires à valider au cours de l'année de M II : 10 crédits / semestre (UE obligatoires du Master I mention "Philosophie", Parcours 1) ou 8 crédits / semestre (UE obligatoires du Master I mention "Philosophie", Parcours 2) : LMPH 10 et 11 ; LMPH 20 et 21)
Etudiant titulaire de crédits ECTS obtenus dans le cadre d'un Master 2ème année :
1° Admission sur dossier, et sur entretien avec la Commission d'admission.
2° Crédits ECTS supplémentaires à valider au cours de l'année de M II : 10 crédits / semestre (UE obligatoires du Master I mention "Philosophie", Parcours 1), ou 8 crédits / semestre (UE obligatoires du Master I mention "Philosophie", Parcours 2) : LMPH 10 et 11 ; LMPH 20 et 21)
N.B.: Ces règles ne concernent naturellement pas les étudiants inscrits dans une autre mention ou un autre Master désirant s'inscrire à une UE de Philosophie au titre des UE dites "sur liste".

(1) Disciplines répertoriées ci-dessus (cf. "Publics visés") : Lettres Modernes, Lettres Classiques, Histoire et/ou Géographie, Sociologie et/ou Ethnologie, Psychologie, langues vivantes étrangères (en particulier : Allemand, Anglais, Espagnol, Italien, Russe, arabe), Mathématiques, Sciences Physiques, Biologie et Sciences du vivant, Chimie (théorique et appliquée), Théologie, Sciences du langage, Arts plastiques, Musicologie, Droit (public, privé, constitutionnel, international), Médecine (Doctorat).

3. 4 - Choix pédagogiques : les deux parcours

3.4-1 – Deux choix possibles : Conception et objectifs.

L’offre de formation ici proposée comporte, dans le cadre d'une spécialité unique, deux parcours aux objectifs nettement distincts, entr elesquels l'étudiant est invité à choisir en fonction de ses projets professionnels.
La différenciation des deux parcours ("Recherche Fondamentale", ou "Formation théorique et pratique à l'enseignement de la Philosophie ") repose sur un double constat :
1° Les besoins spécifiques des candidats aux concours de recrutement de Professeurs du second cycle : L'existence d'un programme très étendu (à l’Agrégation), ou le besoin d'une culture philosophique polyvalente et diversifiée (au Capes), imposent aux candidats, pour affonter les épreuves écrites, des exigences nettement différentes de celles qu’implique une préparation à la recherche spécialisée.
En outre, les nouvelles dispositions ministérielles touchant la formation professionnelle pratique des futurs professeurs de l'enseignement secondaire imposent un cadre de travail et des tâches pédagogiques très différents des conditions de la formation à la recherche doctorale ou érudite.

2° Et inversement, pour la formation de futurs chercheurs en sciences humaines et des jeunes professionnels d'autres secteurs que l'enseignement (ex. : documentation, arts, culture), la préparation à la recherche fondamentale dans le domaine des théories du sens n'est pas entièrement compatible avec la formation théorique disciplinaire large et la formation pédagogique pratique qui sont nécessaires au futur professeur de philosophie des classes des Lycées.
D’où résultent les dispositions suivantes :

Pour les candidats choisissant le parcours "Formation théorique et pratique à l'enseignement de la Philosophie" :
En M 1, les UE "hors discipline" sont remplacées par un enseignement spécifique de philosophie de l'éducation, et un ensemble d'exercices visant à faire acquérir maîtrise et aisance dans l'expression philosophique et l'interprétation de textes philosophiques.
En M 2, les UE "sur liste" sont remplacées par un ensemble d'enseignements et d'exercices techniques préparant directement aux épreuves écrites (Semestre 3) puis orales (Semestre 4) du Concours de l'agrégation ou du Capes : Dissertation de philosophie, Explication de textes hors programme (Capes) et sur programme (Agrégation), Leçon orale de philosophie, explication orale d'un texte philosophique en français ou en langue étrangère (Voir les tableaux d'organisation des enseignements et séminaires, ci-dessous).
Pour les candidats choisissant l’option "Recherche Fondamentale" : L'inscription à des UE extérieures à la mention philosophie est obligatoire, afin d'alimenter la réflexion théorique par des contenus interdisciplinaires.
De ce fait :
L’option "Formation théorique et pratique à l'enseignement de la Philosophie" constitue un cursus de formation "interne" : toutes les UE qu’elle comporte sont proposées au sein de la mention "Philosophie".
L’option "Recherche Fondamentale" constitue un cursus qui prévoit l'intégration d'une ou plusieurs UE extérieures à la mention ou au Master : 5 Crédits en M1, 5 en M2.

Pour ce qui est du contenu des enseignements, ces deux parcours conservent, puisqu'il s'agit d'une seule et même spécialité, des éléments fondamentaux communs : Si l'on excepte les UF de formation technique et rhétorique, exigées dans le parcours 2 par la nature des épreuves des concours de recrutement, et les UF "hors disciplines" nécessaires à la culture scientifique générale du futur chercheur, les enseignements fondamentaux dispensés dans ces deux cadres sont les mêmes. La différence dépend donc uniquement de la manière dont l’étudiant détermine son choix en fonction de son projet professionnel.
Par ailleurs, grâce à l’identité de ce tronc commun d'enseignements de la spécialité, aucun de ces choix de parcours n’est « étanche », ni n’engage définitivement l’étudiant : Il lui est possible d’entrer en) Master II « Parcours 2 » (Formation théorique et pratique à l'enseignement, en vue de passer les Concours de recrutement de professeur) à l’issue d’une année de M 1 dans le « Parcours 1 » (Recherche fondamentale) ; et inversement, la première année de Master suivie dans le cadre du parcours 2  (avec formation strictement interne à la discipline) peut déboucher sur un Master II « Recherche fondamentale » (= Parcours 1, 2ème année ).

3.4-2 - Les parcours types du M1 et du M2

- Nombre de parcours  : 2 Parcours

- Identification et nom du responsable de ces parcours  :
Jean-François LAVIGNE (Professeur, 1ère cl.).

-Finalité (indifférencié, professionnel, recherche) 
Parcours n° 1 : Formation à la Recherche
Parcours n° 2 : Préparation aux Concours de recrutement de professeurs de Philosophie (CAPES et Agrégation (externe ou interne) de Philosophie) ; et Formation pratique à l'enseignement de la Philosophie .
3.4-3 - Structuration du parcours et des options

Précisez pour chaque parcours-type et par semestre, la proportion de disciplines fondamentales, de disciplines transversales, d'enseignements sur liste laissés au choix de l'étudiant en termes de volume horaire

Parcours Recherche, n° 1S1S2S3S4Moyenne en %Disciplines fondamentales de la mention80 / 67 %80/ 67/60%75 %100%75,5 / 83,75 %Disciplines transversales0 %0 / 0/ 20 %0%0%0 ou 5 %Enseignements sur liste20 / 33%20/33/20%25 %0%16,25%Total100 %100 %100 %100 %100 %
Parcours Enseignement de la Philosophie, n° 2S1S2S3S4Moyenne en %Disciplines fondamentales de la mention100%100 %100 %100 %100 %Disciplines transversales0%0%0 %0 %0 %Enseignements sur liste0%0%0 %0 %0 %Total100 %100 %100 %100 %100 %


3.4-4 – Contenus
Parcours 1 : Recherche en Philosophie
Première Année : Semestre 1
Semestre/UECoef.ECTSContenu des enseignementsCMTDTPE (4)TPLHoraire globalD
(1)E (2)D (1)E (2)DDEnseignements

3 UF obligatoires
(Formation générale thématique à la recherche)






___________

1 UF optionnelle:
L'étudiant choisit l’une des 2 U.F thématiques LMPH 13 ou 14/A.


___________
Recherche
1 UF obligatoire :
Préparation d'un Mémoire de recherche spécialisée.

___________

1 UE optionnelle (au moins) extérieure à la discipline :
- Ou bien :
1 ou plusieurs UE Sur liste (Les étudiants choisissent un ou plusieurs enseignements dans d’autres mentions ou autres Masters)
- Ou bien :
1 ou plusieurs UE de langue étrangère (Maison des langues, ou Département)


3


3


3





2






2






2













5


5


5





5






5






5










U.E.1 : Connaissances fondamentales

A. LMPH 10
Théories de l'interprétation, langage et ontologie

B : LMPH 11
Approches phénoménologiques des procès de sens

C : LMPH 12
Sensibilité, signification, expression : le dégagement du sens dans l’art

_________________

U.E. 2 : Anthropologie du sens.

LMPH 13 : Anthropologie philosophique : L'homme et la société
LMPH 14 /A : Anthropologie philosophique : le corps et l'esprit.
_________________
U.E. 3 : Mémoire de Recherche
(Premier semestre)
LMPH 15
(Détermination d'un sujet de recherche, en accord avec un Directeur de recherche)

_________________

U.E. 4 : Option(s) hors Philosophie
LMPH 16
Voir liste.


Allemand, Anglais, Italien, Espagnol, Russe, Latin ou Grec ancien : Voir Maison des langues et Départements concernés.

18



18


18




12







ad lib.







18/36








12













12




12





















6



6


6




12















6/
12






























































ad lib.


















48



48


48




48






ad lib.







24/
48










72



72


72




72






ad lib.







48/
96







Total 1er semestre153084 / 1021236/42ad lib.216 /
240336 / 384 h.

Parcours n° 1 : Première Année : Semestre 2
Semestre/UE
Coef.
ECTSContenu des enseignementsCMTDTPE (4)TPL)Horaire globalD
(1)E (2)D (1)E (2)DDEnseignements

3 U.F. obligatoires
(Initiation générale à la recherche)





___________

1 UF optionnelle :

L'étudiant choisit l’une des 2 U.F thématiques LMPH 23 ou 24/A.


____________

Recherche
1 UE obligatoire :
Mémoire de recherche spécialisée.

____________

1 UE optionnelle (au moins), extérieure à la discipline :

- Ou bien :
1 ou plusieurs UE Sur liste (Les étudiants choisissent un ou plusieurs enseignements dans d’autres mentions ou autres Masters)
- Ou bien :
1 ou plusieurs UE de langue étrangère (Maison des langues, ou Département)


3


3


3



2









2






2















5


5


5



5









5






5











U.E.6 : Connaissances fondamentales

A. LMPH 20
Philosophie de la Logique

B. LMPH 21
Les problèmes de l’interprétation

C. LMPH 22
Sens et concepts dans les théories scientifiques
______________

U.E. 7 : Anthropologie et Sciences humaines

LMPH 23 : Anthropologie et phénoménologie : individu et communauté.
LMPH 24 /A : Anthropologie générale.

______________

U.E. 8 : Mémoire de Recherche
(Deuxième semestre)
LMPH 25
(Poursuite des recherches commencées au semestre 1)

_______________

U.E. 9 : Option(s) hors Philosophie
LMPH 26
Voir liste.




Allemand, Anglais, Italien, Espagnol, Russe, Latin ou Grec ancien : Voir Maison des langues et Départements concernés.



18


18


18




12










ad lib.











18/36








12













12










12




















6


6


6




12






















6/
12































12












































ad lib.























48


48


48




48











ad lib.









24/48












72


72


72




72











ad lib.










48/96








Total 2ème semestre (par étudiant)153084 / 1021236/42ad lib.216 /
240336 / 384 h.

Parcours n° 1 : Deuxième année : Semestre 3.
Semestre/UECoef.ECTSContenu des enseignementsCMTDTPE (4)TPLHoraire globalD
(1)E (2)D (1)E (2)DDDEnseignements

2 U.F. obligatoires parmi les 3 du Groupe A : Recherche fondamentale




+ 1 UF optionnelle
parmi les 2 UF spécialisées B et C :
Ou bien B :
Recherche thématique.
Ou bien C : Textes.

____________

Recherche
1 UE obligatoire :
Mémoire de recherche spécialisée

___________

1 UE optionnelle extérieure à la discipline de spécialité :
- Ou bien :
1 ou plusieurs UE Sur liste (Les étudiants choisissent un ou plusieurs enseignements dans d’autres mentions ou autres Masters)
- Ou bien :
1 ou plusieurs UE de langue étrangère (Maison des langues, ou Département)


3

3

3


3



3






4



2
















6

6

6


6


6






7






5





U.E. 12 : Recherche fondamentale

A. Enseignements obligatoires :
LMPH 30 : Etre et valeurs : les fonctions du sens.

LMPH 31 : Sémantique, syntaxes et objets.

LMPH 32 : Normes et action
*
B. Recherche thématique  :
LMPH 33 : Les théories du sens dans leur contexte historique

C. Textes :
LMPH 34 : Textes philosophiques.

_____________

U.E. 13 : Mémoire de Recherche
(Troisième semestre)
LMPH 35
(Poursuite des recherches commencées au semestre 1)


_____________

U.E. 14: Option(s) hors Philosophie
LMPH 36
Voir liste



Allemand, Anglais, Italien, Espagnol, Russe, Latin ou Grec ancien : Voir Maison des langues et Départements concernés



18

18

18



18

18






ad lib.












18/36





12









































6

6

6



6

6



















6/
12





12

























































ad lib.





















48

48

48



48

48





ad lib.












24/48







72

72

72



72

72






ad lib.












48/96






Total 3ème semestre153072/ 901224/ 30ad lib.168/ 192264 / 312



Parcours n° 1 : Deuxième année : Semestre 4.
Semestre/UECoef.ECTSContenu des enseignementsCMTDTPE (4)TPLHoraire globalD(1)E(2)D (1)E (2)Enseignements

4 UF obligatoires :
L'étudiant participe aux séminaires spécialisés du CRHI.



_____________

Recherche
1 UE obligatoire :

Mémoire de recherche spécialisée.



12



3

3

3


3





3

20



5

5

5


5





10

U.E. 17 : Séminaires de recherche spécialisée

LMPH 401 : Séminaire de spécialité 1
Séminaire d'Ethique et Epistémologie.
LMPH 402 : Séminaire de spécialité 2
Séminaire de Phénoménologie
LMPH 403 : Séminaire de spécialité 3
Séminaire de Philosophie politique
LMPH 404 : Séminaire de spécialité 4
Séminaire d’Esthétique et Philosophie de l’art
__________________

U.E. 19 : Rédaction et soutenance du Mémoire de Recherche.
LMPH 43
(Sur le sujet arrêté au début du Semestre 1, en accord avec un Directeur de recherche)
N.B. : La soutenance peut intervenir à un moment quelconque au cours de la deuxième année (S3 ou S4)
6


6


6

6


6






ad lib.






























6


6


6

6


6
















































ad lib.











24


24

24


24






ad lib.






36


36

36


36






ad lib.



Total 4ème semestre1530241224ad lib.96144Total Master (3)60120384 / 45615696/ 804420 / 4801080/1224(1) D = durée en heures étudiants
(2) E = effectifs des groupes
(3) Il est rappelé qu'un Master est délivré avec 30 ECTS
(4) Un travail personnel encadré peut prendre la forme d'un mémoire, d'un stage…




Parcours 2 : Préparation aux Concours de recrutement de professeurs de Philosophie, et Formation pratique à l'enseignement de la Philosophie

N.B. : La structure des enseignements proposés dans le cadre du parcours n°2, destiné aux candidats aux concours de recrutement de l’enseignement public (Capes et Agrégation de Philosophie) ne diffère pas de celle du parcours n°1, orienté sur la formation à la recherche, puisque toutes deux appartiennent à la même mention, et à une spécialité unique. Le parcours 2 se distingue du précédent essentiellement par :

Parcours n° 2 : Première Année : Semestre 1
Type d'U.E.Coef.ECTSUnités d'EnseignementCMTDTPETPLHoraire globalDEDEFormation théorique

3 UF obligatoires









_____________

1 UF optionnelle:
L'étudiant choisit l’une des 2 U.F thématiques LMPH 13 ou 14/B.


2




2




2




2


2


4



4



4






4


4U.E.1 : Connaissances fondamentales

A. LMPH 10
Théories de l'interprétation, langage et ontologie

B : LMPH 11
Approches phénoménologiques des procès de sens

C : LMPH 12
Sensibilité, signification, expression : le dégagement du sens dans l’art
_______________

U.E. 2 : Anthropologie et Pédagogie

LMPH 13 Anthropologie philosophique : l'homme et la société.
LMPH 14 /B. Philosophie de l'éducation


18



18



18




12



10















10






6



6



6




12

















































48



48



48




48







72



72



72




72




Recherche
1 UF obligatoire :
Mémoire de recherche spécialisée.



1




4
U.E. 3 : Mémoire de Recherche
(Premier semestre)
LMPH 15
(Détermination d'un sujet de recherche, en accord avec un Directeur de recherche) 

ad lib.

10













ad lib.


ad lib.


ad lib.

Formation pratique

2 UF obligatoires
formation et entraînement aux techniques de l'écrit en philosophie.

______________

1 UF complémentaire libre
L’étudiant choisit, pour ce semestre, l’une de ces trois UF ; chacune doit être obtenue au terme du cursus)

_______

1 UF stage pratique obligatoire





2



2





1








1






3



3





2








2

U.E. 4 : Techniques de l'expression philosophique

U.F. I : LMPH 16
La dissertation philosophique : problématiser, argumenter.
U.F. II: LMPH 17
Le commentaire de texte philosophique : analyser, expliquer, commenter.
_________
U.E. 5 : 1 UF complémentaire, au choix :
LMPH 18
Ou bien : Informatique : Préparation du Certificat C 2 I (transversal)
Ou bien : Langue étrangère (cf. Dépt.s et Maison des Langues)
Ou bien : Connaissance du système éducatif
––––––––-
U.E. 6 : Stage pédagogique d'observation :
LMPH 19
Stage d'une semaine en Lycée, avant le début des cours.
















UFR/
IUFM mutua-lisée









10












10









24



24







?

?

?


10

































24











12





24



24
















48



48





24











12
Total : 153066 h.7836240420 h.Demande de complément d'horaire d'enseignement : 0 HTD.
Parcours n° 2 : Première Année : Semestre 2
Type d'U.E.Coef.ECTSUnités d'EnseignementCMTDTPE
TPLHoraire globalDEDEFormation théorique

3 UE obligatoires







_________________

1 UE optionnelle :
L'étudiant qui a choisi LMPH 13 au Semestre précédent opte ici pour LMPH 24/B. et inversement (après 14/B, LMPH 23).



2



2


2





2

2



4



4


4





4

4U.E.7 : Connaissances fondamentales

A.. LMPH 20
Philosophie de la Logique

B :. LMPH 21
Les problèmes de l’interprétation

C. LMPH 22
Sens et concepts dans les théories scientifiques
________________
U.E. 8 : Anthropologie et Pédagogie

LMPH 23 : Anthropologie et phénoménologie : individu et communauté.
LMPH 24 /B. : Philosophie de l'éducation



18


18




18


12

10













10







6


6




6


12













































48



48



48


48







72



72



72


72




Recherche
1 UE obligatoire :
Mémoire de recherche spécialisée.

2


4
U.E. 9 : Mémoire de Recherche
(Deuxième semestre)
LMPH 25
(Poursuite des recherches commencées au semestre 1)

ad lib.10





ad lib.





ad lib.





ad lib.





ad lib.





ad lib.



Formation pratique
2 UF obligatoires

(Maîtrise rhétorique des procédés du discours philosophique)




________________
1 UE
complémentaire libre
(L’étudiant choisit, pour ce semestre, l’une de ces trois UF ; chacune doit être obtenue au terme du cursus)

_____________
1 UE Obligatoire
Première pratique de l'enseignement de la philosophie en classe terminale.




2


2



1







1





3


3



2







2

U.E. 10 : Techniques de l'expression philosophique

U.F. I : (LMPH 26)
La dissertation philosophique : problématiser, argumenter.
U.F. II: (LMPH 27)
Le commentaire de texte philosophique : analyser, expliquer, commenter.
________________
U.E. 11 : 1 U.F. complémentaire, au choix : LMPH 28
Ou bien : Informatique : Préparation du Certificat C 2 I (transversal)
Ou bien : Langue étrangère (cf. Dépts et Maison des Langues)
Ou bien : Connaissance du système éducatif
____________________

U.E. 12 : Stage pédagogique LMPH 29
Pratique accompagnée de l'enseignement, au début du Semestre














UFR/
IUFM mutualisée









10











10











?





24



24















































24







1 semaine Rectorat 15h.




24



24
















48



48





24









15


Total :153066 h.7839240423h.Demande de complément d'horaire d'enseignement : 0 HTD.


Parcours n° 2 : Deuxième année : Semestre 3.
Type d'U.E.Coef.ECTSUnités d'EnseignementCMTDTPETPLHoraire globaltDEDEFormation théorique
4 U.F. obligatoires :
A, B, C : : Formation fondamentale.

D : Histoire de la philosophie 
2

2

2

2

4

4

4

4
U.E. 13 : Connaissances fondamentales
A. LMPH 30 : Etre et valeurs : les fonctions du sens.

B. LMPH 31 : Sémantique, syntaxes et objets.

C. LMPH 32 : Normes et action

D. LMPH 33  : Les théories du sens dans leur contexte historique

18


18

18


18
10












6


6

6


6
10






















48


48

48


48


72


72

72


72
Recherche
1 UE obligatoire :
Mémoire de recherche spécialisée.

1



4

U.E. 14 : Mémoire de Recherche
(Troisième semestre)
LMPH 35
(Poursuite des recherches commencées au semestre 1)

ad lib.























ad lib.




ad lib.




ad lib.



Formation pratique
2 UF obligatoires

Préparation directe aux techniques de l'écrit du Concours


___________
1 U.F. complémentaire libre
(L’étudiant choisit l’une de ces trois UF ; chacune doit être obtenue au terme du cursus).



2


2






2




4


4






2

U.E. 15 : Techniques d'expression

UF I : LMPH 36
Entraînement à la dissertation philosophique.
(Exercices intensifs de dissertation)

UF II : LMPH 37
Entraînement à l’explication de texte hors programme
________________

U.E. 16 : U.F complémentaire au choix :
LMPH 38
Ou bien : Informatique : Préparation du C 2 I (cours transversal)
Ou bien : Langue étrangère (cf. Départements et Maison des Langues)
Ou bien : Connaissance du système éducatif 














UFR/IUFM mutualisée
10

























24



24













10


































24






24



24

















48



48





24

Total :153072 7224 240408 Demande de complément d'horaire d'enseignement : 0 HTD.


Parcours n° 2 : Deuxième année, Semestre 4 Parcours A. : Candidats admissibles.
Type d'U.E.Coef.ECTSUnités d'EnseignementCMTDTPETPLHoraire globalDEDEFormation théorique

Un séminaire spécialisé à choisir parmi ceux qu'organise le CRHI.

________

2 U.F. obligatoires

Préparation à l'explication orale de textes philosophiques

2








2


2


4








4


4

U.E. 17 : Séminaire de recherche spécialisée
(Parmi les 4 séminaires de recherche proposés par le CRHI, l'étudiant admissible en choisit un, selon le sujet de son Mémoire)

LMPH 401 A: Séminaire de spécialité 1
LMPH 402 A : Séminaire de spécialité 2
LMPH 403 A : Séminaire de spécialité 3
LMPH 404 A : Séminaire de spécialité 4
__________________
U.E. 18 : Textes philosophiques.

U.F. I : LMPH 41 A
Explication orale d'un texte philosophique français
U.F II : LMPH 42 A
Explication orale d'un texte philosophique en langue étrangère6




6
6
6
6





























6




6
6
6
6





24


24







































24




24
24
24
24





36


36

36




36
36
36
36





60


60

Recherche
1 UE obligatoire :

Mémoire de recherche spécialisée.


2





4


U.E. 19 : Rédaction et soutenance du Mémoire de Recherche.
LMPH 43 A
(Sur le sujet arrêté au début du Semestre 1, en accord avec un Directeur de recherche)
N.B. : La soutenance peut intervenir à un moment quelconque au cours de la deuxième année (S3 ou S4)

ad. lib.























ad. lib




ad. lib




ad. lib



Formation pratique
2 UF obligatoires :

Leçon de Philosophie

Epreuve orale sur dossier




_____
1 UF complémentaire libre
(L’étudiant choisit l’une de ces 3 UF ; chacune doit être obtenue au terme du cursus)

_______

Stage pratique
obligatoire



2




2





2


1





4




4



4




2

U.E. 20 : Préparation aux épreuves orales du concours.

U.F. I : LMPH 44 A : La Leçon orale de Philosophie.
Exercices pratiques de préparation et d'exposition (Capes – Agrégation)
U.F.II : LMPH 45 A : Préparation à l’épreuve orale sur dossier
Explication d’un texte hors programme ; éthique de l'enseignement ; Philosophie de l'éducation.
_________________
U.F. III : LMPH 47 A : complémentaire, au choix :
Ou bien : Informatique : Préparation du Certificat C 2 I
Ou bien : Langue étrangère (cf. Départements et Maison des Langues)
Ou bien : Connaissance du système éducatif
______________
U.E. 21 :: Pratique pédagogique
LMPH 46 A : Stage en responsabilité (3 semaines)















UFR/
IUFMmutua-lisée























10










24






24











?





























10










12






12




24




3semaines Rectorat
45h.






12






12






















48






48




24






45





Total : 15306 h.12048 + 45 = 93h.192366/411hDemande de complément d'horaire d'enseignement : 2 x 24 HTD = 48 HTD (N.B.: Cette demande vaut pour les deux parcours du semestre 4 : admissibles et non admissibles (cours mutualisés)
Parcours n° 2 : Deuxième année : Semestre 4 : Parcours B. : Candidats non-admissibles.

Type d'U.E.Coef.ECTSUnités d'EnseignementCMTDTPETPLHoraire globalFormation théorique

4 UF obligatoires :
L'étudiant participe aux 4 séminaires spécialisés du CRHI.


____________


2 U.F. obligatoires

Préparation à l'explication orale de textes philosophiques




2

2

2

2




1

1




3

3

3

3




4

4

U.E. 17 : Séminaires de recherche spécialisée

LMPH 401 B : Séminaire de spécialité 1
Séminaire d'Ethique et Epistémologie.
LMPH 402 B : Séminaire de spécialité 2
Séminaire de Phénoménologie
LMPH 403 B : Séminaire de spécialité 3
Séminaire de Philosophie politique
LMPH 404 B : Séminaire de spécialité 4
Séminaire d’Esthétique et Philosophie de l’art
__________________
U.E. 18 : Textes philosophiques.

U.F. I : LMPH 41 B
Explication orale d'un texte philosophique français
UF II : LMPH 42 B
Explication orale d'un texte philosophique en langue étrangère6


6


6

6


6

































6


6


6

6


6





24


24



















































24


24

24


24





36


36





36


36

36


36





60


60


Recherche
1 UE obligatoire :

Mémoire de recherche spécialisée.

1





4



U.E. 19 : Rédaction et soutenance du Mémoire de Recherche.
LMPH 43 B
(Sur le sujet arrêté au début du Semestre 1, en accord avec un Directeur de recherche)
N.B. : La soutenance peut intervenir à un moment quelconque au cours de la deuxième année (S3 ou S4)


ad lib.



























ad lib.





ad lib.





ad lib.



Formation pratique
2 U.E. optionnelles

L'étudiant choisit deux UE parmi les trois ci-contre, de manière à se préparer à une prochaine candidature au Concours envisagé.




_______
1 UE obligatoire
Stage pédagogique en responsabilité

1




1




1



2

2




2




2



2U.E. 20 : Préparation à l'oral
U.F. I : LMPH 44 B
La Leçon orale de Philosophie.
Exercices pratiques de préparation et d'exposition
(Capes – Agrégation)
U.F. II : LMPH 45 B
Préparation à l’épreuve orale sur dossier
Explication d’un texte hors programme ; éthique de l'enseignement Philosophie de l'éducation
U.F. III : LMPH 47 B : complémentaire, au choix :
Ou bien : Informatique : Préparation du Certificat C 2 I
Ou bien : Langue étrangère (cf. Dépts et Maison des Langues)
Ou bien : Connaissance du système éducatif
__________________
U.E. 21: Pratique pédagogique
LMPH 46 B
Stage professionnel en responsabilité. (3 semaines)











UFR/IUFM mutual.












