1 Gaz de france - Free

CA 3 derniers exercices. Effectif du dernier exercice. Couverture .... 3 Modbus. 4 SMS. 5 Autres : Format des données échangées. 1 CSV. 2 TXT. 3 autres.



un extrait du document




Rapport Confidentiel
Stage de fin d'études effectué du 03 avril au 29 septembre 2006
[pic] Direction de la Recherche
361, avenue du Président Wilson
93211 Saint Denis La Plaine
« Elaboration d'un site de publication collaborative » Encadré par Clément Abihssira Elise Lemaire
Master DEFI
Document Electronique et Flux d'Information
Remerciements
Je remercie sincèrement toutes les personnes suivantes qui ont favorisé
mon insertion au sein du pôle Téléservices pour l'Energie : < Régine Vulpian, responsable du Pôle Téléservices pour
l'Energie
< Marilyn Benet, responsable du projet CRISTAL
< Clement Abihssira, mon tuteur de stage
< Bruno Cheron, Delphine Lohner, Sylvain Orthlieb, Bruno Vidal
ainsi que tous les autres agents du pôle. < Jerôme Mangiapane, Arnaud Loutrel, Sandrine Jammet, Jerôme
Dessain ainsi que tous les autres stagiaires, intérimaires et
prestataires du pôle. < Et enfin Nathalie Villain, la secrétaire du Pôle.
SOMMAIRE Remerciements 2 Introduction 3 1 Gaz de france 4 1.1 Dates clefs 4 1.2 Les chiffres clés 6
1.2.1 Résultat net 6
1.2.2 Ventes de gaz 6
1.2.3 Production de gaz naturel 7
1.2.4 Réserves 7
1.2.5 Effectif en 2005 8 1.3 Organisation du groupe 9
1.3.1 Les métiers 9
1.3.2 La direction de la recherche (DR) 10
1.3.3 Le pôle Téléservices pour l'Energie 10 2 Le projet CRiSTal 13 2.1 Description du projet 13 2.2 Objectifs 13 2.3 Structure du projet 13
2.3.1 L'organisation en sous-projets 13
2.3.2 Les acteurs du projet 14 2.4 La veille au sein du projet CRISTAL 14
2.4.1 Le processus de veille 14
2.4.2 Les différents types de veille 16
2.4.3 Le bulletin de veille : Corrél@tion 17 3 Le choix du logiciel 19 3.1 Les besoins 19
3.1.1 Affichage des contenus 19
3.1.2 Interactivité avec les visiteurs 19
3.1.3 Diffusion de l'information 19
3.1.4 Gestion des intervenants 20
3.1.5 Travail collaboratif 20
3.1.6 Gestion de l'archivage 20 3.2 Quel système de publication ? 20
3.2.1 Les forums 21
3.2.2 Le wiki 21
3.2.3 Le blog 22
3.2.4 Le logiciel de gestion de contenu 22
3.2.5 Notre choix 22 4 SPIP : Système de Publication pour l'Internet partagé 25 4.1 La petite histoire de SPIP 25 4.2 L'espace de rédaction 27 4.3 L'espace public 28 4.4 Des Notions importantes 29
4.4.1 Présentation des boucles 29
4.4.2 Présentation des critères 31
4.4.3 Présentation des balises 32
4.4.4 Présentation des filtres 33
4.4.5 Présentation des squelettes 34 4.5 Fonctionnalités 36
4.5.1 Moteur de recherche 37
4.5.2 Forum 38
4.5.3 Agenda 39
4.5.4 Fil de syndication 39
4.5.5 Statistiques 39
4.5.6 Orthographe 40
4.5.7 Multilinguisme 40
4.5.8 Authentification et droits des utilisateurs 41
4.5.9 Plugins 41 5 Présentation/structure du site 43 5.1 Gestion des droits 43
5.1.1 Droits de visibilité 43
5.1.2 Droits d'édition 46 5.2 Partie Publique 48
5.2.1 La page de connexion et la page sommaire 49
5.2.2 En-tête 52
5.2.3 Le menu de gauche 53
5.2.4 Résultat d'une recherche 57
5.2.5 Fil de navigation 58
5.2.6 Exemple d'un article 58
5.2.7 Le pied de page 62 5.3 Partie Privé 62
5.3.1 Barre de navigation 62
5.3.2 Dépôt d'un article 63
5.3.3 Dépôt d'une fiche fournisseur 67 Perspectives 71 Bilan 72 5.4 Bilan professionnel 72 5.5 Le bilan humain 73 Tables des figures 75 Bibliographie 76 Webographie 77 Glossaire 78 Annexe 79 Introduction
Le groupe Gaz de France est actuellement dans une période de transition.
L'ouverture du marché de l'énergie permet l'émergence de nouveaux acteurs
et de la concurrence. Deux directives européennes concernent la
libéralisation du marché du gaz en Europe: - La directive 98/30/CE du 22 juin 1998,
- La directive 2003/55/CE du 26 juin 2003.
Gaz de France a appliqué la Directive de 1998 le 10 août 2003.
La seconde directive reprend les dispositions de la première et les
approfondit, notamment avec l'accélération des dates d'ouverture à la
concurrence des marchés du gaz et de l'électricité : 1er juillet 2004 au
plus tard pour tous les clients non résidentiels et 1er juillet 2007 pour
une ouverture à 100 %. Mon stage s'est déroulé au sein de la Direction de la Recherche de Gaz de
France, dans le département Economie et Traitement de l'Information et plus
précisément au sein du pôle Téléservices pour l'Energie. J'ai alors été intégrée à l'équipe du projet CRISTAL. Ce projet étudie et
qualifie des systèmes de comptage et de télé-relève pour le distributeur.
