introduction generale - Pastel

Figure 13: Innovation et KAIZEN ("amélioration continue") (d'après MASAAKI, 1989). ...... défini un processus par "son exercice et son résultat (un implexe) : il y a ...... évalue les effets de ses actions et corrige son comportement futur en utilisant ...



un extrait du document




N° d'ordre : 1995.33 Ecole Nationale Supérieure d'Arts et Métiers
Centre de Paris THÈSE PRÉSENTÉE POUR OBTENIR LE GRADE DE DOCTEUR DE L' ECOLE NATIONALE SUPERIEURE
D'ARTS ET MÉTIERS
Spécialité : GÉNIE INDUSTRIEL PAR Rémy GAUTIER
QUALITE EN CONCEPTION DE PRODUITS NOUVEAUX
"Proposition d'une méthode de fiabilisation
du processus de management de l'information" Soutenue le 8 décembre 1995, devant le jury d'examen : Mme C. GUIDAT, Professeur, ENSGSI de Nancy
.......................... Rapporteur
MM. A. BARREAU, Professeur, ISTIA d'Angers
.......................... Rapporteur
G. GAUTHERIN, Professeur
............................................... Examinateur
Y.BERTRAND, Président de
l'I.S.D.F.................................. Examinateur
J.Y. MOALIC, Responsable Qualité Ariane IV, CNES...........
Examinateur
R. DUCHAMP, Professeur
.................................................. Directeur de
thèse
P. TRUCHOT, Maître de Conférence
................................... Examinateur
L'ENSAM est un Grand Etablissement composé de sept centres :
AIX-EN-PROVENCE - ANGERS - BORDEAUX - CHÂLONS-SUR-MARNE - CLUNY - LILLE -
PARIS
- REMERCIEMENTS - Ce travail est le résultat d'une recherche développée au Laboratoire
Conception de Produits Nouveaux de l'Ecole Nationale Supérieure d'Arts et
Métiers (Ecole Nationale Supérieure d'Arts et Métiers). Il a été réalisé
avec la collaboration de diverses entreprises telles que le Centre d'Etudes
du Bouchet, les entreprises du Groupement d'intérêt de recherche S.I.R., B-
MARLY. Je remercie Monsieur le Professeur Guy GAUTHERIN, Directeur Général
de l'ENSAM, de m'avoir permis de mener cette action de recherche dans son
établissement et d'avoir accepté de participer au jury de thèse. Je remercie Monsieur le Professeur Robert DUCHAMP, Responsable du
Laboratoire Conception de Produits Nouveaux et Directeur de ce travail,
pour m'avoir fait confiance, alors que j'étais jeune ingénieur, en me
confiant la responsabilité de projets industriels d'envergure. Ils ont
grandement contribué à ma formation pratique d'ingénieur. C'est aussi lui
qui m'a convaincu de prolonger mes réflexions par un travail de recherche,
auquel j'ai pris goût et qui oriente aujourd'hui ma vie professionnelle
vers l'enseignement et la recherche. Qu'il soit assuré de ma plus profonde
reconnaissance. Je remercie Madame le Professeur Claudine GUIDAT, Directeur de
l'Ecole Nationale Supérieure en Génie des Systèmes Industriels de l'INPL de
NANCY, pour l'intérêt qu'elle a manifesté pour mon travail, pour ses
conseils, et pour avoir accepté de juger ce travail en tant que rapporteur. Je remercie Monsieur le Professeur Alain BARREAU, du Centre de
Recherche en Qualité et Sûreté de Fonctionnement de l'ISTIA d'ANGERS, pour
son aide et ses encouragements. Je lui suis reconnaissant d'avoir accepté
d'être rapporteur de ce travail. Je remercie Monsieur Yves BERTRAND, Ingénieur Général de l'Armement,
Président de l'Institut de Sûreté de Fonctionnement, d'avoir accepté d'être
examinateur de ce travail. J'ai beaucoup appris pendant l'année passée dans
son service Qualité et Méthode de la D.G.A., alors que j'étais jeune