?




24





24



































12





12










3sem. Recto-rat, 45h

12





12









48





48










45

Total :153024h.12024 + 45 = 69 h.192 h.360 / 405hTotal général
(M1 + M2)60120Admissibles (A) : 2223 h.
Non-admissibles (B) :2256 / 2851 h.Demande de complément d'horaire : cf. ci-dessus, parcours A (admissibles).
N.B. : Les besoins globaux de complément d'horaire d'enseignement, par rapport à l'organisation antérieure des études de Master de cette mention, se montent à : 48 HTD pour l'ensemble des quatre Semestres.

3.4-5 Liste des UE proposées
Intitulé Nom du responsableNombre de spécialités
prenant en
compte cette UEEffectif minimum étudiants pour ouvertureVolumes horaires (CM, ED, TP, stage
…).Crédits ECTSSemestre où l’enseigne-ment
est proposé
(S.1, S.2, etc.)Par-cours 1Par-cours 2LMPH 10
Théories de l'interprétation, langage et ontologieBenmakhlouf
Lavigne
Grasso1580 :
CM : 24
TPE : 36
TPL : 2054S.1LMPH 11
Approches phénoménologiques des procès de sensLavigne1580 :
CM : 24
TPE : 36
TPL : 2054S.1LMPH 12
Sensibilité, signification, expression, le dégagement du sens dans l’artTalon-Hugon1580 :
CM : 24
TPE : 36
TPL : 20 54S.1LMPH 13
Anthropologie philosophique : l'homme et la société
Fischbach1580 :
CM : 24
TPE : 36
TPL : 20
54S.1LMPH 14 / A
Anthropologie philosophique : le corps et l'esprit
Lavigne
Villani1580 :
CM : 24
TPE : 36
TPL : 205S.1LMPH 14 / B
Philosophie de l'éducationAlbrecht
Parlant
Martinez
Mencacci1580 /
CM : 24
TPE :36
TPL : 204S.1LMPH 15 / 25 / 35 / 43 :
Mémoire de Recherche.
Tout enseignant-chercheur du Dépt.25TPE : ad libitum5(S1)
5(S2)
7(S3)
10(S4)4S.1, S.2, S.3,S.4LMPH 16
La Dissertation philosophique Albrecht
Parlant
Charnet
Poinat15104 :
CM : 12
TPE: 72
TPL : 204S.1LMPH 17
Le commentaire de texte philosophiqueLavigne
Biziou
Parlant
Charnet
Poinat15104
CM : 12
TPE: 72
TPL : 204S.1LMPH 18 / 28 / 38/ 47 (A et B)
UF complémen-taires de Prépara-tion aux Concours : Connaissance du système éducatif.Biziou
Albrecht
Empereur
Lansade15?
(Cf. UFR / IUFM)2S.1, 2, 3, 4LMPH 19
Stage pédagogique d'observationRectorat d'Académie
Empereur
Lansade1412
(Cf. horaires Rectorat)2S.1 (début de semestre)LMPH 20
Philosophie de la LogiqueBenmakhlouf
Boniface
Lavigne1580 :
CM : 24
TPE : 36
TPL : 2054S.2LMPH 21
Les problèmes de l‘interprétationBenmakhlouf
Lavigne
Talon-Hugon1580 :
CM : 24
TPE : 36
TPL : 2054S.2LMPH 22
Sens et concepts dans les théories scientifiques
Miquel
Gautero
Boniface1580 :
CM : 24
TPE : 36
TPL : 20 54S.2LMPH 23
Anthropologie et phénoménologie.Lavigne
Villani2580 :
CM : 24
TPE : 36
TPL : 2054S.2LMPH 24 / A
Anthropologie généraleLavigne
Villani1580 :
CM : 24
TPE : 36
TPL : 205S.2LMPH 24 / B
Philosophie de l'éducation

Albrecht
Parlant
Martinez
Mencacci1580 :
CM : 24
TPE : 36
TPL : 204S.2LMPH 26
La Dissertation philosophique
Albrecht
Parlant
Charnet
Poinat15104
CM : 12
TPE: 72
TPL :204S.2LMPH 27
Le commentaire de texte philosophique
Lavigne
Biziou
Parlant
Charnet
Poinat15104
CM : 12
TPE: 72
TPL :204S.2LMPH 29 :
Stage pédagogique, pratique acc.Rectorat d'Académie
Empereur
Lansade1415
(Cf. horaires Rectorat)2S.2 (début de semestre)LMPH 30
Etre et valeurs.
Benmakhlouf
Lavigne
Talon-Hugon1580 :
CM : 24
TPE : 36
TPL : 2064S.3LMPH 31 
Sémantique, syntaxes et objets.Benmakhlouf
Lavigne1580 :
CM : 24
TPE : 36
TPL : 2064S.3LMPH 32
Normes et actionBiziou
Grasso
Lavigne
Fischbach1580 :
CM : 24
TPE : 36
TPL : 2064S.3LMPH 33
Les théories du sens dans leur contexte historique
Benmakhlouf
Biziou
Boniface
Grasso
Lavigne
Fischbach1580 :
CM : 24
TPE : 36
TPL : 2064S.3LMPH 36
Entraînement à la dissertation philosophiqueBenmakhlouf Biziou
Boniface
Fischbach
Gautero
Grasso
Lavigne
Miquel
Talon-Hugon
Albrecht
15116 :
CM : 24
TPE : 72
TPL : 203S.3LMPH 37
Entraînement à l’explication de texte hors programmeBiziou
Grasso
Lavigne
Fischbach
Miquel
Talon-Hugon
Albrecht15116 :
CM : 24
TPE : 72
TPL : 203S.3LMPH 401 :
Séminaire de spécialité 1Benmakhlouf 1595 :
CM : 12
TPE : 48
TPL : 3554S.4LMPH 402
Séminaire de spécialité 2
Lavigne1595 :
CM : 12
TPE : 48
TPL : 3554S.4LMPH 403
Séminaire de spécialité 3
Fischbach1595 :
CM : 12
TPE : 48
TPL : 3554S.4LMPH 404
Séminaire de spécialité 4Talon-Hugon1595 :
CM : 12
TPE : 48
TPL : 3554S.4LMPH 41 (A / B)
Explication orale d'un texte philosophique françaisBiziou
Albrecht
Lavigne
Talon-Hugon
Benmakhlouf
Fischbach5116 :
CM : 24
TPE : 72/36
TPL : 204S.4LMPH 42 (A / B)
Explication orale d'un texte philosophique en langue étrangèreBiziou
Lavigne
Fischbach
Grasso
Miquel
Talon-Hugon
Benmakhlouf5116 :
CM : 24
TPE : 72/36
TPL : 204S.4LMPH 43 :
Rédaction et soutenance d’un mémoire de philosophieTout directeur HDR15ad. lib.104S.4LMPH 44 :
La Leçon orale de PhilosophieBenmakhlouf
Talon-Hugon, Fischbach
Lavigne1174
TD : 24
TPE: 30
TPL : 204S.4LMPH 45 : Préparation à l’oral sur dossier Biziou
Albrecht
Charnet
Martinez Mencacci1174
TD : 24
TPE: 30
TPL : 204S.4LMPH 46 A/B:
Stage de pratique pédagogique
(En responsabilité)
Rectorat d'Académie
Empereur
Lansade1445
2S.4
Fournir en Annexe 1 le programme pédagogique pour chacune des Unités d’Enseignement, en précisant à chaque fois les éléments constitutifs et les intervenants

3. 5 - Mobilité internationale
La formation prévoit-elle un séjour à l’étranger ?
Dans le cadre des accords bilatéraux d'échange Erasmus, le Département encourage systématiquement ses étudiants, en particulier au second semestre du Montpellier III 1, à effectuer un séjour d'études dans une université étrangère partenaire. Ce séjour n'est toutefois pas prévu comme un élément obligatoire et régulier de la formation de tous les étudiants.
La mise en place d'un séjour régulier d'études et/ou de recherche à l'étranger est en préparation dans le cadre du prochain contrat quadriennal (2012-16).

. 6 - Niveau en langues
Objectif de niveau linguistique à la fin du cursus et conditions exigées pour la délivrance du diplôme :

Parcours n°1 (Recherche fondamentale) :
L’objectif fixé à l’étudiant dès l’entrée en M1 est d’acquérir :
1°/ En anglais, une maîtrise suffisante pour lui permettre :
-- de présenter oralement une communication dans un colloque international ;
-- de rédiger par écrit un article dans sa spécialité.
2°/ Dans une autre langue étrangère éventuellement (de préférence allemand, italien ou espagnol), une connaissance suffisante pour permettre la communication orale courante, et l’utilisation des publications spécialisées du domaine de recherches choisi. On encouragera, en lien avec le département concerné, la première initiation à l’allemand.
3°/ En langues anciennes (latin et grec ancien) : La poursuite de la pratique de ces langues, lorsqu’elles ont été étudiées au cours des études secondaires, sera facilitée, et plus particulièrement suivie. La première initiation au latin et/ou au grec sera très fortement encouragée, et fera l’objet de dispositions particulières (emploi du temps) en coordination avec le département de langues anciennes.

Parcours n°2 (Formation théorique et pratique à l'enseignement de la Philosophie) :

1°/ La préparation au concours de l’agrégation comporte l’étude, la traduction et le commentaire d’un texte en langue étrangère (anglais, allemand, arabe, italien, latin, grec ancien).
L’objectif fixé à l’étudiant, dans ce cadre, est d’atteindre à une connaissance assez approfondie pour permettre la compréhension, la traduction exacte, et un commentaire philosophique informé d’un grand texte classique de l’histoire de la philosophie.
Le département de philosophie propose, dans ce but, des enseignements spécifiquement destinés à ces candidats aux concours, et les étudiants de M1 et M2 sont invités à les suivre régulièrement, en complément de leur formation principale.
2°/ Les étudiants se préparant au Capes sont systématiquement orientés, au semestre 4, vers l’UE LM4 PH 30, consacrée à l’étude de textes philosophiques en langue étrangère.

Conditions d’évaluation du niveau linguistique pour la sélection :
1° L’équipe pédagogique ne souhaite pas faire du niveau linguistique acquis au préalable un pré-requis restrictif, ni à l’entrée du cursus de Master, ni au seuil du M2. Pour le parcours n°1 en particulier (Recherche fondamentale), le caractère impératif de la maîtrise de la langue étrangère concernée fera l’objet d’une appréciation personnalisée par le Directeur de recherche, en fonction du projet de recherche de l’étudiant.
2° Pour le parcours n°2 (Formation théorique et pratique à l'enseignement de la Philosophie), le niveau linguistique acquis sera évalué, oralement et par écrit, par l’enseignant responsable de l’U.E concernée (LM3 PH 32 et LM4 PH 30 ; + UE du cursus « Licence », consacrée aux textes philosophiques de cette langue).

Nature des langues pouvant faire l’objet de formation durant le cursus. :
Anglais, Allemand, Arabe, Espagnol, Italien, Latin, Grec ancien.

Description des éléments de l’équipe pédagogique impliqués dans la formation linguistique :
Plusieurs membres de l’équipe pédagogique et de recherche assurent la formation à la traduction et à l’étude commentée des textes philosophiques en langue étrangère : Michaël BIZIOU, en anglais ; Jean-François LAVIGNE, en allemand ; Ali BENMAKHLOUF, en arabe ; Elsa GRASSO, en grec ancien ; Jean-François LAVIGNE, en italien ; Carole TALON-HUGON, en latin.

3.7 - Stage(s)
Parcours n° 1 : Aucun stage n’est prévu dans le cadre du parcours n° 1 (Recherche fondamentale). Des stages seront utiles en revanche, et seront encouragés par le CRHI, dans le cadre des études doctorales.
Parcours n° 2 : En revanche, 3 stages de formation pédagogique font partie du cursus du parcours n° 2 (Enseignement de la philosophie) formation, de façon régulière :
1 stage d'observation, facultatif, au Semestre 2 (2 semaines, soit 30 h.)
1 stage d'observation ou pratique accompagnée, obligatoire, au Semestre 3 (3 semaines, 45 h.)
1 stage de pratique accompagnée ou responsabilité, obligatoire, au Semestre 4 (3 semaines, 45 h.)


4 - DOSSIER EQUIPE
4. 1- Equipe pédagogique (indiquez les enseignants en poste, les professionnels)
4.1-1 - Enseignants-Chercheurs / PRAG / (renseigner également l’annexe 2)

Effectif : 19 personnes ; répartis comme suit :
Enseignants-chercheurs : 11 ; PRAG : 4 ; PRCE : 2 ; Pr. de Classes préparatoire : 1 ; CPE : 1


Nom, PrénomQualitéSection CNUEnseignements dispensésNombre d’heuresEquipe de rechercheALBRECHT FlorencePRAGPhilosophie de l'éducation, Histoire de la philosophie
Préparation aux Concours de recrutementIUFM
(Philosophie)BENMAKHLOUF AliPR17Logique, Philosophie du langage, Métaphysique192 HTDCRHIBEUNARD BertillePRCEPhilosophie générale, Philosophie de l'éducationIUFM
(Philosophie)BIZIOU MichaëlMCF17Histoire de la philosophie, Philosophie morale, Philosophie politique192 HTDCRHIBONIFACE JacquelineMCF72Philosophie des sciences, Histoire des sciences192 HTDCRHICHARNET Jean-ClaudePRAGPhilosophie générale, Histoire de la philosophie IUFM
(Philosophie)EMPEREUR FlorenceCPEDidactiqueIUFM
(Sciences de l'éducation)FISCHBACH FranckPR17Philosophie morale et politique, Philosophie sociale192 HTDCRHIGAUTERO Jean-LucMCF72Philosophie des sciences, Logique192 HTDCRHIGRASSO ElsaMCF17Philosophie antique,
Philosophie esthétique192 HTD CRHILANSADE GodefroyPRCEDidactiqueIUFM
(Sciences de l'éducation)LAVIGNE Jean-FrançoisPR17Phénoménologie, Herméneutique, ontologie.192 HTDCRHIMARTINEZ Marie-LouiseMCFDidactiqueIUFM
(Sciences de l'éducation)MENCACCI NicoleMCFDidactiqueIUFM
(Sciences de l'éducation)MIQUEL Paul-AntoineMCF Habilité17/72Philosophie du vivant, Histoire des sciences192 HTDCRHIPARLANT PierrePRAGPhilosophie générale, Histoire de la Philosophie IUFM
(Philosophie)POINAT SébastienPRAGPhilosophie généraleIUFM
(Philosophie)TALON-HUGONCarolePR17Esthétique, Théorie des affects.192 HTDCRHIVILLANI ArnaudChargé d'ensei-gnementAnthropologie philosophique, Histoire de la philosophie française contemporaine24 HCM
(36 HTD)Classes Préparatoires
(LycéeMasséna)
4. 2- Adossement à la recherche (à renseigner pour tous types de master)
4.2-1 - Equipes de recherche sur lesquelles s’appuie la formation

Nom de l’équipeNombre de chercheursLabel national voire internationalCRHI
Centre de Recherches d'Histoire des Idées

CEPHEN
(Centre d'Etudes PHénoménologiques de Nice, composante interne au CRHI.


17



3E.A. 2443
(Nouvelle procédure de Contractualisation en cours)

Pas de labellisation officielle
Indiquer obligatoirement pour chaque équipe :
Présentation, Thèmes de recherche, Publications majeures des 4 dernières années, Adéquation avec les objectifs de la formation.
I. Centre de Recherches d’Histoire des Idées (CRHI) :
1. Présentation
Le CRHI est une Jeune Equipe qui se consacre à l’analyse des phénomènes de production et de structuration du sens, dans les divers secteurs de l’activité humaine où la crise contemporaine de la rationalité est devenue le plus patente : Ces secteurs sont :
La pensée logico-mathématique, et son application dans les sciences du vivant. — Le sens comme signification, concept et programme.
La justification éthique et l’organisation sociale. —Le sens comme valeur.
L’expérience esthétique et l'évolution de la sensibilité. — Le sens comme affectivité.
La réflexion ontologique. — Le sens comme origine et chemin de l’interrogation sur l’être.
L’équipe se compose de chercheurs aux spécialisations thématiques très variées, mais complémentaires dans le cadre de ce projet : de la logique et de l’épistémologie des mathématiques, à la philosophie analytique du langage et à la pensée politique classique (XVIIIème siècle) ou moderne (de Marx à l’école de Francfort et à G. Deleuze) ; de la problématisation radicale de la possibilité et de la genèse du sens dans la phénoménologie et les théories de l’intentionnalité (Husserl, Heidegger, M. Henry) aux théorisations contemporaines de la création esthétique et à la théorie des affects, les 10 chercheurs et enseignants qui interviennent dans le cadre du Master mention « Philosophie » sont en mesure de « couvrir » et de représenter l’ensemble du champ de la problématique du sens aujourd’hui. Ce problème en effet fait interférer les questions du langage et de la sensibilité avec l’interprétation de la genèse des modèles représentationnels et des systèmes symboliques (théories scientifiques, mythes, ontotlogies).

2. Thèmes de recherche
Les thèmes de recherche du CRHI sont :
Le « tournant sémantique » de la logique contemporaine, et ses reflets et transpositions dans le développement des sciences positives : cybernétique (Gödel, Türing), Biologie (Von Neumann), Philosophie de la nature (Whitehead). L’auto-organisation en biologie et ses concepts (métaphores ?) sémantiques.
Les modalités de la production du sens dans le domaine de l’action, individuelle ou collective : Conditions et limites internes des rationalités pratiques finies.
La relation du sensible immédiat, de la résonnance affective et des valeurs expressives dans la structure de l’œuvre d’art – en particulier dans l’art le plus contemporain.
Les conditions de possibilité non-intentionnelles de l’intentionnalité en tant qu’advenue du sens dans l’expérience du monde : la relation de l’affectivité transcendantale avec la précompréhension ontologique du monde et de l’homme, et avec la crise objectiviste de la rationalité moderne. (Husserl, Heidegger, Lévinas, Michel Henry, phénoménologie intentionnelle et phénoménologie matérielle).

3. Publication majeures de l’équipe de recherche ces 4 dernières années (2003-2007)

2003 : Les idéaux de la philosophie, volume colectif, n° 6 de la revue Noesis (éd. CRHI, diffusion
Vrin).
Le vocabulaire de Gilles Deleuze, Collection « Les cahiers de Noesis », éd. CRHI,
diffusion Vrin.
2004 (Printemps) : Philosophie et poésie, n°7 de la revue Noesis (éd. CRHI, diffusion Vrin).
2004 (Eté) : Avenir de la raison, devenir des rationalités. Actes du XIXème Congrès de
l’Association des Sociétés de Philosophie de Langue Française, (Université de Nice 2002).
Ed. Vrin. Cet ouvrage est paru en deux formats : 1° Texte intégral des communications du
Congrès (Août 2004) ; Version abrégée, accompagnée d’un CD –Rom reprenant l’intégralité des
communications.
2005 (Automne) : La « Scienza nuova » de Giambattista Vico, n° 8 de la revue Noesis (éd. CRHI,
diffusion Vrin).
2006 (Printemps) : Heidegger et les sciences, n° 9 de la revue Noesis (éd. CRHI, diffusion Vrin).

2006 (Automne) : Nietzsche et l’humanisme, n° 10 de la revue Noesis (éd. CRHI, diffusion Vrin).
2007 (Printemps) : Art et politique, n° 11 de la revue Noesis (éd. CRHI, diffusion Vrin).

4. Adéquation avec les objectifs de la formation
La composition de l’équipe pédagogique du CRHI, en raison de ses compétences, et de sa diversification thématique interne, correspondant à l’ensemble des formes et des champs dans lesquels le sens apparaît comme un phénomène essentiel, est particulièrement adaptée à la formation que le Master mention Philosophie et Enseignement de la Philosophie doit apporter aux étudiants,spécialement à de futurs professeurs, destinés à disposer d'une compétence générale en philosophie  :

1/ Pour l’initiation à la recherche : Le CRHI est le seul laboratoire de recherche en France à développer des recherches portant explicitement et exclusivement sur le problème de l’unité et de l’auto-diversification des processus de genèse et d’organisation du sens.
2/ Pour la préparation théorique des étudiants aux Concours de recrutement d’enseignants de philosophie, cette extrême diversité de spécialités en son sein constitue aussi une force considérable : l’équipe est parfaitement en mesure de couvrir l’ensemble du champ thématique de la philosophie, et l’ensemble de son histoire, de l’Antiquité grecque à la fin du XXème siècle.
3/ Pour la formation de futurs professionnels des métiers de la culture, du livre, du journalisme ou de la documentation, l’orientation préférentielle du programme d’enseignement du Master / CRHI sur les questions herméneutiques, logiques et esthétiques, constitue aussi une excellente approche fondamentale des conditions de production et d’organisation du sens, tant dans la communication linguistique que dans ses formes artistiques.

II. Le CEPHEN (Centre d'Etudes PHEnoménologiques de Nice)

Présentation.
Le Centre d'Etudes PHEnoménologiques de Nice est une structure interne au sein du CRHI. Il se propose, depuis janvier 2007, de représenter et de fédérer la recherche phénoménologique, tradition toujours vivante et féconde à l’Université de Nice depuis quarante ans. Constitué à l’initiative de J-F. Lavigne, Professeur, il propose une ressource documentaire aux jeunes chercheurs en phénoménologie matérielle, ou aux doctorants souhaitant travailler sur la radicalisation de la phénoménologie contemporaine dans l’œuvre de Michel Henry.
Il anime en outre un séminaire de M2 – Doctorat, destiné à permettre une confrontation régulière des recherches conduites par les étudiants phénoménologues de Nice, avec des intervenants extérieurs.

Thèmes de recherche.
Les thèmes de recherche principaux sont : Le vivant ; l’affectivité et les affects ; le corps subjectif et la motricité perceptive ; les fondements phénoménologiques et pré-intentionnels de l’éthique ; la praxis subjective.

Publications des 4 dernières années.
Le CEPHEN vient tout juste d’être créé, et n’a donc encore aucune publication à son actif. On peut toutefois mentionner, à titre d’exemple, la récente publication, par J-F. Lavigne, du collectif Michel Henry, Pensée de la vie et culture contemporaine, Paris, Beauchesne, octobre 2006, 330p.

Adéquation avec les objectifs de la formation.
Les recherches du Centre d'Etudes PHEnoménologiques de Nice n’entendent pas se limiter aux seuls textes ou à la seule pensée de M. Henry : à cette enseigne le groupe veut accueillir l’ensemble de la problématique phénoménologique actuelle, en constant et profond renouvellement depuis les quinze dernières années. A ce titre, il apporte aux jeunes chercheurs du M2 l’appoint d’une documentation spécialisée, et le moyen de confronter leurs propres travaux avec les nouvelles problématiques en cours. Il réalise dès 2007 cet aspect de son activité, en favorisant la venue à Nice, dans le cadre d’un colloque international (« Affectivité et Vérité »), de quelques-uns des représentants les plus en vue et les plus récents du mouvement phénoménologique (P. Audi, R. Kühn, G. Dufour-Kowalska, S. Laoureux). Le CEPHENest à ce titre pleinement acteur de la formation pré-doctorale des étudiants de Master.

5 – LES PARTENARIATS


5-1- Partenariats avec d’autres établissements français participant à la formation

Le Département de Philosophie de Nice est associé, à travers plusieurs de ses membres, aux activités de recherche et d'enseignement de plusieurs institutions universitaires en France :
– Depuis 2006, au Centre d'Etudes de la Pensée Antique Léon Robin (Pr. André Laks, Université de Paris IV) (Elsa Grasso)
– Depuis 2008, au Programme "Erasmus Mundus" Europhilosophie (Pr. J.-Ch. Goddard, Université de Toulouse Le Mirail) (Paul-Antoine Miquel)
– Depuis 2008, au Programme de recherches et aux séminaires de Phénoménologie des Archives Husserl de l'Ecole Normale Supérieure (Pr. J. Benoist, UMR CNRS 8547 « Pays Germaniques »). (J-F. Lavigne)

5-2- Préciser les partenariats avec les établissements étrangers 

Depuis la précédente expertise, un gros effort a été fait pour élargir le réseau des partenariats internationaux du Master et de son équipe pédagogique. Le Département de Philosophie est maintenant impliqué, au niveau Licence et Master, dans plusieurs accords de collaboration, pédagogique et scientifique, avec les universités et établissements de recherche à l'étranger dont les noms suivent :
Allemagne :
Bergische Universität de Wuppertal, Allemagne : Pr. JF Lavigne / Pr. L. Tengelyi (Wuppertal)
Université Goethe de Francfort/Main, Allemagne : Pr. F. Fischbach / Institut für Sozialforschung.
Université de Berlin, Allemagne : Pr. F. Fischbach / Humboldt Universität.

Belgique :
Université de Louvain-la-Neuve, Belgique : Pr. J-F. Lavigne (Nice) / Pr. J Leclercq et M. Maesschalck (Louvain) ; Pr. Talon-Hugon (Nice) / Pr. P. Destrée (Louvain).
Université de Liège, Belgique : Pr. C. Talon-Hugon, et J-F. Lavigne (Nice) / Prs. R. Steinmetz, D. Giovannangeli, G. Delruelle (Liège).

Italie :
Université de Bologne, Italie : Pr. JF Lavigne / Pr. M. Malaguti
Université de Rome II (Roma Tor Vergata), Italie : Pr. JF Lavigne / Pr. E. Baccarini
Université de Naples (L'Orientale), Italie : Pr. F. Fischbach / Pr. Donzelli (Naples)
Université de Macerata, Italie : Pr. JF Lavigne / Pr. C. Canullo (Macerata)

Pays-Bas :
Université de Tilburg (Pays-Bas) : P-A. Miquel / programme anglophone Erasmus Intensive Exchange « Democracy and Knowledge » (Essex GB, Krakov Pol, Louvain Bel, Nice Fra). (Signature d’accords Erasmus avec le département de philosophie de Nice.)

Pologne :
Université de Varsovie, Pologne : Pr. C. Talon-Hugon (Nice) / Pr. I. Lorenc (Varsovie)
Tunisie :
Université de Tunis, Tunisie : Prs. A. Benmakhouf, et C.Talon-Hugon (Nice) / Pr.R. Triki (Tunis)
Extrême-Orient :
Université Nationale de Séoul, (Corée du Sud) : Pr. Kim (Séoul)
Université Hoseï, de Tokyo (Japon) : P-A Miquel, dans le cadre des accords d'échange Erasmus Mundus "Europhilosophie".

Dans le cadre de ces accords seront organisés :
des échanges d'étudiants (pour un séjour d'un semestre en moyenne) ;
des échanges d'enseignants-chercheurs invités (périodes d'enseignement de courte durée : une à quatre semaines) ;
des voyages en mission ("visite de suivi" de quelques jours, ou séjour de recherche avec séminaire sur place) pour enseignants-chercheurs.

En outre, plusieurs conventions d'échange et de collaboration scientifique sont en préparation (avec les Universités de Cluj (Roumanie), de Milan (Italie), de Madrid (Univ. Comillas), et de Barcelone (Espagne).
L’objet de ces conventions sera :
-- l’échange régulier d’étudiants et de doctorants (M2 et Doctorat)
-- l’échange régulier d’enseignants-chercheurs (séjours d’enseignement et recherche de courte durée)
-- l'organisation commune d'opérations de recherche (Colloques internationaux) et de co-directions de thèses.
Le Département de philosophie et son Master II sont également associés au réseau européen de recherches en philosophie politique OFFRES, comprenant une douzaine de pays européens. L'un de ses membres (P-A. Miquel) est Co-président de ce réseau international, et responsable à ce titre d’accords Erasmus avec l’Université de Nice.