Ce rapport se compose de quatre parties :
- Présentation du groupe Gaz De France
- Présentation du projet CRISTAL
- Présentation du logiciel SPIP
- Présentation du site Le cédérom qui se trouve en annexe contient :
- une version .doc de ce présent rapport
- une version .pdf de ce présent rapport
- une version .html de ce présent rapport
- le logiciel SPIP
- les plugins Spip-list et FCK-editor Gaz de france
1 Dates clefs
L'histoire de l'entreprise Gaz de France est étroitement liée d'une part à
celle de la découverte et du développement du gaz comme source d'énergie,
et d'autre part à l'histoire politique de France notamment vis-à-vis des
entreprises nationales. Dès son invention au début du XIXème siècle, le gaz manufacturé prend
rapidement sa place dans la révolution industrielle. L'après-Guerre marque
cependant un tournant décisif pour les usines à gaz en service ; c'est le
début de la grande vague de nationalisation. Elle donnera notamment naissance à Gaz de France pour les industries
gazières en 1946. Dans les années 50, c'est un nouveau départ avec la
découverte du gaz naturel. En cinquante ans seulement, le gaz naturel est
devenu une énergie plébiscitée, connue et reconnue de tous. C'est au début des années 1790 que le gaz, obtenu par distillation de la
houille ou de la sciure de bois, est inventé. Anglais et Français se
disputent la paternité de cette invention. Son utilisation, déjà symbole de
modernité et de confort se développe. En France, lors de la Monarchie de
juillet, c'est au tour des plus grandes villes de s'équiper au gaz. Jusqu'à la fin du XIXème siècle, malgré la concurrence de l'électricité,
l'industrie gazière est portée par le succès. On compte plus de 800 usines
implantées au XIXème et XXème siècle. Avant la seconde guerre mondiale, de
nouvelles techniques de production de gaz apparaissent : traitement des
huiles de pétrole, emploi du propane (pur ou mélangé), gazéification
intégrale. Après la Guerre, un lourd constat :
- obsolescence d'un grand nombre d'usines à gaz,
- outils de production endommagés par la mauvaise qualité des charbons
utilisés et par la guerre,
- capacités de productions insuffisantes pour répondre à la demande,
- dispersion des installations sur le territoire,
- absence d'artère de transport sur de longues distances. 1946 : un projet de loi sur la nationalisation du gaz et de l'électricité
voit le jour. En France, au lendemain de la Guerre, se met en place un
processus de nationalisation pour certains domaines d'activités, dont les
entreprises gazières et électriques. Les activités nationalisées sont la
production, le transport, la distribution, l'importation et l'exportation
de gaz combustible. De 1946 à 1957 : modernisation et concentration de la production par la
construction d'usines importantes, mise en service sur plus de 300 km de la
première artère de transport nationale destinée à desservir la région
parisienne. 1951 : découverte du premier gisement de gaz naturel (gisement de Lacq dans
les Pyrénées Atlantiques). A partir de 1956, les produits pétroliers se substituent à la houille pour
la fabrication du gaz. La distillation de la houille est définitivement
condamnée. Les gaz liquéfiés (propane et butane) servent à fabriquer des
gaz d'appoint. De 1957 à 1965 : après la résolution des problèmes liés au gaz naturel, le
gisement de Lacq est mis en exploitation. Le gaz manufacturé ou combustible
(pétrole, charbon ...) permet de faire la transition jusque dans les années
70. La conversion des usines à gaz vers le gaz naturel se met en route. Le décollage du gaz naturel constitue un tournant décisif. Peu à peu, et
pendant quelques années, Gaz de France abandonne son métier de producteur
pour devenir acheteur, transporteur et distributeur de gaz naturel. Entre 1946 et 1960, 364 usines à gaz sont fermées. En 1974, elles ne sont
plus que 14. En 1964, le gisement de Lacq ne pouvant produire davantage, celui de Saint-
Marcet étant en déclin et aucune autre découverte de gisement en France
n'étant effective, Gaz de France passe ses premiers contrats d'importation
de gaz naturel avec l'Algérie (1965), les Pays-Bas (1967) ... C'est grâce
au transport de gaz sous forme liquide (GNL), objet de nombreuses
recherches quelques années plus tôt, que le gaz a pu franchir les mers qui
séparaient les gisements des « consommateurs ». Les années 80 consolident
la politique d'approvisionnement de Gaz de France. Se crée alors un
véritable réseau européen des m
....