Corrigé devoir TS spécialité : Les algues rouges et leur répartition

Corrigé devoir TS spécialité : Les algues rouges et leur répartition. Les algues rouges sont des végétaux chlorophylliens marins qui captent la lumière pour ...



un extrait du document




Corrigé devoir TS spécialité : Les algues rouges et leur répartition.


Les algues rouges sont des végétaux chlorophylliens marins qui
captent la lumière pour réaliser la photosynthèse.
Quels pigments possèdent ces algues qui expliquent leur répartition
en profondeur. 1 point


Le document 1 est un graphique qui présente les spectres d'absorption
et les spectres d'action des deux types d'algues étudiées.
On observe que les spectres d'action photosynthétiques et d'absorption des
radiations lumineuses présentent un fort parallélisme pour les algues
vertes : l'absorption et l'action sont maximales pour les radiations bleues
et rouges, minimales pour les radiations vertes. 2 point
Or je sais que les pigments que possèdent les algues vertes (chlorophylle a
et b, xanthophylles, caroténoïdes) absorbent les radiations efficaces
(bleues et rouges) ce qui expliquent le parallélisme entre les deux
spectres.
Pour les algues rouges, le parallélisme entre les deux spectres est le plus
net dans les radiations vertes, par contre dans le bleu et le rouge le
parallélisme est beaucoup plus faible. 1 point
Donc, à la différence des algues vertes, les radiations les plus efficaces
sont centrées sur le vert pour les algues rouges alors qu'elles sont
centrées sur le bleu et rouge pour les algues vertes. 2 point


Le document 2 est un tableau et un graphique qui présente les
caractéristiques pigmentaires des algues vertes et des algues rouges.
On observe sur le tableau que l'originalité des algues rouges par rapport
aux algues vertes est l'absence de chlorophylle b et la présence de
phycoérythrine et phycocyanine. 1 point
Or on observe, sur le graphique, que la phycoérythrine présente un maximum
d'absorption vers 540 nm soit pour les radiations vertes. La phycocyanine
présente un spectre d'absorption maximum dans les radiations comprises
entre 600 et 680 nm et la chlorophylle a un maximum d'absorption l'un à 450
nm et l'autre à 660 nm.
Or je sais que l'absorption des radiations par les pigments détermine leur
efficacité lors de la photosynthèse. 1 point
J'en déduis que l'association des trois pigments explique les trois pics du
spectre d'absorption des algues rouges, l'absorption dans le vert étant
liée à la présence d'un pigment supplémentaire : le phycoérythrine. 2
point


Le document 3 est un graphique indiquant l'absorption des radiations
lumineuses en fonction de la profondeur.
On observe que les radiations rouges et les radiations bleues sont
rapidement absorbées par l'eau alors que les radiations vertes sont les
seules qui persistent au-delà de 20 mètres. 1 point
Or je sais que les algues rouges possèdent un pigment supplémentaire (la
phycoérythrine) qui absorbe principalement les radiations de couleur verte.
1 point
J'en déduis que ces algues rouges peuvent se répartir en profondeur du fait
de la présence de radiations efficaces pour leur photosynthèse. 2
point


Bilan :
- La photosynthèse est possible si les radiations lumineuses sont absorbées
par les pigments, ce qui est le cas des algues vertes et des algues rouges.
2 point
- les algues rouges possèdent des pigments supplémentaires et notamment la
phycoérythrine qui absorbe les radiations de couleur verte. 2 point
- comme ces radiations de couleur verte persistent au-delà de 20 mètres de
profondeur et que les algues rouges peuvent les absorber pour leur
photosynthèse, ceci explique leur présence au-delà de 20 mètres, là où les
algues vertes ont disparu du fait de leur impossibilité à absorber les
radiations de couleur verte. 2 points


Grâce à leur pigment supplémentaire, les algues rouges se
répartissent en profondeur à la différence des algues vertes.


....