6 – EVALUATION
6. 1 – De la formation
Préciser les modalités d’évaluation (effectifs, taux de réussite, débouchés) 
Les modalités d’évaluation de la formation sont : 1/ L’évolution des effectifs à l’entrée en M1. ; 2/ Le taux de réussite à l’issue du M1 et du M2. ; 3/ Le nombre d’allocataires de recherche issus du M2. ; 4/ La nature et le taux de l’insertion professionnelle des diplômés

1/ Effectifs à l’entrée en M1 : Le bilan comparatif des effectifs réellement constatés, pour les 3 années écoulées, fait apparaître une progression régulière des effectifs de la 1ère année, légèrement inférieure aux prévisions, mais constante : 16 inscrits en 2007-08, 20 en 2008-09, 23 en 2009-10. Cela confirme, d'une part, l'existence d'une demande locale, et l'attractivité relative de la formation de recherche proposée.

2/ Taux de réussite à l’issue du M1 : 66 % en 2008, 65 % en 2009.
Taux de réussite à l’issue du M2 : 75 % en 2008, 100 % en 2009.

3/ Nombre d’allocataires de recherche issus du M2 : Depuis 2008, 2 étudiants issus de la formation de Master 2 « Philosophie » ont obtenu une allocation nationale de recherche, et la qualité de Moniteur allocataire. L'un d'eux vient d'être recruté comme PRAG par l'IUFM.

4/ Insertion professionnelle des diplômés : Faute d’une collecte suffisante de données, il n’est pas encore possible de s’appuyer sur des statistiques fiables.

6. 2 – Des enseignements

Il faut préciser tout d'abord que, par "évaluation des enseignements", il n'est évidemment pas question d'entendre l'évaluation, par les étudiants eux-mêmes, du contenu des enseignements délivrés, ni des méthodes de travail proposées à leur apprentissage. Les membres du Département et de l'équipe de recherche estiment, unanimement, qu'il n'appartient pas aux étudiants, faute précisément de la compétence qu'ils sont venus acquérir, de former un tel jugement.
Il ne faut donc entendre sous ce nom qu'une enquête de satisfaction portant sur la clarté de la transmission des connaissances, et l'efficacité des méthodes pédagogiques employées par les enseignants.

A cette fin, la méthode d'évaluation pratiquée est :
1° Distribution d’un questionnaire d’évaluation aux étudiants de M1 et M2, dans chaque groupe suivant les enseignements de la même UE (Voir texte du formulaire ci-contre) :

QUESTIONNAIRE
POUR L'EVALUATION DE LA FORMATION DISPENSEE
(Année 20 / 20 )

MASTER PHILOSOPHIE et ENSEIGNEMENT DE LA PHILOSOPHIE
Semestre n° : Redoublant : Oui - Non (rayer la mention inutile)

Ce questionnaire, anonyme, est destiné à évaluer la perception que vous avez des enseignements dans la discipline correspondante. Vous êtes donc prié de répondre aux questions ci-dessous avec sérieux et sincérité : Entourez la note correspondant à votre choix, de 0 (signifiant « très mauvais ou « pas du tout », selon le cas) jusqu'à 5 (« très bon » ou « tout à fait »).

Grille semestre
1/ Quel est votre intérêt général pour l'ensemble des enseignements du semestre que vous suivez actuellement ? 0-1-2-3-4-5
2/ Les enseignements suivis ont-ils répondu à vos attentes ? 0-1-2-3-4-5
3/ Comptez-vous, l'an prochain, suivre votre cursus dans cette filière ? 0-1-2-3-4-5
4 / Considérez-vous qu'il existe un bon équilibre entre les modules ? 0-1-2-3-4-5
5/ D'une façon générale, notez l'adéquation entre le nombre d'heures des modules d'enseignement et les objectifs à atteindre : 0-1-2-3-4-5
6/ Trouvez-vous satisfaisants la coordination et les informations fournies sur cette filière au cours du semestre ? 0-1-2-3-4-5
7/ Notez votre assiduité au cours 0-1-2-3-4-5
8/ Notez votre part de travail personnel (0 : très faible ; 5 : très importante) 0-1-2-3-4-5

Grille UE
EVALUATION d'un module composite (Cours + TD + TP)
ENSEIGNEMENT DE .................................................................................... (U.E 1).
Au sujet du cours dispensé, trouvez-vous :
a/ le contenu théorique suffisant ? 0-1-2-3-4-5
b/ la clarté de l'exposition satisfaisante ? 0-1-2-3-4-5
c/ le nombre d'heures de cours suffisant ? 0-1-2-3-4-5
Au sujet des T.D., trouvez-vous :
a/ le contenu théorique suffisant ? 0-1-2-3-4-5
b/ la clarté des informations satisfaisante ? 0-1-2-3-4-5
c/ le nombre d'heures de TD suffisant ? 0-1-2-3-4-5
d/ les exercices et les corrigés pertinents ? 0-1-2-3-4-5
e/ que ces travaux dirigés font mieux comprendre le cours ? 0-1-2-3-4-5

Avez-vous des remarques supplémentaires à formuler sur l'enseignement dispensé et les activités proposées dans le cadre de l'U.E. ........………… ?
_________________________
2°Synthèse des résultats obtenus, suivie d’une réunion de la commission paritaire, et discussion avec les représentants des étudiants. Communication publique (par affichage) de la synthèse des résultats, et de la teneur de la discussion.

7 – MODALITES DE CONTROLE DES CONNAISSANCES

7. 1- Pour le M1

Préciser les modalités suivantes (et joindre en annexe 3 (A) le règlement complet)

Ecrits et oraux : OUI

Compensation au sein des UE : OUI

Compensation semestrielle : OUI

Compensation annuelle : NON

Anonymat des copies : OUI

Deux sessions : OUI

7. 2 – Pour le M2

Préciser les modalités suivantes (et joindre en annexe 3 (B) le règlement complet)

Ecrits et oraux : OUI

Compensation au sein des UE : OUI

Compensation semestrielle : OUI

Compensation annuelle : NON

Anonymat des copies : OUI

Rattrapage : NON

Joindre en annexes 3 (A et B) le règlement complet des deux années

7. 3 – Jury

Modalités retenues pour le jury et notamment la participation des professionnels
1/ Jury du M1 : Le jury se compose des enseignants responsables de la formation à ce niveau. Dans le cadre du parcours n°2 (« Formation théorique disciplinaire »), ce jury de diplôme est complété, pour l’évaluation du mémoire de recherche (« Dissertation de maîtrise »), par un jury de deux membres au moins, tous deux habilités, désignés en fonction de leur compétence dans le secteur de recherche choisi par le candidat. L’un des membres de ce jury de soutenance est le directeur de recherche du candidat.

2/ Jury du M2 : Le jury de diplôme se compose de l’ensemble des Professeurs et Maîtres de conférence habilités de l’équipe (actuellement 3 professeurs et 1 MCF habilité). Ce jury est complété, pour l’examen et la soutenance du Mémoire de spécialité, par un jury de trois membres, tous habilités à diriger des recherches. Ce dernier jury peut le cas échéant, s’il le juge utile, s’adjoindre un chercheur extérieur, sollicité en raison de sa spécialisation particulière dans le domaine sur lequel porte la recherche du candidat.

ANNEXES


ANNEXE 1
Programme pédagogique de chacune des Unités d’Enseignement :

Intitulé de l’UE
Programme pédagogiqueEléments constitutifsIntervenantsLMPH 10
Théories de l'interprétation, langage et ontologie
Mise en place des concepts fondamentaux et présentation des problèmes généraux que pose l’expression linguistique du sens : Qu’est-ce qu’un énoncé ? Qu’est-ce que comprendre ? Les grandes théories historiques de la proposition, de la signification ; la portée ontologique du rapport signe/sens/objet.Les théories principales du discours articulé et de sa structure signifiante, d’Aristote à Quine.A.Benmakhlouf
J-F. Lavigne
Elsa GrassoLMPH 11
Approches phénoménologiques des procès de sens
Les concepts méthodiques et descriptifs fondamentaux de la phénoménologie des actes logiques : quelle relation entre une proposition et un acte propositionnel ? Le statut de l’intentionnalité dans les processus logiques. Le débat Husserl / Frege.Les premières théories phénoménologiques de la signification : Brentano, Husserl, Meinong , Frege, Marty, Heidegger.J-F. LavigneLMPH 12 Sensibilité, signification, expression, le dégagement du sens dans l’art
Les niveaux de significations de l’œuvre déclinés en fonction du medium spécifique de chaque art. L’expérience esthétique et ses conditions contextuelles. Les dimensions affectives et cognitives de la construction du sens.Panofsky, Adorno, Gadamer, Ricoeur, philosophie analytique.
C. Talon-HugonLMPH 13
Anthropologie philosophique : l'homme et la société

Si les pratiques sont le lieu d’un faire de soi des hommes, l’activité des individus constitue leur auto-élaboration à travers une production pratique de sens. On étudiera cette émergence.Marx et les MarxismesF. FischbachLMPH 14 / A
Anthropologie philosophique : le corps et l'esprit
Etude historique et critique des principales théories de l'unité individuelle humaine ; l'articulation du physique et du psychique dans l'homme ; théorie des facultés, psychologie et biologie humaines.Les grands textes de l'anthropologie philosophique, d'Empédocle à Aristote, et au Stoïcisme, de Thomas d'Aquin à Kant, de Hegel à Michel Henry.J.F. LavigneLMPH 14 / B
Philosophie de l'éducationLes thèmes et théories fondamentales de l'histoire de la réflexion sur l'éducationLes grandes théories historiques de l'acte éducatif, de Platon à M. Mead.Fl. AlbrechtLMPH 17
La Dissertation philosophique Principes formels de la problématisation et règles rhétoriques de la composition d'une dissertation de philosophie Annales des ConcoursFl. AlbrechtLMPH 18
Le commentaire de texte philosophiqueLes principes de base de la méthode d'analyse d'un texte philosophique.Annales des ConcoursP. ParlantLMPH 19 / 29 / 39bis/ 47
UF complémentaires de Préparation aux ConcoursAcquisition de connaissances élémentaires, jugées nécessaires pour l'exercice de la profession d'enseignant de philosophie (Informatique, administration de l'E.N., etc.)Document ministériel de référenceM. Biziou / Fl. AlbrechtLMPH 20
Philosophie de la Logique
La définition sémantique de la vérité et les problèmes de la recherche du critère du vrai. A.Tarski et l’Organon d’AristoteSignification, compréhension, usage : le vrai est-il une propriété ordinaire ? Frege, Russell, Wittgenstein.A.BenmakhloufLMPH 21
Les problèmes de l’interprétation
Histoire de la logique : existence et référence d’Aristote a Russell /
Introduction à l'herméneutiqueLa logique d’Aristote dans le monde médiéval arabe et latin (Averroès, Saint Thomas) /
de Schleiermacher à P. RicoeurA.Benmakhlouf /
JF. LavigneLMPH 22
Sens et concepts dans les théories scientifiques
Le problème des hiérarchies de niveau dans les sciences formelles et les sciences de la nature. Les paradoxes logiques et mathématiques, leur traitement traditionnel et leur relations avec les sciences du vivant.Histoire et épis-témologie des mathé-matiques, de la biologie et de la physique et leur relation avec des grandes questions de méta-physique traditionnelle: Darwin, Bergson, Cantor, Wittgenstein, Whitehead.P-A.Miquel
J-L. Gautero
LMPH 23
Anthropologie et phénoménologie.La mise en question de l'essence de l'homme dans la réflexion contemporaine


Bergson,
Heidegger,
Foucault,
Deleuze
GuattariA. Villani
LMPH 24 / A
Anthropologie et phénoménologie généraleIntroduction à la problématique phénoménologique de la personne et de la relation sociale.Hegel, Husserl, E. Stein, H. Conrad-Martius, G. Marcel, P. Ricoeur.J-F.LavigneLMPH 24 / B
Philosophie de l'éducation

Les thèmes et théories fondamentales de l'histoire de la réflexion sur l'éducationLes grandes théories historiques de l'acte éducatif, de Platon à M. Mead.Fl. AlbrechtLMPH 27
La Dissertation philosophique
Principes formels de la problématisation et règles rhétoriques de la composition d'une dissertation de philosophie Annales des ConcoursFl. Albrecht
J-F. LavigneLMPH 28
Le commentaire de texte philosophique
Les principes de base de la méthode d'analyse d'un texte philosophique.Annales des ConcoursP. ParlantLMPH 30
Etre et valeurs.
Les lois de la pensée : principe d’identité et principe de contradictionIdentité, analyticité de Hume a QuineA.BenmakhloufLMPH 31 
Sémantique, syntaxes et objets.Intuitionnisme et formalisme (H.Weyl, Brouwer) : la constitution des syntaxes logiques.Fondements des mathématiques et algèbre de la logique (Boole, Peirce, Poincaré)A.Benmakhlouf
LMPH 32
Normes et actionLe problème de l’articulation des approches normative, phénoménologique et socio-historique des valeurs éthiques.La tradition descriptive et la tradition prescriptive de la théorie des comportements éthiques : Aristote, le Stoïcisme, l’épicurisme, Spinoza, Hume, Smith, Kant, , Husserl, Scheler, Levinas, Rawls.J-F. Lavigne
E. Grasso
M. Biziou
F. FischbachLMPH 33
Les théories du sens dans leur contexte historique
Exposition des principales théories classiques de l’émergence du sens, de l’Antiquité à la seconde moitié du XIXème siècleLes grandes théories fondatrices de la problématique moderne de la signification : Platon, Aristote, Thomas d’Aquin et la logique médiévale, Descartes, Leibniz, Hume, Kant, Hegel.
A.Benmakhlouf
M.Biziou
J.Boniface
E. Grasso
J-F.Lavigne
F. Fischbach
LMPH 34
Textes philosophiquesTravail précis d'analyse et d'explicitation contextuelle de textes mis au programme de l'Agrégation de Philosophie Auteurs et textes du programeBenmakhlouf
Biziou
Lavigne
Fischbach
Talon-HugonLMPH 37
Entraînement à la dissertation philosophiqueExercices de problématisation méthodique, construction d'une progression logique et argumentativeRapports des jurys de concoursA.Benmakhlouf M.Biziou
E. Grasso
J-F.Lavigne
Fl. Albrecht
p-A. Miquel
F. Fischbach
C. Talon-Hugon
(Selon contenu du programme)LMPH 38
Entraînement à l’explication de texte hors programmeAnalyse logique et explication de l'argumentation et des concepts présents dans un choix de textes classiques
Corpus des auteurs classiques des ConcoursM.Biziou
LMPH 39
Stage de formation pédagogiqueApprentissage des procédés d'exposition et des comportements pédagogiques du professeur de philosophie
Documents CNDPRectorat d'AcadémieLMPH 401 :
Séminaire de spécialité 1Questions d'éthique appliquée Bibliographie du séminaire.A. Benmakhlouf LMPH 402
Séminaire de spécialité 2
Thématique de l'annéeBibliographie du séminaire .J-F LavigneLMPH 403
Séminaire de spécialité 3
Thématique de l'annéeBibliographie du séminaireF. FischbachLMPH 404
Séminaire de spécialité 4Thématique de l'annéeBibliographie du séminaireC. Talon-HugonLMPH 41 (A / B)
Explication orale d'un texte philosophique françaisFormation à la méthode et Entraînement à l'explication précise d'un texte, extrait de l'une des œuvres au programmeProgramme del'AgrégationBiziou
Albrecht
LavigneLMPH 42 (A / B)
Explication orale d'un texte philosophique en langue étrangèreTraduction et Entraînement à l'explication précise d'un texte, extrait de l'œuvre au programmeProgramme del'AgrégationBiziou
Lavigne
Fischbach
Grasso
Miquel
Talon-Hugon
BenmakhloufLMPH 43 :
Rédaction et soutenance d’un mémoire de philosophieEn fonction du sujet déterminé par le candidat et son directeur de rechercheBibliographie du sujet choisi.Tout Directeur HDRLMPH 44 :
La Leçon orale de PhilosophiePrincipes méthodiques généraux et entraînement à la construction d'une progression théorique sur une question donnéeAnnales des ConcoursBenmakhlouf
Talon-Hugon, Fischbach
LavigneLMPH 45 : Préparation à l’oral sur dossier Préparation aux questions spécifiques prévues par le programmeProgramme des ConcoursM. BiziouLMPH 46 :
Stage de pratique pédagogique
Apprentissage des procédés d'exposition et des comportements pédagogiques du professeur de philosophie
Documents CNDPRectorat d'Académie


ANNEXE 2

FICHES INDIVIDUELLES des enseignants-chercheurs de l’équipe pédagogique :

Nom, prénomBENMAKHLOUF AliSection CNU17QualitéProfesseurEquipe de recherche de rattachementCRHIEnseignements dispensésLogique et épistémologie
histoire de la philosophieDomaines de recherche
Logique et histoire de la logiquePublications majeures et/ou récentes (10 références maximum)


B.Russell, L'atomisme logique, PUF 1996
Frege, logicien philosophe, PUF, 1997
Averroès, Belles lettres, 2000
Traduction du commentaire moyen sur le De Interpretatione d'Averroès, Vrin, 2000
Le vocabulaire de Russell, Ellipses, 2001
Frege Le nécessaire et le superflu, Vrin, 2002
Le vocabulaire de Frege, Ellipses, 2002
B.Russell, Belles Lettres 2004



Nom, prénomBIZIOU MichaëlSection CNU17QualitéMCFEquipe de recherche de rattachementCRHIEnseignements dispensésPhilosophie morale ou politique Philosophie générale Textes philosophiques en langue étrangère Sciences humaines Méthodologie des concours Domaines de recherche


Fondements du libéralisme
Philosophie de l'économie
Morale et sentimentsPublications majeures et/ou récentes (10 références maximum)




1. LIVRES
(1) Le concept de système dans la tradition anglo-écossaise des sentiments moraux. De la métaphysique à l’économie politique (Shaftesbury, Hutcheson, Hume et Smith) (Lille, A.N.R.T., 2000), 686 p.
(2) Adam Smith et l’origine du libéralisme (Paris, P.U.F., coll. Fondements de la politique, 2003), 300 p.
(3) Shaftesbury. Le sens moral (Paris, P.U.F., coll. Philosophies, 2005), 160 p.

2. COORDINATION DE N° DE REVUE
(1) Adam Smith et la théorie des sentiments moraux, n° de la Revue philosophique de la France et de l’étranger (Paris, P.U.F., 2000, n°4), 164 p.

3. TRADUCTIONS
(1) Sir Robert Filmer, Patriarcha, ou Du pouvoir naturel des rois. Suivi des Observations sur Hobbes [1680], avec le groupe de traduction de l’E.N.S. Fontenay - Saint Cloud, dir. P. Thierry (Paris, L’Harmattan, 1991), 206 p.
(2) Adam Smith, Essais esthétiques [1795], avec le groupe de traduction de l’E.N.S. Fontenay - Saint Cloud, dir. P. Thierry (Paris, Vrin, 1997), 144 p.
(3) Adam Smith, Théorie des sentiments moraux [1790], avec C. Gautier et J.-F. Pradeau (Paris, P.U.F., coll. Léviathan, 1999 ; éd. révisée Paris, P.U.F., coll. Quadrige, 2003), 470 p. 


Equipe pédagogiqueNom, prénomBONIFACE JacquelineSection CNU72QualitéMaitre de conférencesEquipe de recherche de rattachementCRHIEnseignements dispensésPhilosophie des sciences
Domaines de recherche
Philosophie des mathématiquesPublications majeures et/ou récentes (10 références maximum)












1)Hilbert et la notion d’existence en mathématiques, , éd. Vrin, coll. Mathesis, 2003.

2) “ Calculs et formes ”. De l’activité mathématique,.Ellipses, 2003.

3) « Les sources hilbertiennes de la théorie des modèles », Sémantique et épistémologie, éd. Le Fennec, coll. Débats philosophiques, Casablanca, Mai 2004, p. 109-122.

4) « Poincaré et le principe d’induction », Philosophiques, Société de philosophie du Québec, printemps 2004, vol. 31, n.1, p. 131-149.

5)« Leopold Kronecker’s Conception of the Foundations of Mathematics » in Philosophia Scientiae, éd. Kimé, 2005, Cahier spécial 5, Fonder autrement les mathématiques, p. 143-156.

6) « From the arithmetic of Gauss to that of Kronecker”, in Shaping of Arithmetic: Number Theory After Carl Friedrich Gauss Disquisitiones Arithmeticae, Springer-Verlag, Heidelberg, Berlin, New York, Tokyo, 2007.



Equipe pédagogiqueNom, prénomGAUTERO, Jean-LucSection CNU72e sectionQualitéMaître de conférences hors classeEquipe de recherche de rattachementCRHIEnseignements dispensésLogique Philosophie des sciences Histoire des sciences Philosophie politiqueDomaines de recherche



La guerre des sciences (relativisme / relationnisme / réalisme ; la conception de la science de Feyerabend, de Marx) ; relations entre science et culture, plus spécialement entre science et littérature.Publications majeures et/ou récentes (10 références maximum)












¨ð ð« En mémoire de Pierre Souffrin », Revue d Histoire des Sciences, 59-2, juillet-décembre 2006 (en collaboration avec Pier Daniele Napolitani)
¨ð ð Recherches Philosophiques (Wittgenstein), Gallimard 2005 (traduction en collaboration)
¨ð « Quelle métrique pour la vérité ? », Actes du XXIXe Congrès de l A.S.P.L.F., Vrin, 2004.
¨ð ð« Sociologie de la connaissance scientifique et rationalité », Noesis 5.2, 2003.
¨ð ð«Le débat sur la modernité : la rationalité, universelle ou plurielle?» (Gunnar Skirbekk) (Noesis 5.1, 2003) (traduction).
¨ð « Feyerabend, pour et contre le relativisme », Faire Savoirs 1, mai 2002
(http://www.amares.org/revue/un/travaux/t1/index.html).
¨ð ðTrois articles dans « Présentation générale » du « Vocabulaire de la philosophie contemporaine de langue française », in Les Cahiers de Noesis n°1 (printemps 99).
¨ð « Raisonner sans entraves », Impostures scientifiques, La Découverte/Alliage, 1998. (trad. esp. : « Razonar sin obstáculos », Imposturas científicas, Frónesis, Madrid, 2003)
¨ð « Dialectique matérialiste et post-modernité », Philosophie et société, 1998-2, Moscou (en russe).
¨ð ð« Descartes dans l’histoire des mathématiques », Actes du colloque “Descartes à l’aube du XXIeme siècle”, Moscou, 1997. 


Equipe pédagogiqueNom, prénomGRASSO ElsaSection CNU17QualitéMCFEquipe de recherche de rattachementCRHIEnseignements dispensésHistoire de la philosophie
Métaphysique
Philosophie générale
(licence, master, préparation aux concours) Domaines de recherche
Histoire de la philosophie antique
Philosophie généralePublications majeures et/ou récentes (10 références maximum)












Philosophie antique :

- Thèse de doctorat de philosophie (philosophie ancienne) : « Copie, simulacre et vérité chez Platon », Lille, Diffusion ANRT, 2005, 875 pages.
- « Socrate dans le Sophiste de Platon : juge ou prétendant ? », in Livio Rossetti (dir.), Atti delle Giornate di Studio sulla Letteratura socratica antica, Bari, Levante, 2007.
Compte-rendu de David Sedley, Plato's 'Cratylus' (Cambridge, 2004), Philosophie antique, 5, 2005. - Compte-rendu de David Sedley, The Midwife of Platonism : text and sub-text in Plato's 'Theaetetus' (Oxford, 2004), Philosophie antique, 5, 2005. - « Le savoir à l'épreuve de son imitation : la sophistique », in Michel Narcy (dir.), Platon. L'amour du savoir, Paris, Presses Universitaires de France, 2001, p. 73-103. - « De l'image confondante à l'image confondue : Euthydème et Sophiste », Cahiers du Centre d'études sur la pensée antique « kairos kai logos », 28, 2000, p. 1-24. - Epicure, Maximes, suivi de « Epicure ou le bonheur sans détour », publié en collaboration par G. Badoual, A. Chareyre-Méjan, C. Floren, E. Grasso et G. Pigeard de Gurbert, Arles, Actes Sud, coll. Babel, 1993 (52 pages). Autres publications : - « Note de lecture : Louis Marin, Détruire la peinture », Le nouveau recueil, 46, mars-mai 1998, p. 190-191. - « Une enquête phénoménologique : l'énigme du monde chez Merleau-Ponty et Giono », La Licorne, 44, 1998, Presses Universitaires de Poitiers, p. 57-65. « Le blanc-seing de l'effroi », en collaboration avec A. Chareyre-Méjan, Europe, 744/avril 1991 (n° Herman Melville), p. 32-40. 


Equipe pédagogiqueNom, prénomLAVIGNE Jean-FrançoisSection CNU17ème SectionQualitéProfesseur 2ème ClasseEquipe de recherche de rattachementCentre de Recherches d’Histoire des IdéesEnseignements dispensésHistoire de la Philosophie Philosophie Générale
Philosophie morale Métaphysique Philosophie de la religion
(Licence, Master, Concours, Doctorat) Domaines de recherche


Phénoménologie ; Ontologie générale ; Histoire de la philosophie allemande contemporaine ; Phénoménologie matériellePublications majeures et/ou récentes (10 références maximum)












Ouvrages : – Husserl et la naissance de la phénoménologie. La genèse de l'idéalisme
transcendantal phénoménologique dans la recherche et l'enseignement de Husserl
(1900-1913). Paris, PUF, coll. Epiméthée, avril 2005, 800p.
– Michel Henry : Pensée de la vie et culture contemporaine. Actes du Colloque international de Montpellier, sous la dir. de Jean-François Lavigne. Paris, Beauchesne, octobre 2006, 332 p.
– Husserl : Les Méditations cartésiennes, dir. JF Lavigne, Paris, Vrin, 2008.
– Accéder au transcendantal ?, Paris, Vrin, 2009.
Articles :
– « Du psychologisme logique à la phénoménologie pure. La critique noétique de la connaissance et la première formulation de la réduction transcendantale chez Husserl. » Recherches husserliennes, vol.18, décembre 2002, pp.53-83.
– « Souvenez-vous que vous êtes vivants ! A Michel Henry, in memoriam.” Revue Nunc, n°2, Paris, décembre 2002, pp.33-39.
– « Husserl lecteur d'Avenarius : une contribution à la genèse de la réduction phénoménologique ? », De Kant à la phénoménologie, revue Kaïros, n°22, décembre 2003, p. 61-82.
– « Les concepts d'"être en soi" et de "vérité en soi" dans les Prolégomènes à la logique pure : un présupposé ontologique fondamental des Recherches logiques de Husserl ? » Philosophie, n°83, Paris, Ed. de Minuit, sept. 2004.





Equipe pédagogiqueNom, prénomMIQUEL Paul-AntoineSection CNU17QualitéMCFEquipe de recherche de rattachementCRHIEnseignements dispensésPhilosophie
Histoire et Philosophie des Sciences du vivantDomaines de recherche
Bergson et le Bergsonisme,
Philosophie de la biologie
Histoire des sciences du vivantPublications majeures et/ou récentes (10 références maximum)Ouvrages :
Bio-logiques du vieillissement, en collaboration avec Ladislas Robert, Kimé, Paris mai
2004.
Articles :
‘From an immanentist to an emergentist approach to evolution’ Journal of Theoretical
Humanities, Routledge, Vol 10, Number 1/April 2005.
‘La hiérarchie enchevêtrée’, Science et avenir, Numéro spécial : ‘l’énigme de
l’émergence’, juillet 2005.
‘Les cercles vicieux du vieillissement’ in L’inné et l’acquis, Publications de l’université
de Provence, 2005, 109-124.
‘Evolution of Consciousness and Evolution of Life’, MLN- 120, N°5, December 2005,
1156-1167, John Hopkins Un. Pr.
‘Complexité, sophistication, émergence en biologie’, in ‘Autour de Henri Atlan’, ed. P.
Bourgine, Revue en ligne ONCE-CS, février 2006.
‘Heidegger et la physique’, Noesis,N ° 7, mars 2006.
‘K. A. Pearson , Bergson and the adventure of Virtual’, European Journal of Philosophy,
April 2006, Vol.14, Issue 1, 117-163.
‘Le principe de constructible constructibilité en philosophie politique’, in Peurs et risques
contemporains. Une approche pluridisciplinaire, Paris, L’Harmattan, 2006.
‘Is the bergsonian critic of sensations measurement still a topic today?’ Synthesis
philosophica, 41 (1/2006).
Ouvrages à paraître :
Qu’est-ce que la vie ? Vrin, mai 2007
Bergson et l’imagination métaphysique, Kimé, juin 2007.
Concepts et problèmes fondamentaux de la biologie contemporaine, De Boeck, septembre 2007.



Equipe pédagogiqueNom, prénomFISCHBACH FranckSection CNU17QualitéProfesseurEquipe de recherche de rattachementCentre de Recherches d'Histoire des IdéesEnseignements dispensésMaster et cours de concours :
Master 4 heures années (cours sur l’action 3 heures sur l’année cours sur les sciences humaines : 1 heure année) ; Licence : 1 heures années sur la métaphysique. Et une demi-heure année sur les textes latins de l’agrégation.
Domaines de recherche

Philosophie politique contemporaine,
Histoire du marxisme et des pensées marxistes, Hegel et l’idéalisme allemand, Heidegger, Ecole de FrancfortPublications majeures et/ou récentes (10 références maximum)
- Manifeste pour une philosophie sociale, Paris, La Découverte, 2009, 161 pages.
- Sans objet. Capitalisme, subjectivité, aliénation, Paris, Vrin, 2009, 269 pages.
- La production des hommes. Marx avec Spinoza, Paris, P.U.F., 2005, 156 pages.
- L'Être et l'Acte. Enquête sur les fondements de l'ontologie moderne de l'agir, Paris, Vrin, 2003, 216 pages.
- Du commencement en philosophie. Étude sur Hegel et Schelling, Paris, Vrin, 1999, 385 pages.



Equipe pédagogiqueNom, prénomTALON-HUGON, CaroleSection CNU17èmeQualitéProfesseurEquipe de recherche de rattachementCRHIEnseignements dispensésHistoire de la philosophie (XVIIème-XVIIIème siècles)
Esthétique Domaines de recherche

Histoire de la philosophie du XVIIème siècle
Théories de l’affectivité
EsthétiquePublications majeures et/ou récentes (10 références maximum)












Ouvrages
1)- Goût et dégoût : l'art peut-il tout montrer ? Paris, éd. J. Chambon, 2003.
2)- L'esthétique, Paris P.U.F. coll. Que sais-je ?, 2004.
3)- Les Passions, Paris, A. Colin, 2004.
4)- Avignon 2005. Le conflit des héritages, Paris, Actes Sud, 2006.

Chapitres d'ouvrages collectifs
5)- "Le désarroi du spectateur: Bataille, Foucault et Michaël Fried face à l'oeuvre de Manet", dans Michel Foucault. La Peinture de Manet, Paris, Seuil, (avril 2004) (15 pages)
6)- "La question des passions dans l'oeuvre de Pascal", in Les Passions au XVIIème siècle, P.F. Moreau, dir.
Paris, Vrin, 2006. (20 pages)

Actes de communication internationales
7) - « Aux sources du cogito vivant : la lecture henryenne du cogito cartésien », in Actes du colloque Michel Henry – Phénoménologie de la vie et culture contemporaine, Montpellier, Faculté P. Valéry, 3-5 décembre 2003.
8) - « Dire ‘l’être invisible du sentiment’ : phénoménologie et littérature dans l’eouvre de Michel Henry », Actes du colloque internationnal A Felicidade na Fenomenologia da vida, Lisbonne (Portugal), 27-28 oct. 2005.
9) – « L’homme, l’animal et les passions : le double renversement cartésien », in Actes du colloque Animal et animalité dans la philosophie de la Renaissance et de l’âge classique, éd ; Peeters, Louvain (Belgique), 2005.
10) – « Puissances de la fiction », 4ème Congrès des Sociétés méditerranéennes d’esthétique, Portorose, Slovénie, 20-23 septembre.

Articles dans revue avec CL
10) - « Pour une esthétique non formaliste », in Figures de l’art n° 10, janvier 2006



Equipe pédagogiqueNom, prénomVILLANI ArnaudSection CNUQualitéProfesseur Agrégé de philosophie
(CPGE)Equipe de recherche de rattachementCRHIEnseignements dispensésAnthropologie philosophique
(Master I ) Domaines de recherche

Histoire de la philosophie contemporaine
Philosophie générale
Anthropologie philosophique
Philosophie de la communicationPublications majeures et/ou récentes (10 références maximum)













– Kafka et l'ouverture de l'instant, Belin, 1984.
– La guêpe et l'orchidée. Essai sur Gilles Deleuze, Paris, Belin, 1999.
– Le vocabulaire de Gilles Deleuze, Nice, Cahiers de Noesis (2002) ; Paris, Vrin, 2003.
– Traduction, en association avec un groupe de chercheurs du CRHI, de : A.N. Whitehead, Procès et réalité, Paris, Gallimard, 1995.
– Précis de philosophie nue, Nice, Editions de la Revue NU(e),2005.
–- Hypothèses sur la première philosophie grecque, à paraître aux éditions Hermann, Paris, 2007.
–- En préparation : Deleuze, Paris, éd. Bayard.

ANNEXES 3

ANNEXE 3 (A) 
Règlement complet du M1
MASTER “SCIENCES DE L’HOMME ET DE LA SOCIETE”
Mention PHILOSOPHIE
Règlement des études de la Première Année (M1)

Un Master en philosophie : Pourquoi ?

Le Master de philosophie de l’Université de Nice constitue une mention au sein de la formation dispensée par la Faculté des Lettres en vue de l'obtention du diplôme de Master en Sciences de l’homme et de la société. Ce diplôme, dans le cadre du schéma européen de formation supérieure en 8 ans “LMD”, intègre dans un cursus continu de formation à la recherche les deux étapes, jusqu’ici distinctes, de la maîtrise et du D.E.A. Le diplôme de D.E.A. disparaît. Toutefois le diplôme de maîtrise est maintenu, et demeure la condition nécessaire d’inscription aux concours d’agrégation.
La préparation au Master de philosophie est une formation de haut niveau, destinée à apporter aux titulaires de la Licence d’enseignement de philosophie les connaissances spécialisées que requiert la recherche en ce domaine — notamment en histoire des idées et histoire des doctrines philosophiques ; ainsi que la maîtrise des instruments techniques impliqués dans le déroulement de la recherche et la communication de ses résultats (informatique du traitement de textes, utilisation de Bases de données, techniques du travail d'archives, accès aux sources documentaires particulières, communication scientifique, valorisation publique de la recherche).
Rattachée étroitement aux activités transdisciplinaires du Centre de Recherches d’Histoire des Idées (CRHI), cette formation reste toutefois largement ouverte sur des thématiques et des disciplines philosophiques extrêmement variées — conformément à une longue et prestigieuse tradition — qui vont de la logique à l’esthétique en passant par la philosophie morale et politique, l’épistémologie, l’ontologie classique et la phénoménologie.
Le diplôme de Master en philosophie certifie donc, bien au-delà des limites de la seule préparation au doctorat de philosophie, l’acquisition d’une compétence générale solide et poussée en sciences humaines ; et en outre, la maîtrise des savoirs et du savoir-faire qu'implique l'analyse critique des textes, leur exploitation synthétique, l'expression de l'argumentation écrite et orale.

_________________________

Organisation de la formation

1ère Année
Deux cursus de formation sont offerts aux étudiants dans le cadre du Master Recherche « Sciences de l’homme et de la société », mention Philosophie et Enseignement de la Philosophie :
Ou bien une préparation spécialisée à la recherche doctorale, dans les divers secteurs et discipline de la philosophie : = Parcours n°1, « Recherche »
Ou bien la préparation aux épreuves théoriques, écrites et orales, des concours de recrutement de Professeurs du second degré : le CAPES et l’Agrégation de philosophie (concours externes), ainsi qu'une formation pratique et pédagogique à l'exercice du métier de Professeur de Philosophie = Parcours n°2, « Formation théorique et pratique à l'enseignement de la Philosophie »

Parcours n° 1 : Orientation vers la Recherche :

Les étudiants qui souhaitent s’orienter vers la recherche en vue de préparer ultérieurement une thèse de doctorat doivent obtenir, à la session d'examen qui clôture chaque Semestre, un total de Crédits Européens ("ECTS") au moins égal à 30. En conséquence, ils doivent suivre au minimum 5 enseignements par semestre, de 2h./semaine, sur 12 semaines. Ces cinq enseignements se répartissent, pour les semestres 1 et 2 (= première année), comme suit :

— L'U.E. 1 : 3 Unités de Formation obligatoires :
(Semestres 1 (= LMPH 1…) et 2 (=LMPH 2…))
LMPH 10/20
LMPH 11/21.
LMPH 12/22
Chacun de ces enseignements obligatoires équivaut à 5 crédits européens (ECTS) ; les résultats du contrôle correspondant reçoivent le coefficient 3(/15).

— 1 U.E. optionnelle (U.E. 2) « Anthropologie du sens », à choisir parmi deux :
Ou bien LMPH 13 / 23
Ou bien LMPH 14A / 24A
Le cours optionnel équivaut à 5 ECTS, et reçoit le coefficient 2 (/15).

— 1 ou plusieurs Unités d’Enseignement à choisir sur une liste, et proposées dans le cadre d’autres mentions au sein du même Master, ou éventuellement d’un autre Master.
Attention ! Il faut que la ou les Unités d'Enseignement sur liste puissent apporter à l'étudiant le complément de crédits ECTS nécessaire à la validation du semestre, soit au moins 5. Si une seule U.E. sur liste ne suffit pas, l'étudiant devra donc en suivre deux. Le coefficient appliqué au résultat du contrôle de ces U.E. "sur liste" est 2.

Mémoire de Recherche :

— A ces 5 enseignements obligatoires s'ajoute la préparation, dès le 1er Semestre de la première année de Master, d'un Mémoire de Recherche, dont le sujet sera défini par l'étudiant sou laconduite et avce l'accord de son Directeur de Recherches. Le Directeur de recherches sera un enseignant-chercheur du Département de Philosophie, habilité à diriger des recherches, c’est-à-dire un Professeur ou un Maître de Conférences habilité.
N.B. : La liste complète des Directeurs de Recherche auxquels les étudiants de Master peuvent s'adresser sera publiée, sur la page web du Département de Philosophie ( HYPERLINK "http://www.unice.fr" www.unice.fr) et par affichage au Secrétariat du Département de Philosophie, dès la rentrée universitaire. Chaque étudiant devra prendre rendez-vous avec le Directeur de son choix au cours des premières semaines de l'année. Le choix du Directeur de Recherche se fait naturellement en fonction du thème de recherche envisagé.

La préparation du Mémoire de Recherche se poursuivra durant toute la première année, et une partie au moins de la seconde. Au cours de sa préparation, ce Mémoire fera l'objet d'un double examen :

1° Un contrôle en cours d'année, à la fin du premier semestre. Ce contrôle prend la forme d'une interrogation orale, qui porte sur l'avancement des travaux (problématique, plan, étapes thématiques, difficultés particulières) et sur l'analyse de la bibliographie spéciale.

2° Une soutenance publique, devant un jury composé d’au moins deux enseignants spécialistes. La soutenance pourra avoir lieu à un moment quelconque de la seconde année de Master, aussi bien au cours du Semestre 3 que du Semestre 4 ; cette disposition souple a pour but de lui permettre de gérer au mieux le temps de cette dernière année d'études, en fonction des stages et des séjours à l'étranger qu'il souhaiterait effectuer, ou du calendrier des Concours qu'il prépare.

II. Contrôle des connaissances

Chaque U.E. donne lieu à un contrôle des connaissances :
Les séminaires A, B, C et D, en première année (Semestres 1 et 2).
La préparation et rédaction de la  Dissertation de maîtrise  aux Semestres 1 et 2, dans le cadre de l’option n°2  (« Formation théorique disciplinaire », en vue des concours).

1. Modalités du contrôle des connaissances (Semestres 1 et 2)

Le contrôle des connaissances des groupes A., B, C et D des deux premiers semestres s'effectue sous deux formes : contrôle continu (CC) ou examen terminal (ET).
Seuls les étudiants salariés, ou pouvant justifier de l'impossibilité de suivre assidûment les cours et séminaires (pour raisons familiales, ou de santé par exemple), sont autorisés à se présenter à l'Examen Terminal pour toutes leurs épreuves. Ils doivent, pour bénéficier de cette disposition, adresser une demande écrite de dispense d'assiduité à l'enseignant responsable de la (ou des) U.E. concernée(s), ainsi qu'au Secrétariat du Master de philosophie. Cette demande sera accompagnée des pièces justificatives attestant cette impossibilité.
Les autres étudiants doivent obligatoirement s'inscrire au Contrôle Continu ; ils sont toutefois autorisés, s'ils le souhaitent, à se présenter à l'Examen Terminal pour les épreuves de contrôle d’une U.E., et une seule.

Contrôle Continu :
Pour les U.E A, B, Cet D le contrôle continu s'organise comme suit :
Chaque séminaire (A., B, C ou D) comportera au moins deux contrôles obligatoires au cours du semestre :
1/ Un devoir écrit (dissertation, commentaire de texte, ou autre) et/ou un exercice oral au cours des 8 premières semaines. (en temps libre).
2/ Un devoir sur table ("DST", en temps limité) en fin de semestre, au cours de la session d’examens, ou bien un dossier thématique, sur un sujet imposé, élaboré dans le cadre des Travaux Personnels Encadrés (TPE) prévus par le programme de la formation.

1.2 Examen Terminal
Les étudiants qui, pour des raisons professionnelles, de situation familiale ou de santé, ne peuvent être assidus aux cours et séminaires, ont la faculté de s'inscrire au seul examen terminal. Celui-ci comporte, en fin de semestre :
1 écrit obligatoire surveillé, en temps limité, sur table ; cette épreuve écrite est la même que celle à laquelle sont soumis les étudiants inscrits au Contrôle Continu (« DST ») ; et en outre :
1 oral obligatoire, généralement organisé après l'écrit. Les coefficients de ces deux épreuves sont égaux : 1+1.

1.3 Seconde session d’examens
Lors de la seconde session d’examens, la différence entre contrôle continu et examen terminal n’a plus lieu. Tous les étudiants subiront deux épreuves :
1 écrit obligatoire surveillé, en temps limité, sur table.
1 oral obligatoire, généralement organisé après l'écrit. Les coefficients de ces deux épreuves sont égaux : 1+1.

*

2. Nombre des épreuves de contrôle (Semestres 1 et 2 )

2.1 Contrôle Continu
En conséquence, les étudiants soumis au contrôle continu :

1/ s'ils ont opté pour l'orientation "Recherche"
— devront avoir satisfait à la fin de chacun des semestres 1 et 2, à six épreuves de contrôle (ou plus selon le nombre des U.E. "sur liste" auxquelles ils se sont inscrits) : 2 séminaires de philosophie, + 1 U.E sur liste, au minimum.

2/ s'ils ont opté pour l'orientation "Concours"
— devront avoir satisfait, à la fin de chacun des semestres 1 et 2, à sept épreuves de contrôle : 3 UE obligatoires + 1 UE optionnelle, + 1 interrogation orale en vue de la Dissertation de maîtrise (semestre 1) ou soutenance de la Dissertation (semestre 2).

Le Contrôle continu aboutit ainsi à 1 note moyenne globale, pour chaque UE (A., B, C ou D) et par étudiant. C'est à cette note globale que s'applique le coefficient indiqué (cf. tableau des Enseignements et Travaux, p. ; et table des crédits et coefficients, ci-dessous)

2.2 Examen Terminal
Quel que soit le semestre considéré, l'examen terminal comportera toujours deux épreuves : — un écrit sur table en temps limité (4 heures) : Dissertation ou commentaire de texte.
— une interrogation orale (20 à 30' environ).
*
3. Règles de compensation des notes
Les notes moyennes obtenues par l’étudiant pour chacune des UE du semestre se compensent entre elles : l’admission, ou la décision d’ajournement, est prononcée par le jury de diplôme en fonction de la note moyenne générale obtenue à partir de chacune de ces moyennes établies par UE.
Cette compensation semestrielle ne s’applique toutefois qu’aux UE de la discipline Philosophie. Les UE « sur liste » ne peuvent compenser des résultats insuffisants aux examens des UE disciplinaires, et de même réciproquement.
La compensation n’est possible qu’à l’intérieur d’un même semestre. Il n’y a pas de compensation annuelle des notes.

4. Condition d'admission :

Sera déclaré admis(e) l'étudiant(e) qui aura obtenu à ces exercices, après application des coefficients, au moins la moyenne générale de 10/20.

*
5. Dispense d'assiduité :

Les étudiants salariés, ou géographiquement éloignés pour raison de force majeure, ou empêchés pour raison familiale ou de santé, peuvent être autorisés, sur leur demande, à bénéficier d'une dispense d'assiduité aux cours et séminaires. Ils doivent accompagner leur demande, formulée par une lettre destinée à l'enseignant responsable de la (ou des) U.E. concernée(s), ainsi qu'au professeur responsable des enseignements de Master, des pièces justificatives nécessaires : attestation de l'employeur, ou du chef d'établissement d'enseignement (jeunes professeurs, surveillants de l'enseignement secondaire) ; ou toute pièce attestant l'impossibilité matérielle de suivre les cours à la Faculté.


ANNEXE 3 (B) 
Règlement complet du M2

Organisation de la formation

2ème Année

1. Choix optionnel n°1 : Orientation Recherche :

La deuxième année du Master Recherche est consacrée à une préparation directe, plus technique, aux activités de recherche spécialisée que l’étudiant aura à conduire dans la préparation et la rédaction de sa thèse de doctorat. Elle comporte en particulier la préparation (1er semestre) et la rédaction (2ème semestre) d'un Mémoire de Recherche spécialisée, dont la teneur et la qualité scientifique constituent la base principale de l'évaluation du candidat, et sont déterminantes pour l'obtention du diplôme.
Pour la préparation de ce mémoire, l'étudiant doit prendre contact dès la rentrée universitaire avec un Directeur de recherche (Professeur ou Maître de conférences habilité). C'est en accord avec lui qu'il déterminera le thème du mémoire, la bibliographie spéciale et la méthodologie adaptée à ses recherches.

1.1 Semestre 3 : Au semestre 3 les Unités d'Enseignement sont regroupées en trois groupes distincts :

A. : 2 U.E. obligatoires "Recherche fondamentale" à choisir parmi les 3 proposées : LM3 PH 10, ou PH 20, ou PH 30.

B. et C. 1 U.E. optionnelle à choisir parmi les trois UE spécialisées proposées : Ou bien le séminaire B, "Recherche thématique spécialisée" (axé principalement sur l'histoire des doctrines philosophiques), c’eest-à-dire LM3 PH 41. Ou bien l’une des UE « Textes philosophiques », constituant une préparation théorique et méthodologique au commentaire érudit de textes philosophiques (LM3 PH 42 ou PH 43).

En conséquence, l’étudiant qui s'oriente principalement vers la Recherche devra suivre :
Obligatoirement : 2 U.E. du groupe A. (Recherche fondamentale), soit 2 x 2h./semaine sur 12 semaines (= 16 ECTS, coef. 4) : LM3 PH 10 et 20 ; ou 10 et 30 ; ou 20 et 30.

Au choix :
Ou bien l’U.E. de philosophie du groupe B. (Recherche thématique spécialisée) : 2h./semaine sur 12 semaines (= 8 ECTS ; coef. 4) ;
Ou bien l’une des UE de philosophie du groupe C (« Elaboration et dégagement du sens dans les textes philosophiques » ) : 2h./semaine sur 12 semaines (= 8 ECTS ; coef. 4).

Obligatoirement : Une ou plusieurs U.E. "sur liste", proposées dans le cadre d'une autre mention du Master Sciences de l'homme et de la société, ou d'un autre Master, équivalant globalement à 6 ECTS (coef. 3).

1.2 Semestre 4 : Les travaux du semestre 4 comportent :

– La rédaction d’un Mémoire de spécialité, en lien thématique direct avec l’un des "Séminaires de spécialité" organisés par les Professeurs ou Maîtres de Conférences Habilités à Diriger des Recherches (HDR) de l’équipe du CRHI, auquel l'étudiant aura participé (LM4 PH 21, 22 ou 23). La rédaction de ce mémoire est supervisée par un professeur ou maître de conférences habilité, directeur de recherches.
Ce Mémoire de spécialité comportera de 50 à 100 pages. Il est présenté en soutenance lors de la session unique d’examen (au mois de juin ; éventuellement, par dérogation spéciale décidée par le Conseil des Etudes et de la Vie Universitaire, en septembre). Il fait l’objet d’une appréciation chiffrée (/20), qui entre pour 80% dans la note globale attribuée à l'étudiant. La présentation orale et la soutenance sont notées pour 10% de la note globale, les 10% restants correspondant à la note de participation au Séminaire spécialisé. (Les coefficients respectifs sont 8/, 2/ et 2 /12). Rédaction et soutenance équivalent à 25 ECTS (Coeff. 12).
– Participation à l'un des Séminaires de spécialité proposés par le CRHI
(LM 4 PH 21, 22 ou 23) : 2h. par séance, sur 6 séances. Chaque séminaire fait l'objet d'une note de synthèse écrite, entrant pour 10% dans la notation globale. (5 ECTS, coeff. 3 (/15)).

2. Choix optionnel n°2° Orientation Concours :
2.1. Semestre 3 :

N.B. : Les candidats au Capes et à l'Agrégation ne sont pas dispensés de la préparation du Mémoire de spécialité. Ils doivent donc prendre contact eux aussi, dès la rentrée, avec un Directeur de recherches, avec qui ils détermineront le thème de leur Mémoire, sa bibliographie et sa méthodologie.

Dans le cadre de la préparation au concours, ces candidats doivent suivre obligatoirement :

Les activités et enseignements du groupe A. ("Recherche fondamentale") : LM 3 PH 10, PH 20 et PH 30.

Les enseignements des groupes B (Recherche thématique spécialisée) et C (Textes philosophiques) : LM 3 PH 41, PH 42 et PH 43.

Ils reçoivent dans ce cadre un enseignement adapté aux thèmes et auteurs du programme des concours.

Dans leur cas, les UE “sur liste” sont remplacées par l’enseignement obligatoire spécifique portant sur les textes philosophiques inscrits au programme de l’oral du concours d'agrégation (= LM3 PH 42 et 43)

2.2. Semestre 4 :
Les candidats au Capes et à l'Agrégation ne sont pas dispensés de la préparation du Mémoire de spécialité, ni, en conséquence, de la participation à l'un des séminaires de spécialité.
Toutefois, compte tenu du calendrier des épreuves écrites et orales des concours préparés, ils pourront bénéficier d'une dispense ponctuelle d'assiduité aux séances du séminaire de spécialité.
Ils pourront également, pour le même motif, être autorisés à soutenir leur Mémoire, et à remettre la note de synthèse sanctionnant la participation au séminaire de spécialité, au mois de septembre.

Préparation à l'oral des concours :
Le Département de philosophie organise un entraînement spécifique aux épreuves orales du Capes et de l'Agrégation.
Une préparation aux Leçons et Explications de texte sera établie en début d'année, selon un planning précis et individualisé (se renseigner au Secrétariat).

Par ailleurs, des interrogations orales adaptées au programme pourront être proposées : – Dans le cadre des cours de Licence portant sur les textes philosophiques en langue étrangère (anglais, allemand, italien, principalement).
– Dans le prolongement de l'enseignement sur les textes philosophiques dispensé au semestre 3 (LM3 PH 42 et 43).

II. Contrôle des connaissances

1. Nature des épreuves (Semestres 3 et 4)

1. Deuxième Année, Premier semestre (Semestre 3)

Le contrôle des connaissances des groupes A, B et C du 3ème semestre, s'effectue sous deux formes : contrôle continu (CC) ou examen terminal (ET).
Seuls les étudiants salariés, ou pouvant justifier de l'impossibilité de suivre assidûment les cours et séminaires (pour raisons familiales, professionnelles ou de santé par exemple), sont autorisés à se présenter à l'Examen Terminal pour toutes leurs épreuves. Ils doivent, pour bénéficier de cette disposition, adresser une demande écrite de dispense d'assiduité à l'enseignant responsable de la (ou des) U.E. concernée(s), ainsi qu'au Secrétariat du Master de philosophie. Cette demande sera accompagnée des pièces justificatives attestant cette impossibilité.
Les autres étudiants doivent obligatoirement s'inscrire au Contrôle Continu ; ils sont toutefois autorisés, s'ils le souhaitent, à se présenter à l'Examen Terminal pour une seule épreuve de contrôle.

1.1 Parcours n°1 : Recherche fondamentale

1.1.1. Contrôle Continu :
Les UE des groupes A et B comporteront au moins deux contrôles obligatoires au cours du semestre :
1/ Au moins un devoir écrit (dissertation, commentaire de texte, ou autre) et/ou un exercice oral au cours des 8 premières semaines (en temps libre).
2/ Un devoir sur table ("DST", en temps limité) en fin de semestre, au cours de la session d’examens.
N.B. : Pour les mêmes motifs que ci-dessus (Semestres 1 et 2), les séminaires du groupe A (UE obligatoires LM3 PH 10, PH 20 et PH 30) donneront lieu à la détermination aléatoire d’un sujet d’épreuve unique, le jour de l’examen écrit.

3/ Les UE du groupe C donneront lieu chacune, dans le cadre de la session d’examens, à un contrôle oral uniquement (interrogation sur texte, de 30 minutes).

1.1.2. Examen Terminal

Les étudiants qui, pour des raisons professionnelles, de situation familiale ou de santé, ne peuvent être assidus aux cours et séminaires, ont la faculté de s'inscrire au seul examen terminal. Celui-ci comporte, en fin de semestre :
1 écrit obligatoire en temps limité, sur table ; cette épreuve écrite est la même que celle à laquelle sont soumis les étudiants inscrits au Contrôle Continu (« DST ») ; et en outre :
1 oral obligatoire, généralement organisé après l'écrit. Les coefficients de ces deux épreuves sont égaux : 1+1.

1.2. Parcours n°2 : Formation théorique disciplinaire (Concours)

1.2.1. Contrôle Continu

Les candidats aux concours de recrutement subiront les mêmes épreuves de contrôle, écrites et orales, que les étudiants de l’option n°1 « Recherche » (voir ci-dessus).
N.B. : A ces examens s’ajouteront, pour eux, des exercices écrits réguliers d’entraînement à la dissertation et au commentaire de texte ; ainsi que des séances d’entraînement oral à la leçon ou explication de texte.

1.2.2. Examen Terminal
Mêmes modalités que pour l’option n°1.
*

2. Deuxième Année, Second semestre (Semestre 4)

2.1 Parcours n°1 : Recherche fondamentale

Le contrôle des connaissances s’effectue, au semestre 4, sous la forme d’une session unique d’examen (en juin). Il comporte :

— Un écrit : Mémoire de spécialité (60 à 100 p.). Coeff. : 12/15
— Un oral : Soutenance du mémoire (Une heure). (notation intégrée à l’évaluation
globale du Mémoire de spécialité).
— Une note de Séminaire (travail écrit, en temps libre). Coeff. : 3/15

2.1.1. Contrôle Continu :
Cette forme de contrôle suppose l’assiduité au Séminaire de spécialité. Elle comporte :
— Ecrit : Rédaction du Mémoire de Master. L'étudiant remet son mémoire au secrétariat du Master au cours de la première quinzaine de juin (date limite précisée par affichage chaque année)
— Oral : Le mémoire donne lieu à une soutenance publique, devant un jury de deux à trois professeurs ou Maître(s) de conférences habilité(s). Cette soutenance a lieu entre le 10 et le 29 juin.
— Séminaire de recherche : L'étudiant remettra au Professeur responsable du Séminaire qu'il a choisi une note de synthèse (maximum 15 p.) dans laquelle il récapitulera les étapes du séminaire suivi, et en dégagera les apports essentiels pour ses propres recherches. Cette note sera remise au secrétariat fin mai / début juin (dates précisées par affichage).

Examen Terminal (Etudiants dispensés d'assiduité).

Conditions de la dispense d’assiduité au Séminaire de spécialité : voir ci-dessus, 1.
— Ecrit et Oral : Mêmes modalités que ci-dessus (Mémoire de Master + Soutenance), dans les mêmes délais.
— Séminaire de recherche : L'étudiant recevra personnellement du Secrétariat du Master, dès que la dispense d'assiduité aura été accordée, une bibliographie de travail et une question à examiner, en rapport avec les thèmes traités au cours du séminaire. Il rédigera sur cette question une étude précise (7 à 20 p.), à partir des lectures effectuées selon la bibliographie communiquée. Cette étude sera transmise au Secrétariat, à l'intention du professeur responsable du séminaire concerné, avant le 15 juin.

Deuxième Session éventuelle :
La session d’examen, pour la soutenance du mémoire de 2ème année et la validation du 4ème semestre, est une session unique qui a lieu en juin. Il n’y a pas d’épreuve de rattrapage. La possibilité d’une seconde session, pour la soutenance du mémoire, pourra toutefois être accordée, sur autorisation à dérogation délivrée par le Conseil des Etudes et de la Vie Universitaire (CEVU), aux candidats déclarés admissibles aux concours du Capes ou de l’Agrégation.

2.2 Parcours n°2 : Formation théorique disciplinaire (Concours).

Les candidats au Capes et à l'Agrégation de philosophie ne sont pas dispensés de la rédaction et de la présentation d'un Mémoire de recherche. Ils doivent également participer à l'un des Séminaires de spécialité, ou, à titre optionnel, suivre l’enseignement de l’UE LM4 PH 30 (Textes philosophiques).
Ils satisferont donc aux mêmes épreuves de contrôle :
Soutenance publique du Mémoire de Recherche (25 ECTS, coeff.12) ;
Evaluation complémentaire : elle se fera, dans leur cas, soit sur la base d'une note de synthèse (notée /20, 5 ECTS, coeff. 3), soit sous la forme d’un examen oral sur l’un des textes du programme (notée /20, 5 ECTS, coeff. 3).

Ils pourront toutefois bénéficier :
1° En cas d’admissibilité, d’une autorisation dérogatoire à soutenir leur mémoire de spécialité au mois de septembre.
2° En cas d’admission, d'une équivalence partielle, aux termes de la loi. Les règles et modalités de cette équivalence sont définies par décision du Conseil des Etudes et de la Vie Universitaire. Compte tenu du calendrier des épreuves écrites et orales des concours, ils seront autorisés à présenter la note de synthèse, s’ils ont opté pour le suivi du séminaire de spécialité, au mois de septembre.

* *

2. Nombre des épreuves de contrôle (Semestres 3 et 4)

Contrôle Continu
En conséquence, les étudiants soumis au contrôle continu :

1/ Parcours n°1 : « Recherche »
devront avoir satisfait à la fin du semestre 3, à au moins six épreuves de contrôle (selon le nombre des U.E. "sur liste" choisies).
devront avoir satisfait, à la fin du semestre 4, à trois épreuves de contrôle.

2/ Parcours n°2 : « Formation théorique disciplinaire » (Concours)
devront avoir satisfait à la fin du semestre 3 à six épreuves de contrôle de connaissances : Séminaire A. + séminaire B. + les 2 U.E. du groupe C. (LM3 PH 42 et 43).
Devront avoir satisfait à la fin du semestre 4 à trois épreuves de contrôle.

Le Contrôle continu aboutit ainsi à 1 note moyenne globale, pour chaque UE et par étudiant. C'est à cette note globale que s'applique le coefficient indiqué (cf. tableau des Enseignements et Travaux, et table des crédits et coefficients, ci-dessus).

Examen Terminal
Quel que soit le semestre considéré, l'examen terminal comportera toujours deux épreuves :
— un écrit sur table en temps limité (4 heures) : Dissertation ou commentaire de texte.
— une interrogation orale (20 à 30' environ).
*
3. Règles de compensation des notes
Les notes moyennes obtenues par l’étudiant pour chacune des UE du semestre se compensent entre elles : l’admission, ou la décision d’ajournement, est prononcée par le jury de diplôme en fonction de la note moyenne générale du semestre, obtenue à partir de chacune de ces moyennes par UE.
Cette compensation semestrielle ne s’applique toutefois qu’aux UE de la discipline Philosophie. Les UE « sur liste » ne peuvent compenser des résultats insuffisants aux examens des UE disciplinaires, et de même réciproquement.
La compensation n’est possible qu’à l’intérieur d’un même semestre. Il n’y a pas de compensation annuelle des notes.
*


5. Condition d'admission :

Sera déclaré admis(e) l'étudiant(e) qui aura obtenu à ces exercices, après application des coefficients, au moins la moyenne générale de 10/20.

*
6. Dispense d'assiduité :

Les étudiants salariés, ou géographiquement éloignés pour raison de force majeure, ou empêchés pour raison familiale ou de santé, peuvent être autorisés, sur leur demande, à bénéficier d'une dispense d'assiduité aux cours et séminaires. Ils doivent accompagner leur demande, formulée par une lettre destinée à l'enseignant responsable de la (ou des) U.E. concernée(s), ainsi qu'au professeur responsable des enseignements de Master, des pièces justificatives nécessaires : attestation de l'employeur, ou du chef d'établissement d'enseignement (jeunes professeurs, surveillants de l'enseignement secondaire) ; ou toute pièce attestant l'impossibilité matérielle de suivre les cours à la Faculté.


7. Conditions d'obtention du diplôme de Master :

Sera déclaré titulaire du diplôme de “Master” en Sciences de l’homme et de la Société, mention Philosophie, l’étudiant qui aura obtenu au moins la note moyenne de 10 / 20 sur la base de l’ensemble des notes obtenues aux épreuves de contrôle des connaissances des Semestres 1, 2 3 et 4, et lors de la soutenance du mémoire de spécialité.

Aux termes de la loi, les candidats déclarés admis aux concours de recrutement de Professeurs de l'Enseignement Secondaire (Capes, Agrégation) pourront bénéficier d'une équivalence partielle du diplôme de Master. L’étendue de cette équivalence partielle sera déterminée par le Conseil des Etudes et de la Vie Universitaire (CEVU).
*

ANNEXE 4
Evaluation de la charge d’enseignement de la formation.
MASTER I
Contrat quadriennal 2008- 2011Annexes 4 et 5EVALUATION DE LA CHARGE ANNUELLE D'ENSEIGNEMENT DE LA FORMATIONUFR:Lettres, Arts, Sciences de l'Homme et de la Société (UFR 1)M1XIntitulé du diplôme:Master "Sciences de l'homme et de la Société, Mention PhilosophieM2 Nom du responsable:LAVIGNE     Volume horaire annuel étudiant : CM TD TP Total:240/28800360/432 HTDEffectif de référence au 15/01/2007:25   SEMESTRE IMPAIRCOURS MAGISTRALTRAVAUX DIRIGESTRAVAUX PRATIQUES UEFdurée hebdonbre semaines enseigtnbre dédoubl hebdoTotal heures éq. TDdurée hebdonbre semaines enseigtnbre groupesTotal heures éq. TDdurée hebdonbre semaines enseigtnbre groupesTotal heures éq. TDCharge totale UEUELM1 PH 10212036   0   036UELM1 PH 20212036   0   036UELM1 PH 30212036   0   036 UE OPTIONNELLES UELM1 PH 41 212036   0   036UELM1 PH 42212036   0   036 TOTAL DU SEMESTRE   180   0   0180
  SEMESTRE PAIRCOURS MAGISTRALTRAVAUX DIRIGESTRAVAUX PRATIQUES UEFdurée hebdonbre semaines enseigtnbre dédoubl hebdoTotal heures éq. TDdurée hebdonbre semaines enseigtnbre groupesTotal heures éq. TDdurée hebdonbre semaines enseigtnbre groupesTotal heures éq. TDCharge totale UEUELM2 PH 10212036   0   036UELM2 PH 20212036   0   036UELM2 PH 30212036   0   036 UE OPTIONNELLES UELM2 PH 41212036   0   036UELM2 PH 42212036   0   036 TOTAL DU SEMESTRE   180   0   0180 TOTAL ANNUEL DU DIPLÔME   360   0   0360RAPPEL DES COEFFICIENTS : Cours magistral : 1,5 - TD : 1 - TP : 0,66UNITES D'ENSEIGNEMENT COMMUNES A PLUSIEURS MENTIONS OU SPECIALITES DE MASTERPRECISER LES MENTIONS OU SPECIALITES CONCERNEES PAR LA MUTUALISATION DES PARCOURS :
MASTER II
Contrat quadriennal 2008- 2011Annexes 4 et 5EVALUATION DE LA CHARGE ANNUELLE D'ENSEIGNEMENT DE LA FORMATIONUFR:Lettres, Arts, Sciences de l'homme et de la société M1 Intitulé du diplôme:Master "Sciences de l'homme et de la société", Mention PHILOSOPHIEPARCOURS N° 1M2XNom du responsable:LAVIGNE     Volume horaire annuel étudiant : CM TD TP Total:120/144180/216 HTDEffectif de référence au 15/01/2007:20   SEMESTRE IMPAIRCOURS MAGISTRALTRAVAUX DIRIGESTRAVAUX PRATIQUES UEFdurée hebdonbre semaines enseigtnbre dédoubl hebdoTotal heures éq. TDdurée hebdonbre semaines enseigtnbre groupesTotal heures éq. TDdurée hebdonbre semaines enseigtnbre groupesTotal heures éq. TDCharge totale UEUELM3 PH 10212036   0   036UELM3PH 20212036   0   036UELM3 PH 30212036   0   036 UE OPTIONNELLES             UELM3 PH 41212036   0   036UELM3 PH 42212036   0   036UELM3 PH 43212036   0   036 TOTAL DU SEMESTRE   216   0   0216

  SEMESTRE PAIRCOURS MAGISTRALTRAVAUX DIRIGESTRAVAUX PRATIQUES UEFdurée hebdonbre semaines enseigtnbre dédoubl hebdoTotal heures éq. TDdurée hebdonbre semaines enseigtnbre groupesTotal heures éq. TDdurée hebdonbre semaines enseigtnbre groupesTotal heures éq. TDCharge totale UEUELM4 PH 21212036        36UELM4 PH 22212036        36UELM4 PH 23212036        36UELM4 PH 30312054        54 TOTAL DU SEMESTRE   162        162 TOTAL ANNUEL DU DIPLÔME   378        378RAPPEL DES COEFFICIENTS : Cours magistral : 1,5 - TD : 1 - TP : 0,66


ANNEXE 5
Evaluation de la charge d’enseignement de la formation par section CNU

La Section CNU concernée est la 17ème section.

MASTER I :

Contrat quadriennal 2008- 2011EVALUATION DE LA CHARGE ANNUELLE D'ENSEIGNEMENT DE LA FORMATION PAR SECTION CNUUFR:UFR 1 : Lettres, Arts et Sciences de l'homme   Intitulé du diplôme:Master "Sciences de l'homme et de la Société", Mention PHILOSOPHIENom du responsable: LAVIGNE    Volume horaire annuel étudiant du semestre: CM TD TP Total:Parcours 1 : 240/288360/432 HTDParcours 2 : 192288M1XM2  Effectif de référence au 15/01/2007:25Numéro Section CNUVolume horaire17360     MASTER II :


Contrat quadriennal 2008- 2011EVALUATION DE LA CHARGE ANNUELLE D'ENSEIGNEMENT DE LA FORMATION PAR SECTION CNUUFR:UFR 1 : Lettres, Arts et Sciences de l'homme   JKƒ…‰™š«Ñéñòó5 Z ~  € – œ  ž Ÿ · ¸ å è 
6
t
u
–
øêÜØÌÆÀÆ­™ÀøÀøÀøÀ‰‚‰ØÀø{ÀØÀøqøÀlØÀe
h›I>*CJ h›I5h›I5B*phÿ
h›I5CJ
h›I5CJ
h›ICJh›I5;>*CJ' *h›I5;>*CJehrÊÿ$ *h›I5>*CJehrÊÿ
h›ICJ
h›ICJh›I5B*CJphÿh›Ih›IB*CJ OJQJphÿh›IB*CJOJQJphÿ
h›I5CJ$JKƒ„…š›œÐÑòó  5 6 7  € ÐÎÌÐÌÇÌÌÇÌÌÌÌÌÌÌÌÌÁÁÁÁ
Ƹp#$a$/$$d%d&d'd-D MÆ
ÿÿNÆÿOÆÿPÆÿQÆÿa$-‚a„š„ýýý€ ž Ÿ ç è t
u
—
˜
ç
è
3 Ú Û ÿ u › œ Ì Í ú û ü '
(
ýôíííííííýýýýýýýýýýççýýýâ!$a$
Ƹp#
ÆÁ” 
Æ ¸p#Á”–
—
˜
å
ç
X [ ¡ ¢ Æ Ç Ø Ù " y š œ ¿ Ë á ù 
&
'
*
/
M
N
P
o
p
‡
Š
å
C÷÷ñëäëÝëÕÑÕÉÕëä¾´ëäë®ë®ë¥–…€yry¥ylelel
h›I6CJ
h›ICJ
h›I>*CJ
h›I5CJ h›I>*!h›I0J#;>*ehrÊÿ *h›I>*ehrÊÿh›I5>*CJ
hÌ!WCJh›ICJmH sH h›I5CJmH sH h›I0J(CJh›Ijh›IU
h›ICJH*
h›I5CJ
h›ICJ
h›ICJh›I5>*CJ%(
*
N
O
P
o
p
Š
|˜ãuv‘Üe²M3òðçâÙâÐÇDZ±±±ÐÐÐÐÐÐÐ
& F
Æ-„-„˜þ$If^„-`„˜þ $$Ifa$ !$$Ifa$!$„Ä`„Äa$!$a$!$„Vþ^„Vþa$! !$„Ž„Èý^„Ž`„Èýa$÷ ÍÎêPT|€–˜š¯áãåû3rtuv‘*34SVxyz}ÕÖ,?kz{ˆÂòó*+QRqrs­¯÷ñê÷ñ÷ñê÷ñê÷êñê÷êñê÷êæáÚÑÚáÊáÚÑÚáÚæÚóÚÑÚÑÚÑڪڠ栖æ æ æÚªÚh›IB*CJphh›IB*CJphh›I56CJh›I>*CJehrÊÿ
h›I>*CJ h›I56h›I5>*CJ
h›I5CJ h›I5h›I
h›I6CJ
h›ICJh›I56CJ;34Vš½Hxyz{}Ö× Âòööööööö•‡!$„Ä`„Äa$!$a$`kd$$If–FÖÖVþˆ)2+Ö0ÿÿÿÿÿÿö2+öÖÿÖÿÖÿÖÿ4Ö4Ö
Faöœþ !$$Ifa$òó öððððQðððžkdŠ$$If–F4Ö”˜Ö\ˆÿ¥à¨P(`;

¨ Ö0ÿÿÿÿÿÿöÈ(öÖÿÿÿÿÖÿÿÿÿÖÿÿÿÿÖÿÿÿÿ4Ö4Ö
FaöÎÿf4!$If!$„Ä`„Äa$ #&*ùùùù!$If*+>?'!!!$If×kdW$$If–F4Ö”˜֞ˆÿ¥¸ à¨À!P( (( Ö0ÿÿÿÿÿÿöÈ(öÖÿÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÿ4Ö4Ö
FaöÎÿf4?BEHKNQùùùùùù!$IfQRegi,&&&!$IfÒkdX$$If–FÖ֞ˆÿ¥¸ à¨À!P((( Ö0ÿÿÿÿÿÿöÈ(öÖÿÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÿ4Ö4Ö
FaöÎÿikmoqùùùù!$Ifqrs®,''!$a$ÒkdJ$$If–FÖ֞ˆÿ¥¸ à¨À!P((( Ö0ÿÿÿÿÿÿöÈ(öÖÿÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÿ4Ö4Ö
FaöÎÿ®¯ÂÇÌÑÖöíçççç!$If !$$Ifa$!$„Ä^„Äa$¯Ö×ðñ@ABUVŽ˜¼‹ÈÉÊÎîïð&'o…¹ü!ZÍòóýWPSyA ] v ª ¾ È!Ì!Î!."2"3"x#‰#úöúöúöúöïèïúÜÏÜïúöïÀ²ªèú¡úœ¡’‰’‰¡‰’‰’‰¡‰¡ïèúïúïúï¡ï¡ïèh›I5CJ]h›I5>*CJ] h›I5h›I56CJh›I5;>*h›I>*ehrÊÿ *h›I>*ehrÊÿh›I56B*CJphÿh›I5B*CJphÿ
h›I>*CJ
h›I5CJh›I
h›ICJ6Ö×ØÛÞáäLC====!$If !$$Ifa$³kd%A%n&€&ƒ&‹&¾&Á&S'y'˜(›(4)Z)Ž*‘*é*+þ+,½.ì.%/&/L0Ž0»0Î0Ö1Ý1ã12‡2©2z4”4j5˜5Ú5ß5å5ä6ê6ç8+9Ç9È9÷îäîÛÑÛÊÁÊÛÑÛÊÁÊÛÊÁÊÛÊÁÊÛÊÛʸ±«Ê¢Ê˜ÊÛʘʘʘʒ‰’ÛÊÛʒʒh›ICJ\]
h›ICJh›I56CJ]h›I5CJ]
h›ICJ
h›I5CJh›I5>*CJh›I5CJH*
h›I5CJh›I5>*CJH*h›I5>*CJh›I56>*CJh›I56CJh›I5CJ\6þ+¿,À,¼.½.ì.í.%/&/0²0E2j3k3:5i5j5ß5ä6ç8Ç9Õ9¤:ööîéãáááÔÔÔÔÔÔÔÔÔÔÔÔÔË!$
Æa$ !$
Æ„rÿ^„rÿa$„Ä`„Ä!$a$!$
& Fa$!$„h^„ha$È9à9":#:®:Ä:L;N;a;h;*CJaJh›ICJaJh›I5CJ\aJh›I>*CJaJh›ICJaJh›I5CJ\aJ
h›I5CJh›I5>*OJQJh›I>*OJQJh›IOJQJ
h›ICJh›I
h›ICJh›ImHsH!/NDNiNjNkNlNmNnNzN{NŽNNÐNÑNÒNßNàNêNþN O!O.O/OiOjOùóóóóóóêóêêóóóêóáÛÒóêóÒÒ $$Ifa$&$If $$Ifa$ $$Ifa$$If$IflOsO½OËO÷OPP'P°PµP¸PÔPÕPØPÝPþPQQ(Q,Q1QuQ{Q}Q~Q Q¡Q¦Q¬QäQåQæQëQ
RR$R%R9R;RNRORSRWRRøòëòøòëòåÚÑÊÁòºòº¶ºòºå®Ú©ºòºžÚºòºò‘†|tn¶òÁò
h›ICJh›IOJQJh›ICJOJQJh›I5OJQJ\h›I5CJOJQJ\h›I5CJ\aJ h›I5h›ICJaJh›I
h›I5CJh›I5CJ\ h›I5\h›I5\aJh›I5CJ\aJ
h›IaJ
h›I>*CJ
h›ICJ
h›I6CJ+jOvOõOPMPNPOPPPRPSPTPVPWPXPZP[P\P]P_P`PaPbPcPdPePfPgPhPjPkPùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùù$IfkPlPmPnPoPpPrPsPtPuPvPwPxPyPzP{P|P}P~PP€PP‚P„P…P†PˆP‰PŠPŒPùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùù$IfŒPPŽPP‘P’P“P”P•P–P—P˜P™PšPœPPžPŸP P¡P¢P¤P¥P¦P§P¨P©PªP«P¬Pùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùù$If¬P­P®P¯P°PÔPÕPàPúPûPQ(Q)Q4QeQtQuQ¡Q¢QæQ R RRR;RORWRùùùùùùùùùùóùùùêêùùùùùêùäùù$If $$Ifa$$If$IfWR‹RŒRœRRÁRÉRÕRÖR×RØRÙRPSQSRSSSTSWSXSYS\S]S^SaSbScSdSeShSùùðùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùù $$Ifa$$IfR¦RÀRÁRÆRÈRrSySFTMTNTOT…TŒTTŽTÈTÏTÐTÑTéTêTþTUU'U/UDUFUGUJUYUZUxU„UU©U¬U¯UÊUËUÏUéUíUîUüUýUVVVVüõüïæïÝïÝïÕïÝïÕïÝïÕïüÎïæïÅæïü¾õü¹ü³ü©Ÿ³üü–Œïh›I>*CJOJQJh›ICJOJQJh›I56CJh›ICJmHsHh›ICJmH sH 
h›ICJ h›I5
h›I5CJh›I6CJ]
h›I5CJh›IOJQJh›I6CJ]h›I5CJ\
h›ICJ h›I5\h›I2hSiSjSkSlSmSnSoSpSqSrSzS{S|S}S~SS€SS‚SƒS„S…S‹SŒSSŽSSS‘Sùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùù$If‘S’S“S”S—S˜S™SšS›SœSSžSŸS S¡S¢S£S¤S§S¨S©SªS«S¬S­S®S¯S°S±S´Sùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùù$If´SµS¶S·S¸S¹SºS»S¼S½S¾S¿SÀSÁSÂSÃSÄSÅSÆSÇSÈSÉSËSÌSÍSÏSÐSÑSùùùùùùùùùùùùùùùùùùììììììììì
^¤¤$If[$\$$IfÑSÓSÔSÕSÖS×SÚSÛSÜSÝSÞSßSàSáSâSãSäSåSæSçSèSéSêSëSìSíSîSïSðSòòòòòòòòòòòòòòòòòòòòòòòòòòòò
^¤¤$If[$\$ðSóSöS÷SøSùSúSûSüSýSþSÿSTTTTTTTTT T
T T T
TTTùììììììììùùùùùùùùùùùùùùùùùù
^¤¤$If[$\$$IfTTTTTTTTTTTTTTT T!T"T#T$T%T&T'T(T)T*T+T,Tùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùó$If$If,T-T.T/T0T1T2T3T4T5T6T7T8T9T:T;TT?T@TATBTCTDTETFTNTòòòòòòòòòòòòòòòòòòòòòòòòòìì$If
^¤¤$If[$\$NTOTPTQTRTSTTTUTVTWTXTYTZT[T\T]T^T_T`TaTbTcTdTeTfTiTjTùììììììììììììììììììììæææææ$If
^¤¤$If[$\$&$IfjTkTnToTpTsTtTuTvTwTzT{T|T}T~TT€TT‚TƒT„T…TTŽTTT‘T’T“Tùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùóùùùùù&$If$If“T”T•T–TœTTžTŸT T¡T¢T£T¤T¥T¦T§T¨T©T¬T­T®T±T²T³T¶T·T¸T¹TºTùùùùùùùùùùùùùóùùùùùùùùùùùùùù$If$IfºT½T¾T¿TÀTÁTÂTÃTÄTÅTÆTÇTÈTÐTÑTÒTÓTÔTÕTÖT×TØTÙTÚTàTáTâTãTäTùùùùùùùùùùùùùóùùùùùùùùùùùùùù&$If$IfäTåTæTçTèTéTêT
UUUUU U&U'U/U5U9UFUGUHUJUxU„UŠUU©Uùùùùùôùùùùùùùùùùùùïíèèßßßß $$Ifa$$a$Ffy2FfË.$If©U¬U¯U·U»UÊUËUÌUÍUÎUÏUÑUÕUÛUáUçUéUëUíUîUüUýUBVCVDVEVöööööñëöööööööööööæÝë×ëëë$If $$Ifa$FfÑ9$IfFfH6 $$Ifa$V V(V)V+VBVFVGVHVZV~VV†V‡VŠV‹V¡V¨V©V¬VÄVÍVÎVÓVÞVàVáVWW WöëäÞÑÞËÄÀ¹²¡ÀöÀޘ‘²Þ‡tgt]TÞKh›I5>*CJh›IOJQJ\h›ICJOJQJh›I>*CJOJQJ\h›I5CJOJQJh›IOJQJh›ICJOJQJ
h›I6CJh›I6>*CJ!h›I56>*CJOJQJ\]
h›I5CJ
h›ICJ\h›I h›I5\
h›ICJh›I5CJOJQJ\
h›ICJ
h›I>*CJh›I>*CJOJQJh›ICJOJQJEVFVZVV‹V¡VµV¶VÃVÄVÎVáVWWWWLWXW×WäW/X0XùóùíùùùäùÛÒÌùäùùùùùø

Ƹp#$If $7$8$If&$If &$$Ifa$ $$Ifa$ $$Ifa$$If$If$If WNWUWŸW­WÙWäWùW X/X0X5X7X^X_X‡XX‘X§X©XªXËXÐXýXY'Y)Y*Y/YGY_YcYhYmY Y­Y²YÜYÞYèYþYZZZQZ`ZiZƒZ„Z‰Z‹ZŒZ—Z™Z/[úóúìúóåÝåÙúÑúÙúËþ³Ñ¨ú¡ú¡ú¡ú¡Ù¾ú¡˜¡ú¡úÙåú’‰ÑúÙåْ‰’úÑúh›I5CJ\
h›ICJh›I5CJ\
h›I5CJh›I5OJQJ\h›I5CJ\aJ h›I5h›ICJaJ
h›IaJh›IOJQJh›Ih›I5>*\ h›I5\
h›I>*CJ
h›I6CJ
h›ICJ60X1X2X4X5X7X8X:X;XX?X@XAXCXDXEXFXGXHXIXKXLXMXNXPXQXRXSXùùùùóùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùù&$If$IfSXTXUXVXWXXXYXZX[X\X]X^X_X`XaXcXdXfXgXiXjXkXmXnXoXqXrXsXùùùùùùùùùùùîùùùùùùùùùùùùùùù

Ƹp#$If$IfsXtXuXvXwXyXzX{X|X}X~XXX‚XƒX„X…X†X‡X©XªXËXþXÿX)Y*YEYGYùùùùùùùùùùùùùùùùùùùóóùùùùùê $$Ifa$&$If$IfGYcY Y¡Y­YÎYÏYÝYÞYþYZZOZPZQZ_Z`Z„ZŒZ—Z˜Z™ZšZ[[[ùóóóóóêóóäóÞÞÞêóóóóÞÞóóóó&$Ifi$If $$Ifa$$If$If[[[[[[[[ [!["[%[&[)[*[+[,[-[.[/[7[8[9[:[;[[?[@[ùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùù$If/[6[è[ï[ \'\]\d\~\\’\“\™\š\¡\¤\«\¬\´\½\Ç\Í\û\,]/]2]M]N]R]\]h]k]{]€]Œ]]È]Ú]ä]é]ô]÷ñ÷ñ÷ñ÷ñíæñÝÕÝñÝñÌ¿Ýíºñ°ñªíñ ªñ했–í€vofh›I>*CJ\
h›I5CJh›ICJOJQJh›ICJaJh›I5>*CJOJQJ\h›ICJOJQJh›ICJmH sH 
h›ICJh›ICJmH sH  h›I5h›I5CJOJQJ\h›I6CJ]h›IOJQJh›I5CJ\
h›I5CJh›I
h›ICJh›I6CJ](@[A[B[C[I[J[K[L[M[N[O[R[S[T[U[V[W[X[Y[Z[[[\[][^[_[`[a[b[c[d[ùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùù$Ifd[e[f[g[h[i[j[k[l[m[n[o[p[q[r[s[t[u[v[w[x[y[z[{[|[~[[[‚[„[ùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùù$If„[…[†[‡[‰[Š[Œ[[Ž[[[‘[’[“[”[•[–[—[˜[™[š[›[œ[[ž[Ÿ[¢[¥[¦[§[ùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùù$If§[¨[©[ª[«[®[¯[°[±[²[³[´[µ[¶[·[¸[¹[º[»[¼[½[¾[¿[À[Á[Â[Ã[Ä[Å[Æ[ùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùù$IfÆ[Ç[È[É[Ê[Ë[Ì[Í[Î[Ï[Ð[Ñ[Ò[Ó[Ô[Õ[Ö[×[Ø[Ù[Ú[Û[Ü[Ý[Þ[ß[à[á[ùùùùùùùùùùùùùùùìììììììììììì
^¤¤$If[$\$$Ifá[â[ã[ä[å[æ[ç[è[ð[ñ[ò[ó[ô[õ[ö[÷[ø[ù[ú[û[ü[ý[þ[ÿ[\\\\òòòòòòìììòòòòòòòòòòòòòòòòòò$If
^¤¤$If[$\$\\\\ \
\
\\\\\\\\\\\\\ \(\)\*\+\,\-\.\/\0\ùùùùùùùùùùùùóóóóóóùùùóóóóóóó$If$If0\1\2\3\4\:\;\\?\@\A\B\E\F\I\J\M\N\O\P\S\T\W\X\Y\Z\[\ùùùùóóùùùùóóóóóóóóóóóóóóóóóó$If$If[\\\]\e\f\g\h\i\j\k\l\m\n\o\p\q\w\x\y\z\{\|\}\~\\“\–\™\ùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùôùùùFfƒ=$If™\š\¡\¤\«\¬\´\½\Ç\È\É\Ê\Ë\Í\û\]
]],]/]2]:]>]M]N]ùóóóóóùóîèèèèãÚÚÚÚÚÚÚÚÚÕFfE $$Ifa$$a$
Ƹp#Ff5A$If&$IfN]O]P]Q]R]W]\]b]h]i]j]k]l]z]{]]È]É]Ê]Ë]Ù]Ú]öööööööööööñèâÙÓÍÍÍÄÍ 4$$Ifa$4$Ifi$If $$Ifa$$If K$7$8$IfFfºH $$Ifa$Ú]ä]÷]ø]^^^^^!^"^#^$^&^'^)^*^,^-^.^0^1^2^3^4^5^öíííçççáÛáááááááááááááááá$If$If4$If 4$$Ifa$ $$Ifa$ô]ö]÷]ø]^^^!^9^*CJh›ICJaJh›I5CJ\aJh›ICJaJh›I5CJ\ h›I5\
h›ICJh›ICJaJ
h›ICJ\h›I
h›ICJ
h›I5CJ65^7^8^9^^?^A^B^D^E^G^H^I^K^L^M^N^O^P^S^T^U^ƒ^„^ª^ùùùóùùùùùùùùùùùùùùùùùùùíãù
%
Æ, $If%$If$If$Ifª^Ð^õ^_7_Z__®_Á_Â_ý_`\`Á`Â`Ä`Å`Æ`È`É`Ê`Ì`Í`Ï`Ð`Ñ`Ó`Ô`ùùùùùùùðùùêêùùùùùùùùùùùùùùùi$If $$Ifa$$IfÔ`Õ`Ö`×`Ø`Ù`á`â`ã`ä`å`æ`ç`è`é`ê`ë`ì`í`î`ï`ð`ñ`ò`ó`ô`õ`ö`÷`ø`ùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùù$Ifø`ù`ú`û`ü`ý`þ`ÿ`aaaaaaa a a aaaaaaaaaaaaùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùù$Ifaaaaaaa a!a"a#a$a%a&a'a(a)a*a+a,a-a.a/a0a1a2a3a4a5aùóóóóóóóóóóóóóóóóóóóóóóóóóóó$If$If5a6a7a8a9a:a;aa?a@aAaBaCaDaLaMaNaOaPaQaRaSaTaUaVaWaXa[aùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùù$If[a\a]a`aaadaeafaiajakalamanaoawaxayaza{a|a}a~aa‚aƒa†a‡aŠa‹aùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùù$Ifoawaya”a•aaŸa¡a¢a¶a¼a½aÆaÇaÏaÒaÖa×aðaýaÿabb@babšbëbðbüb}c~c…c*h›I5CJ\h›I56CJ\]h›IOJQJh›I5CJmH sH h›I5CJmH sH h›I5CJmH sH h›I5CJ\mH sH h›I6CJ]mH sH h›I5CJ\mH sH h›ICJmH sH h›I5CJ\mH sH 
h›I5CJh›I
h›ICJ\
h›ICJh›I6CJ]"‹aŒaaa‘a’a“a”a•aažaŸa a¡a¢a¶a¹a¼a½aÀaÃaÆaÇaÏaÒaÖa×aèaùùùùùùùùùùùùùôùùùùùùùùùùùïùFfPFfcL$Ifèaëaïaðaúaýaþaÿabbbb@babšbëbìbíbîbðb}c~ceeJeVeùùùùùùùùùùôòðòðêêêêèòòòæÝ $$Ifa$
Ƹp#&Ff£S$IfGdJdeJeVeaewe”e™e¡e¤e¥e¹eºe¾e¿eËeäeèeéeôeöeff.f0f6f7fmfrfuff•fšfœffÐfÒfÖfÛfÝfÞf ggggggcgdgug{gúöðöêöêöêäöÚÒÇ¿¶ÒÇ¿¶«Ò¢Ò«ÒöäœÇ“ǿǿǫNJNJǫǿǫǃ«œ
h›I5CJh›ICJ\aJh›I5\aJ
h›IaJh›I>*CJaJh›I5CJ\aJh›I>*CJaJh›ICJaJh›I5CJ\aJh›ICJaJh›ICJOJQJ
h›ICJ
h›ICJ
h›ICJh›I h›I63Ve\eaeweze}ee…e”e•e–e—e˜e™e›eeŸe¡e¢e£e¤e¥e¹eºeÌeÍeööööööööñöööööööööööìãÝöÝ$If $$Ifa$FfqZFf/W $$Ifa$ÍeÎeÏeÐeÑeÒeÓeÔeÕeãeäeöe7f8f9f:ff?f@fBfCfDfEfFfHfIfJfùùùùùùùùðððùùùùùùùùùùùùùùùùù $$Ifa$$IfJfKfLfNfOfPfRfSfTfUfWfXfYfZf\f]f^f_fafbfcfdfefffgfifjfkfmf‘fùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùù$If‘f’ffÑfÒfÞf
gggdgtgug™gšg×gþgÿghhhhhh
h h h
hhhùùùùùùùùùððùùùùùùùùùùùùùùùùù $$Ifa$$If{g~g˜g™gšgŸgÖgÜgýgþghh(h)h˜h™h·h¸hÁhÂhÇhÒhÔhÕhÖh÷høhi ii%i8i=i@i“i•iiŸi¦i²iõìõäÜõÜõØÒÌÒÄÒÄÒغ­¢•¢‹Ä„ØÒØ{tØÌ{nÒeÒÄÒh›I6CJ]
h›ICJ h›I5\h›I5CJ\
h›ICJ\h›ICJOJQJh›I>*CJOJQJ\h›I5CJOJQJh›I5CJOJQJ\h›ICJOJQJh›IOJQJ
h›ICJ
h›ICJh›Ih›ICJaJh›ICJaJh›I5\aJh›I5CJ\aJ'hhhhhhhhhhh h!h"h#h$h%h&h'h(h)h*h+h,h-h0h1h2h3hùùùùùùùùùùùùùùùùùùùóùùùùùùùù&$If$If3h4h5h6h7h9h:h;hh?h@hAhChDhEhFhGhJhKhLhMhNhOhPhQhRhShThUhùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùù$IfUhVhWhXhYhZh[h\h]h^h_h`hahbhchdhehfhghhhihjhkhlhmhnhohphùùùùùùùùùùùùùùùùîîîîîîîîîîî

Ƹp#$If$Ifphqhrhshthuhvhwhxhyhzh{h|h}h~hh‚hƒh„h‡hˆh‰hŠhhŽhhh‘hôôôôôôôôôôôîîîîîîîîîîîîîîîî$If

Ƹp#$If‘h”h•h–h—h˜h™hšh›hœhŸh h¡h¢h¥h¦h§h¨h«h¬h­h®h¯h²h³h´hµh¶h·hùùùùùóùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùù&$If$If·h¸hÂhÖhøhùhúhûhühþhÿhiiiiii%i8i@i“i”i•iižiŸi¢iúñëååååååååååååååßåååååååëi$If$If&$If $$Ifa$Ffå]¢i£i¤i¥i¦i§i¨i©iªi«i¬i­i®i¯i°i±i²iºi»i¼i½iÅiÆiÇiÈiÐiÑiÒiùùùùóóóóóóóóóóóóóóóóóóùùùùù$If&$If²i¹i½iÄiÆiÈiÏiÒiÓiæiçiëiìiùi=j>jNjRjSjhjÝjÞjãjÿj=k>kGkokpkqkkk‚kŸk÷ñ÷ñéÞéÚÐñÇÁºÚñ²§Ÿ–²ñ‰}ñ§wn²dŸ§ŸZh›I5CJ\]h›IOJQJaJh›I5\aJ
h›IaJh›I>*B*CJphÿh›I5B*CJ\phÿh›I>*CJaJh›ICJaJh›I5CJ\aJh›ICJaJ
h›I>*CJ
h›ICJh›I5CJ\h›ICJOJQJh›Ih›I6OJQJ]h›IOJQJ
h›ICJh›I6CJ]!ÒiÓiæiçiùi=j>jMjNjhjÔjÕjÝjÞjÿjkkkkkkkk k
kúñëâÜëââëëëâÓÓëëëëëëëëëë $$Ifa$i$If $$Ifa$$If $$Ifa$FfYa
k k
kkkkkkkkkkkkkkkkk k!k"k#k$k&k'k(k)k+k,kùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùù$If,k-k.k/k0k2k3k4k5k6k7k8k9k:kkpkqk‚k½kÎkl lJlRl™lùùùùùùùùùùùùùùùùùóùùùùêùùù $$Ifa$&$If$IfŸk½kËkÍkÎkôk l)lFlJlOlQlRl\lhlkl™l£lµl×lál mm4m8m=m?mvmwmxm‰mŽmøðåðåðáÚáÔËÔÁËÚ𲨛Á˓ˆ“~q~ÔËk\h›I5CJ\aJmH sH 
h›ICJh›I5B*CJ\phÿh›IB*CJphÿh›I5B*\phÿh›IB*phÿh›I5OJQJ\aJh›IOJQJaJh›I56>*OJQJ\]h›I6>*CJ]h›I5CJ\
h›ICJ h›I5\h›Ih›I5CJ\aJh›ICJaJ
h›ICJ]™l×lm m8m@mxmymzm{m|m}m~mm€mm‚mƒm„m…m†m‡mˆm‰mŽmŸm mùóêóóóóóóóóóóóóóóóóóóóóääó $If $$Ifa$$If$IfŽmžmŸm¤m¥m¦mnnn0nRnUnVnWn`nfngn€nn¹nºnÉnÊnæno1o6o?oBoVoWoYo\oóãÙÍÙǽ´Ç¬ ¬œ•Œ•ƒ•œ}¬œ¬œwœwœm}cXh›I>*OJQJaJh›IOJQJaJh›ICJOJQJ
h›ICJ
h›ICJh›I5CJ\h›I5CJ\ h›I5\h›Ih›IB*OJQJphÿh›IOJQJh›I5CJ\h›IB*CJphÿ
h›ICJh›IOJQJmH sH h›ICJmH sH h›I56CJ\]mH sH h›I5CJ\mH sH   m¡m¢m£m¤m¥m¦m§m¨m©m¬m­m®m¯m°m±m²m³m´mµm¶m·m¸m»m¼m½m¾m¿mÀmùùùùóùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùù&$If$IfÀmÁmÂmÃmÄmÅmÈmÉmÊmËmÎmÏmÐmÑmÒmÓmÔmÕm×mØmÚmÛmÝmÞmßmàmãmämåmæmùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùù$Ifæmçmèmémêmëmìmímîmïmðmñmòmómômõmöm÷mømùmúmûmümýmþmÿmnnnnùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùù$Ifnnnn n
n n n
nnnnnnnnnnnnnnn n!n"n%n&n'n(nùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùù$If(n)n*n+n,n-n.n/n0n1n2n3n4n5n6n9n:n;n*CJaJh›ICJaJh›I6CJ\]h›ICJaJh›I>*CJaJh›I5CJ\aJh›ICJOJQJh›I
h›ICJh›I6CJ]#Î{Ï{Ð{Ñ{Ò{Ó{Ô{Õ{Ö{×{Ø{Ù{Ú{Û{Ü{Ý{Þ{ß{à{á{â{ã{ä{å{í{î{ï{ð{ñ{ò{ùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùù$Ifò{ú{û{ü{ý{þ{ÿ{|| |
| | ||1|2|l|m|n|z|–|ñ|ò|ó|ô|õ|ùùùùùùùùùùùôëââÜùùââÜùùùù$If $$Ifa$ $$Ifa$Ff~‹$Ifõ|÷|ø|ù|û|ü|ý|þ|ÿ|}}}}}}}}
} } }}}}}}}}}ùùùùùùùùùùùùùùùùùùùîùùùùùùù

Ƹp#$If$If}}}:};}J}x}Ÿ} }°}å}ö}÷} ~)~k~¯~Û~Ü~Ý~Þ~ß~à~á~â~ã~ùóóùùùêêêùááùùùóÛùùùùùùùù&$If $$Ifa$ &$7$8$If$If$Ifv}x} }­}¯}°}ä}å}÷}~~ ~%~)~3~?~B~k~u~‡~¯~¹~Ù~Ú~Û~ê~î~úòèÛÍýµ±ª¡½¡—¡ª€vi[ÛèòUHh›I5CJaJmH sH 
h›ICJh›I6>*CJOJQJ]h›I5OJQJ\aJh›IOJQJaJh›I56>*OJQJ\]h›ICJaJh›I6>*CJ]h›I5CJ\ h›I5\h›Ih›ICJaJ
h›ICJh›I5CJ\]h›I5CJOJQJ\]h›I5CJOJQJ\h›ICJOJQJh›IOJQJ h›I]ã~ä~å~æ~ç~è~é~ê~þ~ÿ~ 
  
ùùùùùùùóùùùùùùùùùùùùùùùùùùù $If$Ifî~ý~þ~‘’š¡·¸ðñó€€C€T€U€Y€Z€p€Ž€“€ž€Ÿ€²€³€´€·€Ë€Ì€Õ€í€õ€ö€÷€ôíçßçÛÑÌÅÌÛ¾Û·Û·ÛçÛçÛ±Û±Û§šç”¾”Š¾”ç€xço”h›I5CJ\h›ICJaJh›IOJQJaJh›I6>*CJ\
h›ICJh›I5CJOJQJ\h›ICJOJQJ
h›ICJ h›I5\
h›ICJ\
h›I5CJ h›I5h›ICJOJQJh›Ih›IOJQJ
h›ICJ
h›I5CJh›I5CJmH sH ( !"%&'()*+,-./0123ùóóóóóóóóóóóóóóóóóóóóóóóóóóó$If&$If36789:;?@ABCDEFGHIJKLMNOPQRùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùù$IfRSTUVWXY\]^_`abcfghilmnopqrstuùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùù$Ifuvwxyz{|}~‚ƒ„‡ˆ‰Š‹Œ‘’š ùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùôëàà

Ƹp#$If $$Ifa$Ff$If ¡¥¦©ª®²·¸ðñóC€O€U€Z€p€s€v€z€~€Ž€€€ùðððððððëåàÚØðððððððððÓðFf(–
Ƹp#$a$„L]„LFf˜’ $$Ifa$$If€‘€’€“€•€—€™€›€œ€€ž€Ÿ€³€´€ö€÷€QRSUVWööööööööööñèââÙöâöâââââââ &$7$8$If$If $$Ifa$Ff}™ $$Ifa$Rjkx¥#‚$‚%‚*‚-‚.‚/‚1‚K‚P‚r‚v‚˜‚‚¿‚À‚Ó‚Ý‚ó‚õ‚ö‚ü‚ÿ‚ƒƒ ƒ=ƒKƒøòìòèòßÙÒÉèÁ¶Á¶Á¶Á¶Á¶Á¶Á®©¤è’‹’~vjah›ICJ]aJh›ICJOJQJaJh›IOJQJh›I5CJOJQJ\
h›ICJ]h›ICJOJQJ]
h›ICJ\ h›I5 h›I\h›ICJaJh›I5CJ\aJh›ICJaJh›I5\aJ h›I5\
h›ICJh›I5CJ\h›I
h›ICJ
h›ICJ
h›I>*CJ$WXYZ[\]_`acdefhijklmnoprstvwùùùùùùùùùùùùùùùùîùùùùùùùùùù

Ƹp#$If$Ifwx¥$‚%‚K‚r‚™‚À‚Ó‚õ‚ö‚ ƒ=ƒPƒƒ‘ƒ’ƒ“ƒ”ƒ•ƒ—ƒ™ƒ›ƒƒžƒùóóóùùùùêùùáÛùùùùùùùùùùùù$If &$7$8$If $$Ifa$$If$IfKƒOƒPƒnƒŽƒƒ¸ƒ¹ƒE„F„P„U„`„b„d„†„–„ „Єфքڄۄ2…5…c…m…–…—…™…¢…½…Ä…Ê…Ñ…×…Þ…ã…ä…÷…ü…† †!†"†óêóáÝ×Ï×Ýź­º£œ–ݏ×ݏÝ׈×ז×××××Ýź­ºrÏh›I5OJQJ\aJh›I6CJ]
h›I>*CJ h›I5\
h›ICJ
h›ICJ\h›ICJOJQJh›I>*CJOJQJ\h›I5CJOJQJh›ICJOJQJh›IOJQJ
h›ICJh›Ih›I5CJ\h›ICJ]aJh›I5CJ\]aJ,žƒŸƒ ƒ¡ƒ¢ƒ£ƒ¤ƒ¥ƒ¦ƒ§ƒ¨ƒ©ƒªƒ«ƒ¬ƒ­ƒ®ƒ¯ƒ°ƒ±ƒ²ƒ³ƒ´ƒµƒ¶ƒ·ƒ¸ƒ¹ƒºƒùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùóù&$If$Ifºƒ»ƒ¼ƒ¾ƒ¿ƒÀƒÁƒÂƒÄƒÆƒÈƒÊƒËƒÌƒÍƒÎƒÏƒÒƒÓƒÔƒ×ƒØƒÙƒÚƒÛƒÜƒÝƒÞƒßƒàƒùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùù$Ifàƒáƒâƒãƒäƒåƒæƒçƒèƒéƒêƒëƒìƒíƒîƒïƒðƒñƒòƒóƒôƒõƒöƒ÷ƒøƒùƒúƒûƒüƒýƒùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùù$Ifýƒþƒÿƒ„„„„„„„ „„„„„„„„„„„„!„"„#„&„'„(„)„*„ùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùù$If*„-„0„3„6„7„8„9„:„;„>„?„@„C„D„E„F„P„c„d„†„‡„ˆ„‰„‹„ùùùùùùùùùùùùùùùôëâÜÓùùùù $$Ifa$&$If &$$Ifa$ $$Ifa$Ffõœ$If‹„Œ„„Ž„„„‘„“„”„•„–„Ñ„Û„2…—…˜…™…¢…£…¤…¥…¦…§…¨…©…ª…«…¬…­…ùùùùùùùùùùùóóùùùùùùùùùùùùùùùi$If$If­…®…¯…°…±…²…³…´…µ…¶…·…¸…¹…º…»…¼…½…Å…Æ…Ç…È…É…Ê…Ò…Ó…Ô…Õ…Ö…×…ß…ùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùù$If߅à…á…â…ã…ä…÷… † †!†"†=†>†?†@†A†G†a†ùùùùôëââÖÐÖÐÐÐÐâŸ0$$d%d&d'd-DIfMÆ
ÿÿNÆÿOÆÿPÆÿQÆÿ&$If &$$7$8$Ifa$ &$$Ifa$ $$Ifa$Ffg $If"†*B*CJphÿh›I56B*CJ\]phÿh›IOJQJaJh›I5>*OJQJ\h›IOJQJh›IOJQJaJh›I5OJQJ\aJa†·†¸†À†Á†Ð†Ü†Ý†Þ†ß†à†â†ã†ä†å†æ†è†é†ê†ë†ì†í†ï†ð†ñ†ööííäÛÕÕÕÕÕÕÕÕÕÕÕÕÕÕÕÕÕÕ$If $$Ifa$ $$Ifa$ &$$Ifa$ &$$Ifa$ñ†ó†ô†õ†ö†÷†ø†ù†û†ü†ý†þ†ÿ†‡‡‡‡‡‡‡ ‡
‡ ‡
‡‡E‡F‡z‡ùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùîùèù&$If

Ƹp#$If$Ifz‡Â‡ˆbˆtˆ§ˆáˆ%‰Q‰`‰€‰±‰²‰³‰´‰µ‰¶‰·‰¸‰¹‰º‰»‰¼‰½‰¾‰¿‰À‰ùùóêùùäùêùóùùùùùùùùùùùùùùù$If $$Ifa$i$If$Ifˆbˆtˆˆ„ˆ‹ˆ¤ˆ§ˆ±ˆ½ˆÀˆáˆëˆýˆ%‰/‰O‰`‰i‰j‰k‰€‰…‰Š‰°‰À‰Á‰Æ‰øòêäÛÔÛÊÛÔê»±¤ÊÛ䚋rj_jòWGh›I56CJ]aJmH sH h›IOJQJh›I5B*\phÿh›IB*phÿh›I5B*\aJphÿh›IB*CJaJphÿh›I5B*CJ\aJphÿh›IB*aJphÿh›I5OJQJ\aJh›IOJQJaJh›I56>*OJQJ\]h›I6>*CJ] h›I5\h›I5CJ\
h›ICJh›ICJaJ
h›ICJ
h›ICJ]À‰Á‰Æ‰Ö‰×‰Ø‰Ù‰Ú‰Û‰Ü‰Ý‰Þ‰ß‰à‰á‰â‰ã‰ä‰å‰æ‰ç‰è‰é‰ê‰ë‰ì‰í‰ùóíâââââââââââââââââââââââ

Ƹp#$If$If $If&$IfƉՉXŠlŠoŠ´Š·Š½Š¾ŠÃŠÆŠÇŠÍŠÎŠÓŠÔŠÜŠçŠìŠõŠöŠ*CJOJQJ\h›ICJOJQJ
h›ICJ h›I5\ h›I>*
h›I5CJ
h›I5CJ h›I5
h›I5CJh›ICJOJQJh›IOJQJh›ICJOJQJh›Ih›IB*CJphÿh›IB*OJQJphÿ
h›ICJh›I6CJ]mH sH *í‰î‰ñ‰ò‰ó‰ô‰õ‰ö‰÷‰ø‰ù‰ú‰û‰ü‰ÿ‰ŠŠŠŠŠŠŠ Š
Š Š Š
ŠŠôôôôôôôôîîîîîôîîîîîîîîîîîîî$If

Ƹp#$IfŠŠŠŠŠŠŠŠŠŠŠŠŠŠŠŠŠ Š!Š"Š#Š$Š%Š&Š'Š(Š)Š*Š+Š,Šùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùù$If,Š-Š.Š/Š0Š1Š2Š3Š6Š7Š8Š9Š:Š;ŠŠ?Š@ŠAŠDŠEŠFŠGŠHŠIŠJŠMŠNŠOŠùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùù$IfOŠPŠQŠTŠUŠVŠWŠXŠlŠqŠrŠsŠtŠuŠvŠwŠxŠ{Š|Š}Š~ŠŠ€ŠŠ„Š…Š†Š‡ŠˆŠùùùùùùùóùùùùùùùùùùùùùùùùùùùù&$If$IfˆŠ‰ŠŠŠ‹ŠŒŠŠŽŠŠŠ‘Š’Š“Š”Š•Š–Š—Š˜Š™ŠšŠ›ŠžŠŸŠ Š¡Š¢Š£Š¤Š§Š¨Š©Šùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùù$If©ŠªŠ«Š®Š¯Š°Š±Š²Š³Š´Š·Š¸Š¹ŠºŠ»Š¼Š½Š¾ŠÇŠÊŠÍŠÎŠÓŠÔŠØŠÙŠèŠùùùùùùùùùùùùùùùùôëùùàùùùùù

Ƹp#$If $$Ifa$FfÙ£$IfèŠìŠõŠöŠ®‹ŒŒŒŒŒ5Œ8Œ;Œ?ŒCŒRŒSŒTŒUŒVŒWŒXŒYŒZŒ[Œ\ŒùùôîììãããããããããÞãããããããããFfºª $$Ifa$
Ƹp#FfK§$If\Œ]Œ^Œ_ŒsŒtŒˆŒÄŒÅŒÆŒÓŒÔŒÕŒéŒêŒ%&'()*,-/ööñèâÙÓÊâöââöââââââââââ &$7$8$Ifi$If $$Ifa$$If $$Ifa$Ff® $$Ifa$ČŌԌՌی܌èŒéŒ&'Ybˆ‰Ž“–°ÖÛýŽŽ@ŽAŽcŽhŽ‹ŽºŽÍŽ×ŽíŽïŽðŽöŽùŽþŽöîèßÙÒÙèÎǾ¸Î°¥°¥Ù°¥Ù°¥°Ù°¥°î ›Î”‰‚‰umh›IOJQJh›I5CJOJQJ\
h›ICJ]h›ICJOJQJ]
h›ICJ\ h›I5 h›I\h›I5CJ\aJh›ICJaJ
h›ICJh›I5CJ\
h›ICJ\h›I
h›I>*CJ
h›ICJh›I5CJ\
h›ICJh›ICJaJh›IOJQJaJ&/02356789;?@ABCEFHIKLNOPQRTUùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùù$IfUWXYˆ‰°ÖýŽAŽdŽ‹ŽºŽÍŽïŽðŽ7IˆŠ‹ŒŽùùùóóùùùùùùùùêùùáÛùùùùùùù$If &$7$8$If $$Ifa$$If$If7DHIg‡ˆ¤ÜÝJMUV`eprt¦°àáæêB‘E‘s‘}‘§‘ª‘²‘¶‘¾‘Æ‘Ñ‘Ø‘ß‘ôëßëßÖÒÌżżÅÒ²§š§‰Ò‚Ì҂Ò{uluÌcÌżÅcÅh›I6CJ]h›I6CJ]
h›ICJ
h›I>*CJ h›I5\
h›ICJ\h›ICJOJQJh›I>*CJOJQJ\h›I5CJOJQJh›ICJOJQJh›IOJQJ\
h›ICJ\
h›ICJh›Ih›I5CJ\h›I5CJ\]aJh›ICJ]aJh›ICJOJQJaJ&’“•–—™š›œžŸ ¡¢£¤¥¦§¨©ª«¬­®¯ùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùù$If¯°±²³´µ¶·¸¹º»¼¾¿ÀÂÃÄÆÇÉÊËÍÎÏÐÑùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùù$IfяҏՏ֏׏ڏۏ܏ݏޏߏàáâãäåæçèéêëìíîïðñùùùùùùùóùùùùùùùùùùùùùùùùùùùù&$If$Ifñòóôõö÷øùúûüýþÿ 
  
ùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùù$If!"#$%&)*+./01234789ùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùù$If9¥B¥E¥b¥c¥j¥k¥p¥s¥§¥¨¥¯¥µ¥¶¥Ç¥È¥Î¥Ï¥ã¥ä¥è¥ë¥¦ ¦¦¦¦¦ôêåáÛÕåÏÈÏÁÕåáÛÕáÏȵá°á°á°§Õ Û ÕáÏȖÏÁá°á°á°§Áê Û‹ÕåÏÈh›I5CJmH sH h›I5CJ\]
h›I5CJh›I5CJ\ h›I;h›I56CJ\]
h›I5CJ
h›I5CJ
h›ICJ
h›ICJ
h›ICJh›I h›I5h›ICJmH sH h›I5CJmH sH 6¤¤èkdç×$$If–FÖÖ´ºÿ ¨ à hÀ!¬&æ88HXìÖ0ÿÿÿÿÿÿöò&ööÖ ÿÿÿÿÿÿÿÿÖ ÿÿÿÿÿÿÿÿÖ ÿÿÿÿÿÿÿÿÖ ÿÿÿÿÿÿÿÿ4Ö4Ö
Faö¤¤L¤M¤Y¤`¤i¤p¤x¤‚¤„¤†¤‹¤“¤œ¤¥¤§¤©¤­¤ùùùððððððððåååùððð

Ƹp#$If !$$Ifa$$If­¤®¤èkdïØ$$If–FÖÖ´ºÿ ¨ à hÀ!¬&æ88HXìÖ0ÿÿÿÿÿÿöò&ööÖ ÿÿÿÿÿÿÿÿÖ ÿÿÿÿÿÿÿÿÖ ÿÿÿÿÿÿÿÿÖ ÿÿÿÿÿÿÿÿ4Ö4Ö
Faö®¤¶¤ã¤÷¤¥
¥¥¥!¥(¥4¥=¥>¥@¥B¥I¥Q¥Z¥c¥d¥f¥j¥ùóùùùùùùùêêêêêùùùùêêê !$$Ifa$$If$Ifj¥k¥s¥$Ifåkd÷Ù$$If–FÖÖ´ºÿv¨ à hÀ!¬&¼288HXìÖ0ÿÿÿÿÿÿöò&öÖ ÿÿÿÿÿÿÿÿÖ ÿÿÿÿÿÿÿÿÖ ÿÿÿÿÿÿÿÿÖ ÿÿÿÿÿÿÿÿ4Ö4Ö
Faös¥¨¥¯¥¶¥¾¥È¥Ï¥Û¥ä¥æ¥è¥ï¥÷¥¦ ¦
¦ ¦¦ùðùùùùððððùùùùððð !$$Ifa$$If¦¦¦$IfåkdúÚ$$If–FÖÖ´ºÿv¨ à hÀ!¬&¼288HXìÖ0ÿÿÿÿÿÿöò&öÖ ÿÿÿÿÿÿÿÿÖ ÿÿÿÿÿÿÿÿÖ ÿÿÿÿÿÿÿÿÖ ÿÿÿÿÿÿÿÿ4Ö4Ö
Faö¦¦6¦7¦B¦C¦H¦J¦h¦p¦q¦v¦y¦z¦”¦•¦œ¦¡¦£¦À¦Á¦É¦Ê¦Î¦í¦î¦ø¦ü¦þ¦§§$§%§)§.§H§T§X§Z§w§x§€§§†§§‘§Å§ÿ§¨¨%¨&¨-¨.¨úóúìá×̼¸úóúóúì¼Ì²¼¸ú󼩼̲¼¸ú󠩼̲¼¸ú ú•ì¼Ž²Ž¼¸
h›I5CJh›I5CJ\aJh›I5CJ\h›I5CJ\
h›ICJh›I
h›ICJh›ICJmH sH h›I5CJmH sH h›ICJmH sH h›I5CJmH sH 
h›I5CJ
h›I5CJ
h›ICJ5¦7¦D¦F¦H¦N¦V¦_¦h¦j¦l¦p¦ùðððùùùùððð !$$Ifa$$If p¦q¦z¦$IfåkdýÛ$$If–FÖÖ´ºÿv¨ à hÀ!¬&¼288HXìÖ0ÿÿÿÿÿÿöò&öÖ ÿÿÿÿÿÿÿÿÖ ÿÿÿÿÿÿÿÿÖ ÿÿÿÿÿÿÿÿÖ ÿÿÿÿÿÿÿÿ4Ö4Ö
Faöz¦”¦•¦¦Ÿ¦¡¦§¦¯¦¸¦Á¦Ã¦Å¦É¦ùùðððùùùùððð !$$Ifa$$If ɦʦӦ$IfåkdÝ$$If–FÖÖ´ºÿv¨ à hÀ!¬&¼288HXìÖ0ÿÿÿÿÿÿöò&öÖ ÿÿÿÿÿÿÿÿÖ ÿÿÿÿÿÿÿÿÖ ÿÿÿÿÿÿÿÿÖ ÿÿÿÿÿÿÿÿ4Ö4Ö
FaöÓ¦í¦î¦ø¦ú¦ü¦§
§§§§ §$§ùððððùùùùððð !$$Ifa$$If $§%§.§$IfåkdÞ$$If–FÖÖ´ºÿv¨ à hÀ!¬&¼288HXìÖ0ÿÿÿÿÿÿöò&öÖ ÿÿÿÿÿÿÿÿÖ ÿÿÿÿÿÿÿÿÖ ÿÿÿÿÿÿÿÿÖ ÿÿÿÿÿÿÿÿ4Ö4Ö
Faö.§H§T§V§X§^§f§o§x§z§|§€§ùðððùùùùððð !$$Ifa$$If €§§‘§$Ifåkdß$$If–FÖÖ´ºÿv¨ à hÀ!¬&¼288HXìÖ0ÿÿÿÿÿÿöò&öÖ ÿÿÿÿÿÿÿÿÖ ÿÿÿÿÿÿÿÿÖ ÿÿÿÿÿÿÿÿÖ ÿÿÿÿÿÿÿÿ4Ö4Ö
Faö‘§Å§Ì§Õ§Ý§é§õ§ÿ§¨¨ ¨¨¨&¨'¨)¨-¨ñèèèèèèèèââââèèè$If !$$Ifa$

Ƹp#$7$8$If-¨.¨>¨$Ifåkd à$$If–FÖÖ´ºÿv¨ à hÀ!¬&¼288HXìÖ0ÿÿÿÿÿÿöò&öÖ ÿÿÿÿÿÿÿÿÖ ÿÿÿÿÿÿÿÿÖ ÿÿÿÿÿÿÿÿÖ ÿÿÿÿÿÿÿÿ4Ö4Ö
Faö.¨3¨\¨}¨¼¨¿¨Â¨â¨ã¨ê¨ë¨ð¨ó¨ö¨)©*©=©A©J©S©T©Y©\©_©|©}©¨©¬©¯©¿©Ç©È©Ï©Ð©Õ©Ø©Ú©û©ü©&ª*ª-ª=ªEªFªMªNªöêáÚÔÍÇÍÔ¼µ¼µ¼ÚÔ«Ô§¼µ¼á¼§’†’}¼µ¼á¼§’†’uh›ImHsHh›I5mHsH
h›ICJ\ h›I\h›I5CJmHsHh›ICJmHsHh›Ih›I56CJ]
h›I5CJ
h›ICJ h›I5
h›ICJ
h›I5CJ
h›ICJ
h›I5CJh›I5CJ\h›I5CJ\]aJh›ICJ]aJ.>¨}¨„¨Œ¨–¨¨¤¨°¨¼¨½¨¿¨Æ¨Î¨Ú¨ã¨ä¨æ¨ê¨ùðððððððððùùùùððð !$$Ifa$$Ifê¨ë¨ö¨$Ifåkd á$$If–FÖÖ´ºÿv¨ à hÀ!¬&¼288HXìÖ0ÿÿÿÿÿÿöò&öÖ ÿÿÿÿÿÿÿÿÖ ÿÿÿÿÿÿÿÿÖ ÿÿÿÿÿÿÿÿÖ ÿÿÿÿÿÿÿÿ4Ö4Ö
Faöö¨*©=©?©A©J©M©O©S©ùðððùððð !$$Ifa$$IfS©T©_©$Ifåkdâ$$If–FÖÖ´ºÿv¨ à hÀ!¬&¼288HXìÖ0ÿÿÿÿÿÿöò&öÖ ÿÿÿÿÿÿÿÿÖ ÿÿÿÿÿÿÿÿÖ ÿÿÿÿÿÿÿÿÖ ÿÿÿÿÿÿÿÿ4Ö4Ö
Faö_©}©‰© ©¨©ª©¬©¯©·©¿©È©É©Ë©Ï©ùîîîååùÚÚùååå

Ƹp#$If !$$Ifa$

Ƹp#$If$If
ϩЩü©$Ifåkdã$$If–FÖÖ´ºÿv¨ à hÀ!¬&¼288HXìÖ0ÿÿÿÿÿÿöò&öÖ ÿÿÿÿÿÿÿÿÖ ÿÿÿÿÿÿÿÿÖ ÿÿÿÿÿÿÿÿÖ ÿÿÿÿÿÿÿÿ4Ö4Ö
Faöü©ª ªª&ª(ª*ª-ª5ª=ªFªGªIªMªôôôôëëåÚÚåëëë

Ƹp#$If$If !$$Ifa$

Ƹp#$If
MªNª\ª$Ifåkdä$$If–FÖÖ´ºÿv¨ à hÀ!¬&¼288HXìÖ0ÿÿÿÿÿÿöò&öÖ ÿÿÿÿÿÿÿÿÖ ÿÿÿÿÿÿÿÿÖ ÿÿÿÿÿÿÿÿÖ ÿÿÿÿÿÿÿÿ4Ö4Ö
FaöNªSªYª\ªzªŽªª´ª¸ª¼ªÃªÄªÅªÐªØª«b«c«d«‚«æ«í« ­­¹­º­Ó­õéõÚÎõƸ¨¸š”‹†‹ungcYcRcnK
h›I>*CJ h›I6]h›I56\]h›I h›I5>*
h›I5CJh›I56>*CJ
h›I6CJ h›I6h›I56CJ
h›ICJh›I5B*mHphÿsHh›I5B*CJmHphÿsHh›IB*CJmHphÿsHh›IB*phÿh›I6B*CJphÿh›I56B*CJ\phÿh›I5B*CJphÿh›IB*CJphÿ\ªzªŽªª£ª¬ª´ª¶ª¸ª»ª¼ª½ª¿ªÃªùùóèèèßßóóßßß !$$Ifa$

Ƹp#$If$If$If
êĪåkdå$$If–FÖÖ´ºÿv¨ à hÀ!¬&¼288HXìÖ0ÿÿÿÿÿÿöò&öÖ ÿÿÿÿÿÿÿÿÖ ÿÿÿÿÿÿÿÿÖ ÿÿÿÿÿÿÿÿÖ ÿÿÿÿÿÿÿÿ4Ö4Ö
FaöĪŪc«d«ƒ«¶«­¹­º­Ó­¯H¯t¯Š¯Ç°Ù°W²c²e²§²¶D¶
¸O¸2¹}¹¿¹º‚»‘»¾¾%¾'¾)¾z¾˜¾š¾¢¾£¾¸¾¹¾Ã¾Ä¾Å¾Æ¾V¿X¿Â÷ð÷ðêðáðáðêðêð÷ðØð÷ðØð÷ð÷ðÑðȹ±ªÈ££–„|x|xh›Ih›ICJ
aJ
h›I56CJh›I56CJ
h›I6CJ
h›ICJ
h›I5CJ
h›I5CJh›I5;>* *h›I>*ehrÊÿh›I5>*CJ
h›I>*CJh›I5CJ\h›I56CJ
h›ICJ
h›I5CJh›I5>*CJ.¶G¶ô·1¹2¹}¹¾¹¿¹º»‚»‘»_¼½Q½¯½¾¾¾'¾z¾Å¾Æ¾÷¾V¿W¿úññúúèúúúßèèèèèèúúÝÛÛÛÛÛÛ!!$„Vþ^„Vþa$!$„Ä`„Äa$!$„h`„ha$!$a$W¿X¿d¿l¿x¿¿ ¿´¿ý÷÷÷÷÷÷$If´¿µ¿Ç¿Ì¿Í¿À-À>88888$IfÁkdæ$$If–lÖֈ”ÿX k
G2EO%Ä ßÜëËÖ0ÿÿÿÿÿÿö6öÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿ4Ö4Ö
laö-À.À3ÀAÀBÀRÀUÀùùù8ùùÁkdç$$If–lÖֈ”ÿX k
G2EO%Ä ßÜëËÖ0ÿÿÿÿÿÿö6öÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿ4Ö4Ö
laö$IfUÀXÀ†ÀŽÀ“À”À¥Àùùùù8ùÁkdõç$$If–lÖֈ”ÿX k
G2EO%Ä ßÜëËÖ0ÿÿÿÿÿÿö6öÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿ4Ö4Ö
laö$If¥ÀªÀ«ÀÜÀÝÀâÀðÀùñùùùùk $$If$IfðÀñÀÁÁÁMÁ>8808k $$If$IfÁkdâè$$If–lÖֈ”ÿX k
G2EO%Ä ßÜëËÖ0ÿÿÿÿÿÿö6öÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿ4Ö4Ö
laöMÁUÁZÁ[ÁoÁsÁvÁùù8ùùùÁkdÏé$$If–lÖֈ”ÿX k
G2EO%Ä ßÜëËÖ0ÿÿÿÿÿÿö6öÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿ4Ö4Ö
laö$IfvÁ¦Á®Á³Á´ÁÈÁÍÁùùù8ùùÁkd¼ê$$If–lÖֈ”ÿX k
G2EO%Ä ßÜëËÖ0ÿÿÿÿÿÿö6öÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿ4Ö4Ö
laö$IfÍÁÎÁÂÂÂÂÂùùùùù8Ákd©ë$$If–lÖֈ”ÿX k
G2EO%Ä ßÜëËÖ0ÿÿÿÿÿÿö6öÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿ4Ö4Ö
laö$IfÂÂÂÂ7Â=ÂVÂXÂhÂiÂoÂs£¤ÂìÂÃZÆ[ÆzÆ{Æ£ÆæÆçÆ/Ç0Ç4Ç`ÇgDZÇÃÇÈÈ$È3È9È?ÈIÈÊÈÎÈÏÈØÈÙÈåÈæÈòÈóÈÉÉɀɄÉÊÊbʘÊËÊãÊøôøôøôøôîôîôîôøôîåÞ×ÞôÑôÊôÊôÊôÊÁ·Á·Á°Ñ©Ñ©Ñ©Ñ©Ñ¢Ñôô———
h›I6CJ
h›ICJ h›I6
h›I>*CJ
h›I5CJ
h›I6CJh›I56>*CJh›I56CJ h›I5>*
h›ICJ
h›I6CJ
h›I5CJh›I5>*CJ
h›ICJh›Ih›ImH sH 8Â'Â+Â,Â7Â8Â=ÂWÂùùùùùùù$IfWÂXÂiÂlÂo¤¬Â>88888$IfÁkd–ì$$If–lÖֈ”ÿX k
G2EO%Ä ßÜëËÖ0ÿÿÿÿÿÿö6öÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿ4Ö4Ö
laö¬Â±Â²ÂÃÂÇÂÊÂìÂù8ùùùùÁkdƒí$$If–lÖֈ”ÿX k
G2EO%Ä ßÜëËÖ0ÿÿÿÿÿÿö6öÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿ4Ö4Ö
laö$IfìÂôÂùÂúÂÃ
Ã
Ãùù8ùùùÁkdpî$$If–lÖֈ”ÿX k
G2EO%Ä ßÜëËÖ0ÿÿÿÿÿÿö6öÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿ4Ö4Ö
laö$If
Ã"Ã9ÃBÃGÃHÃYÃùùùù8ùÁkd]ï$$If–lÖֈ”ÿX k
G2EO%Ä ßÜëËÖ0ÿÿÿÿÿÿö6öÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿ4Ö4Ö
laö$IfYÃ^Ã_ÃjÃkÃpÊÃùùùùùù$IfŠÃ‹Ã¡Ã¤Ã§ÃÑÃÙÃ>88888$IfÁkdJð$$If–lÖֈ”ÿX k
G2EO%Ä ßÜëËÖ0ÿÿÿÿÿÿö6öÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿ4Ö4Ö
laöÙÃÞÃßÃõÃùÃúÃÄù8ùùùùÁkd7ñ$$If–lÖֈ”ÿX k
G2EO%Ä ßÜëËÖ0ÿÿÿÿÿÿö6öÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿ4Ö4Ö
laö$IfÄÄ Ä%Ä&Ä6Ä:Äùùù8ùùÁkd$ò$$If–lÖֈ”ÿX k
G2EO%Ä ßÜëËÖ0ÿÿÿÿÿÿö6öÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿ4Ö4Ö
laö$If:Ä;ÄFÄGÄLÄfÄgÄùùùùù8Ákdó$$If–lÖֈ”ÿX k
G2EO%Ä ßÜëËÖ0ÿÿÿÿÿÿö6öÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿ4Ö4Ö
laö$IfgÄ{ĈĎĻÄÃÄÈÄùùùùùù$IfÈÄÉÄØÄÝÄÞÄÅÅ>88888$IfÁkdþó$$If–lÖֈ”ÿX k
G2EO%Ä ßÜëËÖ0ÿÿÿÿÿÿö6öÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿ4Ö4Ö
laöÅÅ$Å%Å6Å;Å$$If–lÖÖ\”ÿ® Èâü'




t Ö0öh(6öÖÿÿÿÿÖÿÿÿÿÖÿÿÿÿÖÿÿÿÿ4Ö4Ö
laöm&n&w&—&ï&?'M'N'a[[[[[[$IfžkdÍ$$If–lÖÖ\”ÿ® Èâü'




t Ö0öh(6öÖÿÿÿÿÖÿÿÿÿÖÿÿÿÿÖÿÿÿÿ4Ö4Ö
laöN'O'W'h'Ú'¡(®(¸(Â(Ï(a[[[[[[[[$Ifžkd\$$If–lÖÖ\”ÿ® Èâü'




t Ö0öh(6öÖÿÿÿÿÖÿÿÿÿÖÿÿÿÿÖÿÿÿÿ4Ö4Ö
laö Ï(Ð(Ø( ) )‡);**h›ICJnHtHh›I5CJnHtHh›I6CJnHtH
h›ICJ h›I6h›I
h›I5CJ
h›I6CJ
h›ICJh›I5;>*CJ$D5
555+5.5÷ìt÷ìxkdÛ
$$If–lÖÖ0”ÿÈü'44
t Ö0öh(6öÖÿÿÖÿÿÖÿÿÖÿÿ4Ö4Ö
laö
$$G$Ifa$$G$If.5/575B5‡t
$$G$Ifa$$G$IfxkdZ$$If–lÖÖ0”ÿÈü'44
t Ö0öh(6öÖÿÿÖÿÿÖÿÿÖÿÿ4Ö4Ö
laöB5C5g5l5‡t
$$G$Ifa$$G$IfxkdÙ$$If–lÖÖ0”ÿÈü'44
t Ö0öh(6öÖÿÿÖÿÿÖÿÿÖÿÿ4Ö4Ö
laöl5m5…5ž5¹5‡tk $$Ifa$
$$G$Ifa$$G$IfxkdX$$If–lÖÖ0”ÿÈü'44
t Ö0öh(6öÖÿÿÖÿÿÖÿÿÖÿÿ4Ö4Ö
laö¹5º5Ð5Ñ5ó5‡yn
$$G$Ifa$$If$G$Ifxkd×$$If–lÖÖ0”ÿÈü'44
t Ö0öh(6öÖÿÿÖÿÿÖÿÿÖÿÿ4Ö4Ö
laöó5ô516263646\6‚6¢6ó67M7‡yyynneeee $$Ifa$
$$G$Ifa$$If$G$IfxkdV$$If–lÖÖ0”ÿÈü'44
t Ö0öh(6öÖÿÿÖÿÿÖÿÿÖÿÿ4Ö4Ö
laö M7u7”7•7–7—7™7š7¦7µ7ööësninaV
$$G$Ifa$$G$If7$8$$a$xkdÕ$$If–lÖÖ0”ÿÈü'44
t Ö0öh(6öÖÿÿÖÿÿÖÿÿÖÿÿ4Ö4Ö
laö

Ƹp#$If $$Ifa$ µ7¶7Â7Å7‡t
$$G$Ifa$$G$IfxkdT$$If–lÖÖ0”ÿÈü'44
t Ö0öh(6öÖÿÿÖÿÿÖÿÿÖÿÿ4Ö4Ö
laöÅ7Æ7Î7Ò7‡t
$$G$Ifa$$G$IfxkdÓ$$If–lÖÖ0”ÿÈü'44
t Ö0öh(6öÖÿÿÖÿÿÖÿÿÖÿÿ4Ö4Ö
laöÒ7Ó7÷7ü7‡t
$$G$Ifa$$G$IfxkdR$$If–lÖÖ0”ÿÈü'44
t Ö0öh(6öÖÿÿÖÿÿÖÿÿÖÿÿ4Ö4Ö
laöü7ý78¡8‡t
$$G$Ifa$$G$IfxkdÑ$$If–lÖÖ0”ÿÈü'44
t Ö0öh(6öÖÿÿÖÿÿÖÿÿÖÿÿ4Ö4Ö
laö¡8¢8¸8¹8º8»8Õ8ï89‡yyynnn
$$G$Ifa$$If$G$IfxkdP$$If–lÖÖ0”ÿÈü'44
t Ö0öh(6öÖÿÿÖÿÿÖÿÿÖÿÿ4Ö4Ö
laö99B9C9D9E9F9G9Q9:‡yyyyynd
Æ$If
$$G$Ifa$$If$G$IfxkdÏ$$If–lÖÖ0”ÿÈü'44
t Ö0öh(6öÖÿÿÖÿÿÖÿÿÖÿÿ4Ö4Ö
laö ::Ò:Ó:ò:„;…;”;u>.>/>S>X>Y>q>‹>Œ>¢>Á>Â>ÿ> ?
?A?C?G?S?]?ü÷üïêïáïáïêÛü÷üïáïÑüËüÂü»´ü»Ëü»Ëü»Ëü»Ëü»Ëü»Ë«£š£Žh›I6OJQJmH sH h›IOJQJmH sH h›I6OJQJh›IOJQJh›I5OJQJ
h›I5CJ
h›I6CJh›I56CJ
h›ICJh›ICJnHtH
h›ICJh›I6nHtH h›I>*h›InHtH h›I6h›I2Æ=Ç=È=Ê=Ë=Þ=ß=‡‚}{p69kdÍ$$If–lÖ€ÿ¤#$$ööÖÖÖÖ4Ö4Ö
laöìÿ
$$G$Ifa$7$8$$a$xkdN$$If–lÖÖ0”ÿÈü'44
t Ö0öh(6öÖÿÿÖÿÿÖÿÿÖÿÿ4Ö4Ö
laöß=ë=ÿ=> >>>>.>÷ìŸ÷ìR÷ìLkd·$$If–lÖ0€ÿà ¤#` ÿÿÿÿÿÿÿÿÄÿÿÿÿööÖÿÿÿÿÿÿÿÿÖÖÖÿÿÿÿ4Ö4Ö
laöìÿLkd$$If–lÖ0€ÿà ¤#` ÿÿÿÿÿÿÿÿÄÿÿÿÿööÖÿÿÿÿÿÿÿÿÖÖÖÿÿÿÿ4Ö4Ö
laöìÿ
$$G$Ifa$$G$If.>/>S>X>Y>q>Š>‹>²ªŸRªŸªLkdï$$If–lÖ0€ÿà ¤#` ÿÿÿÿÿÿÿÿÄÿÿÿÿööÖÿÿÿÿÿÿÿÿÖÖÖÿÿÿÿ4Ö4Ö
laöìÿ
$$G$Ifa$$G$IfLkdS$$If–lÖ0€ÿà ¤#` ÿÿÿÿÿÿÿÿÄÿÿÿÿööÖÿÿÿÿÿÿÿÿÖÖÖÿÿÿÿ4Ö4Ö
laöìÿ‹>Œ>¢>£>Á>Â>ÿ>??²ª¤™Lª¤¤Lkd'$$If–lÖ0€ÿà ¤#` ÿÿÿÿÿÿÿÿÄÿÿÿÿööÖÿÿÿÿÿÿÿÿÖÖÖÿÿÿÿ4Ö4Ö
laöìÿ
$$G$Ifa$$If$G$IfLkd‹$$If–lÖ0€ÿà ¤#` ÿÿÿÿÿÿÿÿÄÿÿÿÿööÖÿÿÿÿÿÿÿÿÖÖÖÿÿÿÿ4Ö4Ö
laöìÿ???????? ?
? ? ?c?d?ª?«?R@S@Û@Ü@AAgBhBùùùùùùùùùùùííââÙÙÙÙÙÙÙÎ
$$G$Ifa$ $$Ifa$
$$1$Ifa$ $$1$G$Ifa$$If]?d?e?g?š?¤?«?­?ç?@R@V@@@Ü@Ý@&A;AAA_AAA•AÈAÉAËA)BgBhBiBmBnBBôëãÛÒÛëãÉãëãÉã¼°£°ãÉã–ô†ôyôog_[Rh›I56CJh›Ih›ImH sH h›ImH sH h›ICJmH sH h›I6OJQJmH sH h›I56;OJQJmH sH h›I5OJQJmH sH h›I6OJQJmH sH h›IOJQJmH sH h›I5OJQJmH sH h›I6OJQJh›I6OJQJh›IOJQJh›IOJQJh›I5OJQJh›IOJQJmH sH  hBiBjBlBmBB‚BŽB B²­¨¦›aY›$G$If9kd_$$If–lÖ€ÿ¤#$$ööÖÖÖÖ4Ö4Ö
laöìÿ
$$G$Ifa$7$8$$a$LkdÃ$$If–lÖ0€ÿà ¤#` ÿÿÿÿÿÿÿÿÄÿÿÿÿööÖÿÿÿÿÿÿÿÿÖÖÖÿÿÿÿ4Ö4Ö
laöìÿB‚BŽB B¡B­B¯B°B¹BºBÂBäBåB CCC'CtCuC‹C´D¶D0EJENE”EÎEjFnFpF¢FG G"GnGˆGŠGºGÖGÚGXHfHxH|H€H6IBIvIxIzIØIôI~J‚JlKžKÈKÊKÌKL6LÈLôL(M*M,MŒM¸MòMüõîüõèáèüõèüõèüõèüõèüõè×ÑÊÑ×ÁÊÑ×·ÑÊ®ÊÑ×ÑÊÑÊ×ÑÊÑ×·ÑÊÑ×ÑÊÑ×·ÑÊÑÊÑ×·ÑÊÑh›I6CJH*h›ICJOJQJh›I56CJ
h›I6CJ
h›ICJh›ICJOJQJ
h›ICJH*
h›ICJ
h›I5CJ
h›I6CJh›ID B¡B­B¹BºBÂBäB²ªŸRªŸLkdI$$If–lÖ0€ÿà ¤#` ÿÿÿÿÿÿÿÿÄÿÿÿÿööÖÿÿÿÿÿÿÿÿÖÖÖÿÿÿÿ4Ö4Ö
laöìÿ
$$G$Ifa$$G$IfLkd­$$If–lÖ0€ÿà ¤#` ÿÿÿÿÿÿÿÿÄÿÿÿÿööÖÿÿÿÿÿÿÿÿÖÖÖÿÿÿÿ4Ö4Ö
laöìÿäBåB CCC'CtC²ªŸRªŸLkd$$If–lÖ0€ÿà ¤#` ÿÿÿÿÿÿÿÿÄÿÿÿÿööÖÿÿÿÿÿÿÿÿÖÖÖÿÿÿÿ4Ö4Ö
laöìÿ
$$G$Ifa$$G$IfLkdå$$If–lÖ0€ÿà ¤#` ÿÿÿÿÿÿÿÿÄÿÿÿÿööÖÿÿÿÿÿÿÿÿÖÖÖÿÿÿÿ4Ö4Ö
laöìÿtCuC‹CŒCCŽCC´D¶D²ª¤¤¤¤™LLkd¹$$If–lÖ0€ÿà ¤#` ÿÿÿÿÿÿÿÿÄÿÿÿÿööÖÿÿÿÿÿÿÿÿÖÖÖÿÿÿÿ4Ö4Ö
laöìÿ
$$G$Ifa$$If$G$IfLkd$$If–lÖ0€ÿà ¤#` ÿÿÿÿÿÿÿÿÄÿÿÿÿööÖÿÿÿÿÿÿÿÿÖÖÖÿÿÿÿ4Ö4Ö
laöìÿ¶D0E2E4E6E8E:EE@EBEDEFEHEJEjFGÖG|HvI J~JÈK(MòMtN÷ñññññññññññññæÝÝÝÝÝÝÝÝÝæ $$Ifa$
$$G$Ifa$$If$G$IfòMöM,NXN[NcNtNzNNŽNšN¦N§N³N¶N·N¿NÃNÄNèNíNîNOqOrOˆOÁOÂOÿO PÇPÏPQNQeQqQƒQ•Q©Q¼QÇQÕQçQ+R*B*CJphh›I6B*CJphh›IB*CJph
h›ICJ
h›I5CJ
h›I6CJh›I56CJh›Ih›I6CJH*
h›I6CJ
h›ICJh›ICJOJQJ>tNuNvNxNyNNŽNšN¦N²­¨¦›aY›$G$If9kdñ$$If–lÖ€ÿ¤#$$ööÖÖÖÖ4Ö4Ö
laöìÿ
$$G$Ifa$7$8$$a$LkdU$$If–lÖ0€ÿà ¤#` ÿÿÿÿÿÿÿÿÄÿÿÿÿööÖÿÿÿÿÿÿÿÿÖÖÖÿÿÿÿ4Ö4Ö
laöìÿ¦N§N³N¶N·N¿NÃN²ªŸRªŸLkdÛ$$If–lÖ0€ÿà ¤#` ÿÿÿÿÿÿÿÿÄÿÿÿÿööÖÿÿÿÿÿÿÿÿÖÖÖÿÿÿÿ4Ö4Ö
laöìÿ
$$G$Ifa$$G$IfLkd?$$If–lÖ0€ÿà ¤#` ÿÿÿÿÿÿÿÿÄÿÿÿÿööÖÿÿÿÿÿÿÿÿÖÖÖÿÿÿÿ4Ö4Ö
laöìÿÃNÄNèNíNîNO"O/ODOqO²ªŸRªŸŸŸŸLkd $$If–lÖ0€ÿà ¤#` ÿÿÿÿÿÿÿÿÄÿÿÿÿööÖÿÿÿÿÿÿÿÿÖÖÖÿÿÿÿ4Ö4Ö
laöìÿ
$$G$Ifa$$G$IfLkdw$$If–lÖ0€ÿà ¤#` ÿÿÿÿÿÿÿÿÄÿÿÿÿööÖÿÿÿÿÿÿÿÿÖÖÖÿÿÿÿ4Ö4Ö
laöìÿ qOrOˆO‰O¬OÁOÂOÿOP²ª¤™™Lª¤LkdK!$$If–lÖ0€ÿà ¤#` ÿÿÿÿÿÿÿÿÄÿÿÿÿööÖÿÿÿÿÿÿÿÿÖÖÖÿÿÿÿ4Ö4Ö
laöìÿ
$$G$Ifa$$If$G$IfLkd¯ $$If–lÖ0€ÿà ¤#` ÿÿÿÿÿÿÿÿÄÿÿÿÿööÖÿÿÿÿÿÿÿÿÖÖÖÿÿÿÿ4Ö4Ö
laöìÿPPPPPPPPP P
P P P"P#P³PeQ)VùùùùùùùùùùùùæÕËËË
„,$If]„,$„,„,$If]„,^„,a$$„,„,$G$If]„,^„,a$$IfñU÷U(V)V*V+V,V2VEVFVRVhViVuVwVzVƒV„VŒV˜V›V£V¤VÈVòVóV WWžW´W,X-XjXwXX„X°X'YZY’YZ;ZcZ~Z“Z›Z£ZÔZI[a[®[¾[ôêàÜÕàÜÌÜÕÅÜÕ¿¸¿ÜÕ¿¸¿ÜÕ¿ÜÕ¿ÜÕ¿ÜÕ¿±«¢›«›«’«’«±«±«›«ˆh›ICJmH sH h›I6CJ]
h›I6CJh›I6>*CJ
h›ICJ
h›I>*CJ
h›ICJH*
h›ICJ
h›I5CJh›I56CJ
h›I6CJh›Ih›IB*CJphh›IB*CJphh›I6B*CJph3)V*V+V,V-V.V0V1V²ª—JE@>7$8$$a$Lkdu"$$If–lÖ0€ÿà ¤#` ÿÿÿÿÿÿÿÿÄÿÿÿÿööÖÿÿÿÿÿÿÿÿÖÖÖÿÿÿÿ4Ö4Ö
laöìÿ$„,„,$G$If]„,^„,a$$G$IfLkdç!$$If–lÖ0€ÿà ¤#` ÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÄÿÿÿÿÿÿÿÿööÖÿÿÿÿÿÿÿÿÖÖÿÿÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿ4Ö4Ö
laöìÿ1VEVFVRVhViVuVô¸°ô9°vkdd#$$If–lÖÖ0ŠÿŸ!(‚
t Ö0ööÖÿÿÖÿÿÖÿÿÖÿÿ4Ö4Ö
laööÿ$G$Ifç?çBçLçNçQçSçVçXçZç\ç^ç`çbçdçfçööööööööööööñëëöööööööööööö$IfFfîV $$Ifa$fçiçjçmçwçyç|ç~ççƒç…ç‡ç‰ç‹ççç‘ç”ç•ç˜ç¢ç¤ç§ç©ç¬ç®ç°çöñëëöööööööööööööæëëööööööFfÄb$IfFfÙ\ $$Ifa$°ç²ç´ç¶ç¸çºç¼ç¿çÀçÂçÓçÔç×çâçäçççööööðööëðð’ðð‰‰ $$Ifa$Ykd8l$$If”ÿÖ0ñÿf‚3#ÿÿÿÿÿÿÿÿ€"ÿÿÿÿöI36ÖÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÖÿÿÖÿÿÿÿ2Ö 2Ö2Ö 2Ö4ÖaöFf¯h$If $$Ifa$ççéçìçîçðçòçôçöçøçúçüçÿçèè
èèèèèèèèè!è#è%è'èöíçççíçççííâççöööíçççíçççíFfpo$If $$Ifa$ $$Ifa$'è*è+è-è?èAèCèEèIèKèMèOèQèSèUèWèYè]è^è`èbèqèè‘è£è¤èöñëööööööööööööööæäëööööëFf”{$IfFfwu $$Ifa$¤è¥è§è«è·è60'' $$Ifa$$IfÉkd$$If”;ֈñÿf dÊ"Ú/:3€"ÿÿÿÿ€¦ÿÿÿÿ€"ÿÿÿÿ€"ÿÿÿÿ€"ÿÿÿÿ#ÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿöI36ÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿ2Ö 2Ö2Ö 2Ö2Ö 2Ö2Ö 2Ö2Ö 2Ö2Ö 2Ö4Öaö·èÎèáèõèéé%é9éEé\éié}éŽéé’éœéžé¡é£é¦é¨éªé¬é®é°é²é´é¶éööööööööööööñëëöööööööööööö$IfFfŸƒ $$Ifa$¶é¹éºé½éÈéÊéÍéÏéÒéÔéÖéØéÚéÜéÞéàéâéåéæéééóéõéøéúéýéÿéêöñëëöööööööööööööæëëööööööFfu$IfFfŠ‰ $$Ifa$êêêê ê ê
êêêê$ê%ê(ê2ê4ê7êööööðööëðð’ðð‰‰ $$Ifa$Ykdé˜$$If”ÿÖ0ñÿf:3#ÿÿÿÿÿÿÿÿ€"ÿÿÿÿöI36ÖÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÖÿÿÖÿÿÿÿ2Ö 2Ö2Ö 2Ö4ÖaöFf`•$If $$Ifa$7ê9êê@êBêDêFêHêJêLêOêPêSê]ê_êbêdêgêiêkêmêoêqêsêuêwêöíçççíçççííâççöööíçççíçççíFf=œ$If $$Ifa$ $$Ifa$wêzê{ê}êê’ê”ê–êšêœêžê ê¢ê¤ê¦ê¨êªê®ê¯ê°ê±ê²ê³ê´êµê¶ê·êöñëööööööööööööööæëëëëëëëëFfa¨$IfFfD¢ $$Ifa$·ê¸ê¹êºê»ê¼ê½ê¾ê¿êÁêÙêÛêÝêßêãêåêçêéêëêíêïêñêóê÷êøêùêúêùùùùùùùôùëëëëëëëëëëëëëëæùùFf1´ $$Ifa$Ff"®$Ifúêûêüêýêþêÿêëëëëëëëëë ëNëOëPëQëRëSëTëUëVëWëXëYëùùùùùùùùùùùùùôùùùùùùùùùïùùùFfó¾Ffò¹$Iføêëë ëNëUëVëWë]ëeëfëgëµë¶ë·ë¸ë ìììììì ì,ìKìLì[ì\ì]ììŸì ì­ì¯ì°ìµìëìììïìôìõì
íNí\íaíbíví†íŒíŽííàíåíæíèíéíñíôí%î&î)î*î,î.î7î8î:îKî}î~îîî…îWïhïiïlïï“ï”ï—ïöðöåöðöåöðöåöðöåöðöåöðÞåöåðöÓÊðöÊðåöåöÊðåöåÊðåöåÊðåöðåöåöåöåðöåöðöÊåöðöåöåðåöåðåh›I5OJQJh›I5CJOJQJ
h›I;CJh›I5CJOJQJ
h›ICJh›ICJOJQJPYëZë[ë\ë]ë^ë_ë`ëaëbëcëdëeëfëgëhëµë¶ëùùùùùùùùùùùùôùùùùFfdÃ$If¶ë·ë¸ë ì
ìììnhhhhh$If‘kdíÆ$$If”ÿÖ\ñÿf Ú/:3#ÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿ#ÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿ#ÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿ#ÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿöI36ÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿ2Ö 2Ö2Ö 2Ö2Ö 2Ö2Ö 2Ö4ÖaöìììììììììRLLLLLLL$If­kdÅÇ$$If”ÿÖrñÿf«)2-Ú/:3#ÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿ#ÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿ#ÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿ#ÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿ#ÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿöI36ÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿ2Ö 2Ö2Ö 2Ö2Ö 2Ö2Ö 2Ö2Ö 2Ö4Öaöììììììììì ì!ì,ìKìLì[ìùùùùùùùùôòòéùà $$Ifa$ $$Ifa$FfõÊ$If[ì\ì]ììžìŸìŠ„{„„ $$Ifa$$Ifukd~Î$$If”ÿÖFñÿX14`7'&1ÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿ'¨ÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿ'`ÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿö.76Ö ÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÖ ÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÖ ÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÖ ÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿ2Ö 2Ö2Ö 2Ö2Ö 2Ö4ÖaöŸì ì¡ì¢ì£ì¤ì¥ì¦ì§ì¨ì©ìªì«ìnhhhhhhhhhhh$If‘kdFÏ$$If”hÖ\ñÿ`X14`7#ÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿ#ÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿ#ÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿ#ÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿö.76ÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿ2Ö 2Ö2Ö 2Ö2Ö 2Ö2Ö 2Ö4Öaö «ì¬ì­ì®ì¯ì°ìµìéìëìììíìîìïìòìôìõì
íMíNí\í_íaíùùùùôùùùùùùùùùïùùùùùùFfÛ×FfVÒ$Ifaíbíví~í€í‚í60000$IfÉkdÚ$$If”Jֈñÿ¢
ƒ#œ&X14`7€"ÿÿÿÿ#ÿÿÿÿ#ÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿ#ÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿ#ÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿ#ÿÿÿÿö.76ÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿ2Ö 2Ö2Ö 2Ö2Ö 2Ö2Ö 2Ö2Ö 2Ö2Ö 2Ö4Öaö‚í„í†íˆí‰íŠí‹íŒííŽííßíàíáíâíãíäíåíùùùùùùùùùôùùùùùùùFfÞ$Ifåíæíçí$Ifåkd)á$$If”֞ñÿƒ#œ&q)·-X14`7€"#ÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿ#ÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿ#ÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿ#ÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿ#ÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿ#ÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿö.76ÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿ2Ö 2Ö2Ö 2Ö2Ö 2Ö2Ö 2Ö2Ö 2Ö2Ö 2Ö2Ö 2Ö4Öaöçíèíéíñíòíóíôíî%î&î)î*î+î,î.î/î0î1î2î3î4î5î6î7î8î:îùùùùùùùùùðëùùâùùùùùùùùùÝùFf"é $$Ifa$Ff]ä $$Ifa$$If:îKî[îkî}î~îööööð$If $$Ifa$~îîî…î‘î60'' $$Ifa$$IfÉkdì$$If”vֈñÿ`¢
¤œ&4`7€"ÿÿÿÿ€) ÿÿÿÿ€"ÿÿÿÿ€"ÿÿÿÿ€"ÿÿÿÿ#ÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿö.76ÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿ2Ö 2Ö2Ö 2Ö2Ö 2Ö2Ö 2Ö2Ö 2Ö2Ö 2Ö4Öaö‘î¨î»îÏîÛîòîÿîïï6ïCïWïhïiïlïvïxï{ï}ï€ï‚ï„ï†ïˆïŠïŒïŽïïööööööööööööñëëöööööööööööö$IfFfið $$Ifa$ï“ï”ï—ï ï¢ï¥ï§ïªï¬ï®ï°ï²ï´ï¶ï¸ïºï½ï¾ïÁïËïÍïÐïÒïÕï×ïÙïöñëëöööööööööööööæëëööööööFf?ü$IfFfTö $$Ifa$—ïºï½ï¾ïÁïåïèïéïûïðððð=ð@ðAðDðhðkðlðoð“ð–ð—ðÉðÊðÍðÏðÞðñññññêñûñüñÿñ#ò&ò'ò*òNòQòRòUòyò|ò}ò€ò¤ò§ò¨òÚòÛòêòëòíòó#ó$ó3ó4ó5ózóó‚óƒó‰ó‘ó’ó•ó–óöëåëöëåëöëåëöëåëöëåëöëåëåßöÖëöåöëöëåëöëåëöëåëöëåëöëåëåöåöëËåöåöëöåöëöåßÄ
h›I;CJh›I5CJOJQJh›I5OJQJ
h›ICJ
h›ICJh›I5CJOJQJh›ICJOJQJHÙïÛïÝïßïáïãïåïèïéïëïûïýïÿïðððð ð ð
ððððððð#ðööööðööëððööööööööööðööæððFfFf*$If $$Ifa$#ð%ð(ð*ð-ð/ð1ð3ð5ð7ð9ð;ð=ð@ðAðDðNðPðSðUðXðZð\ð^ð`ðbðdðfðööööööööööðööëððööööööööööðFf$If $$Ifa$fðhðkðlðoðyð{ð~ð€ðƒð…ð‡ð‰ð‹ððð‘ð“ð–ð—ð™ð«ð­ð¯ð±ðµð·ðööñëëööööööööööëööæëööööööFfÖ$IfFfë $$Ifa$·ð¹ð»ð½ð¿ðÁðÃðÅðÉðÊðËðÍðÏðÞðîðþðññööööööööñïïéööööé$IfFfã $$Ifa$ññññ$ñ60'' $$Ifa$$IfÉkdl#$$If”vֈñÿ` 

$b1Â4€"ÿÿÿÿÿÿÿÿ€¬ÿÿÿÿ€"ÿÿÿÿ€"ÿÿÿÿ€"ÿÿÿÿ#ÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿöÑ46ÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿ2Ö 2Ö2Ö 2Ö2Ö 2Ö2Ö 2Ö2Ö 2Ö2Ö 2Ö4Öaö$ñ;ñNñbñnñ…ñ’ñ¦ñ²ñÉñÖñêñûñüñÿñ ò òòòòòòòòòò!ò#òööööööööööööñëëöööööööööööö$IfFfÒ' $$Ifa$#ò&ò'ò*ò4ò6ò9ò;ò>ò@òBòDòFòHòJòLòNòQòRòUò_òaòdòfòiòkòmòöñëëöööööööööööööæëëööööööFf¨3$IfFf½- $$Ifa$mòoòqòsòuòwòyò|ò}ò€òŠòŒòò‘ò”ò–ò˜òšòœòžò ò¢ò¤ò§ò¨òªò¼òööööðööëððööööööööööðööæðöFf~?Ff“9$If $$Ifa$¼ò¾òÀòÂòÆòÈòÊòÌòÎòÐòÒòÔòÖòÚòÛòÜòÝòÞòßòàòáòâòãòäòåòæòçòèòöööööööööööööñëëëëëëëëëëëëë$IfFf…E $$Ifa$èòéòêòëòíòóó ó óóóóóóóóóó#ó$ó%ó&ó'ó(ó)ó*ó+óùùôùëëëëëëëëëëëëëëæùùùùùùùFfUQ $$Ifa$FfFK$If+ó,ó-ó.ó/ó0ó1ó2ó3ó4ó5ózó{ó|ó}ó~óó€óó‚óƒó„ó…ó†ó‡óˆó‰óŠóùùùùùùùùôùùùùùùùùùïùùùùùùùùFf\FfW$IfŠó‹óŒóóŽóóó‘ó’ó“ó”ó–óŸóæóçóôô#ô$ôCôùùùùùùùôòòòìçòòòòòÞ $$Ifa$$a$„Ä`„ÄFfˆ`$If–óŸóæóô
ô
ôô$ôCôDô…ô†ô‡ô›ôœô¥ô¦ôØôßôàôõô9õ:õNõaõbõ½õ¾õ¿õüõýõ
ööYö[ö_ö`öaöjökölömöpörötöuözö}öö‚öãöåöæöïöðö÷÷÷÷ ÷!÷(÷)÷ëäÞ×Î×ÞÅ¿´¿ª´¿ª¿Ÿª¿Ÿª¿Ÿª¿Ÿª¿ŸªŸ¿ŸªŸª¿ª¿ŸªÅ´ª¿ªÅª¿Ÿª¿ª¿Ÿª¿Ÿª¿ª¿h›I5CJOJQJh›ICJOJQJh›I5CJOJQJ
h›ICJh›I5OJQJh›I5CJH*
h›I5CJ
h›ICJ
h›I>*CJ ' *h›I5;>*CJ$ehrÊÿ>CôDô…ô†ô‡ôˆô˜ô™ôšô›ô¼¼¼v¼¼¼ $$Ifa$=kd‰d$$If”hÖìÿ½*#ÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿö0*6ÖÿÿÿÿÖÿÿÿÿÖÿÿÿÿÖÿÿÿÿ2Ö 2Ö4Öaö$If=kdd$$If”hÖìÿ½*'0*ÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿö0*6ÖÿÿÿÿÖÿÿÿÿÖÿÿÿÿÖÿÿÿÿ2Ö 2Ö4Öaö ›ôœôôžôŸô ô60000$IfÉkde$$If”hֈìÿ­?&ñ'Y*½*#ÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿ#ÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿ#ÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿ#ÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿ#ÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿ#ÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿö0*6ÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿ2Ö 2Ö2Ö 2Ö2Ö 2Ö2Ö 2Ö2Ö 2Ö2Ö 2Ö4Öaö ô¡ô¢ô£ô¤ô¥ô¦ô«ôØôÚôÜôÞôßôùùùùùôùùùùùùFf‘g$If ßôàôõô8õ9õ6000$IfÉkdÊi$$If”;ֈìÿ­×#?&ñ'Y*½*€"ÿÿÿÿ€"ÿÿÿÿÿÿÿÿ#ÿÿÿÿÿÿÿÿ#ÿÿÿÿÿÿÿÿ#ÿÿÿÿ#ÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿö0*6ÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿ2Ö 2Ö2Ö 2Ö2Ö 2Ö2Ö 2Ö2Ö 2Ö2Ö 2Ö4Öaö9õ:õNõPõXõZõ\õ^õ`õaõbõ½õ¾õŠ„„„„„„„„„„Ffn$IfukdJk$$If”;ÖFìÿY*½*€"ÿÿÿÿ#ÿÿÿÿ#ÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿö0*6Ö ÿÿÿÿÿÿÖ ÿÿÿÿÿÿÿÿÿÖ ÿÿÿÿÿÿÖ ÿÿÿÿÿÿÿÿ2Ö 2Ö2Ö 2Ö2Ö 2Ö4Öaö ¾õ¿õÌõÍõýõ ö
ö ö ö
ööXöYöZö[ö_ö`ö¦        › ’  ’  $$Ifa$FfCr$IfYkdp$$If”Ö0ìÿY*½*€"#ÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿö0*6ÖÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿ2Ö 2Ö2Ö 2Ö4Öaö`öaöböcödöeö60000$IfÉkdDt$$If”ÿֈìÿ9#×#?&ñ'Y*½*#ÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿ#ÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿ#ÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿ#ÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿ#ÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿ#ÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿö0*6ÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿ2Ö 2Ö2Ö 2Ö2Ö 2Ö2Ö 2Ö2Ö 2Ö2Ö 2Ö4Öaöeöfögöhöiöjökölömöpörösötöùùùùùôëùùùùù $$Ifa$FfÔv$If töuövöwöxöyö60000$IfÉkd
y$$If”wֈìÿ9#×#?&ñ'Y*½*#ÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿ#ÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿ#ÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿ##ÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿ#ÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿö0*6ÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿ2Ö 2Ö2Ö 2Ö2Ö 2Ö2Ö 2Ö2Ö 2Ö2Ö 2Ö4Öaöyözö}öö€öö‚öàöãöäöåöùùùùùôëâùù $$Ifa$ $$Ifa$Ffã{$If
åöæöçöèöéöêöëöìöíöîöïöðönhhhhhhhhhcFf²€$If‘kd~$$If”JÖ\ìÿ?&ñ'Y*½*#ÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿ#ÿÿÿÿÿÿÿÿ#ÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿ#ÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿö0*6ÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿ2Ö 2Ö2Ö 2Ö2Ö 2Ö2Ö 2Ö4Öaö ðö÷÷÷÷÷÷÷ööðððCö­kdë‚$$If”’ÖrìÿM?&ñ'Y*½*##ÿÿÿÿ#ÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿ#ÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿ#ÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿö0*6ÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿ2Ö 2Ö2Ö 2Ö2Ö 2Ö2Ö 2Ö2Ö 2Ö4Öaö$If $$Ifa$÷÷÷÷ ÷!÷#÷%÷öðððCöö­kd)„$$If”,ÖrìÿM?&ñ'Y*½*##ÿÿÿÿ#ÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿ#ÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿ#ÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿö0*6ÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿ2Ö 2Ö2Ö 2Ö2Ö 2Ö2Ö 2Ö2Ö 2Ö4Öaö$If $$Ifa$%÷&÷'÷(÷)÷+÷-÷.÷ùùùLCCù $$Ifa$­kdY…$$If”,ÖrìÿM?&ñ'Y*½*##ÿÿÿÿ#ÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿ#ÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿ#ÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿö0*6ÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿ2Ö 2Ö2Ö 2Ö2Ö 2Ö2Ö 2Ö2Ö 2Ö4Öaö$If.÷/÷0÷1÷>÷?÷@÷_÷ùùLJJJA $$Ifa$­kd‰†$$If”,ÖrìÿM?&ñ'Y*½*##ÿÿÿÿ#ÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿ#ÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿ#ÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿö0*6ÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿ2Ö 2Ö2Ö 2Ö2Ö 2Ö2Ö 2Ö2Ö 2Ö4Öaö$If)÷0÷1÷>÷@÷_÷`÷¡÷¢÷£÷·÷¸÷Á÷Â÷ô÷û÷ü÷€€Y€Z€n€€‚€¬€­€߀à€á€ï€ð€U]_`abklmnqsuv{~€‚ƒäæçðñ‚‚‚!‚"‚)‚*‚-‚öðêæÝðÒðöÒðöðÇöðÅÇöðÇöðdzÇöðÇöÇöðæÇöÇöðöðÇöÝ©öðöÝÇöðÇöðöðÇöðÇðöðæh›ICJOJQJ"jh›I0J:5CJOJQJUUh›I5CJOJQJh›I5CJOJQJh›I5OJQJh›I
h›ICJ
h›ICJh›ICJOJQJA_÷`÷¡÷¢÷£÷¤÷´÷µ÷¶÷·÷¼¼¼v¼¼¼ $$Ifa$=kd1ˆ$$If”hÖìÿÜ.#ÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿöä,6ÖÿÿÿÿÖÿÿÿÿÖÿÿÿÿÖÿÿÿÿ2Ö 2Ö4Öaö$If=kd¹‡$$If”;ÖìÿÜ.'ä,ÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿöä,6ÖÿÿÿÿÖÿÿÿÿÖÿÿÿÿÖÿÿÿÿ2Ö 2Ö4Öaö ·÷¸÷¹÷º÷»÷¼÷60000$IfÉkd©ˆ$$If”hֈìÿú‹)á,.Ü.#ÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿ#ÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿ#ÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿ#ÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿ#ÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿ#ÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿöä,6ÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿ2Ö 2Ö2Ö 2Ö2Ö 2Ö2Ö 2Ö2Ö 2Ö2Ö 2Ö4Öaö¼÷½÷¾÷¿÷À÷Á÷Â÷Ç÷ô÷ö÷ø÷ú÷û÷ùùùùùôùùùùùùFf9‹$If û÷ü÷€X€Y€6000$IfÉkdr$$If”ÿֈìÿÝ‹)á,.Ü.€"ÿÿÿÿ€"ÿÿÿÿÿÿÿÿ#ÿÿÿÿÿÿÿÿ#ÿÿÿÿÿÿÿÿ#ÿÿÿÿ#ÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿöä,6ÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿ2Ö 2Ö2Ö 2Ö2Ö 2Ö2Ö 2Ö2Ö 2Ö2Ö 2Ö4ÖaöIntitulé du diplôme:Master "Sciences de l'homme et de la Société", Mention PHILOSOPHIENom du responsable: LAVIGNE    Volume horaire annuel étudiant du semestre : CM TD TP Total:Parcours 1 :120/144180/216Parcours 2 : 168/180252/270M1 M2X Effectif de référence au 15/01/2007:20Numéro Section CNUVolume horaire17378  


 L'enseignant responsable d'un séminaire pourra éventuellement organiser, s'il le juge utile, des exercices écrits ou oraux supplémentaires, au cours du semestre. Il en avisera les étudiants lors de la première séance du semestre. Les notes supplémentaires alors attribuées entrent dans la moyenne générale du Contrôle Continu.


 N.B. : N’y a-t-il pas une erreur de formulation dans cette expression ? Que peut signifier « horaire annuel du semestre » ? Si le volume horaire est annuel, ce n’est pas celui « du semestre ». Ou bien comment faut-il l’entendre ?









 PAGE 6/ NUMPAGES \* MERGEFORMAT 60


kecioren evden eve nakliyat gaziantep evden eve nakliyat mardin evden eve nakliyat alucrabeylikduzu escort beylikduzu escort bayan hacklink hacklink