ingénieur ignorant tout de la Qualité. Je remercie Monsieur Jean Yves MOALIC, Responsable Qualité du lanceur
Ariane IV, au CNES. Sa collaboration active et chaleureuse à l'animation du
Mastère Spécialisé en Management de la Qualité, à l'ENSAM, me donne
toujours, depuis dix ans, le goût pour la Qualité. Je lui suis
reconnaissant d'avoir accepté d'être examinateur de ce travail. Je remercie Monsieur Patrick TRUCHOT, Maître de conférence du
Laboratoire Conception de Produits Nouveaux de l'ENSAM, pour son aide, son
enthousiasme réconfortant et sa générosité de coeur et d'esprit. Je lui
suis reconnaissant d'avoir accepté d'être examinateur de ce travail. Je remercie chacun des membres de l'équipe du Laboratoire Conception
de Produits Nouveaux de l'ENSAM, et tout particulièrement Améziane AOUSSAT
et Marc LE COQ pour leur amitié, leur aide et leur soutien. Je remercie chacun des membres du secrétariat du Laboratoire
Conception de Produits Nouveaux et tout particulièrement Monsieur Bernard
AUBAGUE, pour leur disponibilité et leur soutien logistique. Je remercie tous ceux de l'ENSAM, des différentes entreprises, de la
SERAM, qui de près ou de loin ont contribué à ce que ce travail se fasse. Merci enfin à Claudine, mon épouse, à Maxime et Lysa, mes enfants,
pour leur amour et leur compréhension.
REMERCIEMENTS SOMMAIRE INTRODUCTION GENERALE 1ère PARTIE : INTRODUCTION - PROBLEMATIQUE LA QUALITE EN CONCEPTION DE PRODUITS NOUVEAUX :
« du contrôle de la définition du produit ...
à la maîtrise du processus de conception » 1. INTRODUCTION - L'INNOVATION : UNE ACTIVITE SOURCE DE PROBLEMATIQUES POUR
LA RECHERCHE EN GENIE INDUSTRIEL 15 1.1. Innover : une volonté stratégique de prise de risques 16 1.2. Etudier l'innovation : des approches variées 19 1.3. L'innovation : une activité source de problématiques pour la recherche
en génie industriel 20 2. CONCEVOIR DES PRODUITS NOUVEAUX : UNE ACTIVITE COMPLEXE 24 2.1. L'activité de conception de produit industriel : définition 25 2.2. L'activité de conception : caractéristiques générales 27 2.3. Modélisations d'un produit 28
2.3.1. L'approche composants 29
2.3.2. L'approche fonctionnelle 29 2.4. Définition d'un produit nouveau 33 2.5. Les démarches de conception de produit nouveau 37
2.5.1. Les démarches « Cartésiennes » : linéaires, séquentielles. 37
2.5.2. Les démarches systémiques : simultanéité et globalité. 38
2.5.3. La démarche CPN-ENSAM : une démarche « prescriptible ». 40 2.6. Méthodes et outils de la conception de produits nouveaux 44 3. CONCEVOIR DES PRODUITS NOUVEAUX : UNE ACTIVITE QUI SE GERE 45 3.1. Définition de la gestion de projet 46 3.2. Gestion de projet : méthodes et outils 46
3.2.1. Gérer les tâches : l'Organigramme technique 47
3.2.2. Gérer le temps : la planification 49
A. Planning de GANTT 50
B. planification par réseaux 51
(a) Méthode PERT : Program Evaluation and Review Technic 51
(b) Méthode des potentiels 52
(c) Planning aléatoire. 53
3.2.3. Gérer les moyens : les plans de charges 54
3.2.4. Gérer les coûts 55
3.2.5. Le "cost-control" 57 4. CONCEVOIR POUR LE CLIENT, DANS L'INTERET DE L'ENTREPRISE : UNE EXIGENCE
DE QUALITE 58 4.1. La qualité : une définition normalisée 60 4.2. La qualité : histoire d'une pratique industrielle 62
4.2.1. Du contrôle du résultat... 62
4.2.2. ... à la maîtrise du processus 65 4.3. L'assurance qualité en conception : des référentiels normalisés pour
donner confiance, tout en restant créatif. 66 4.4. La qualité par la prévention, le retour d'expérience et la
transmission du savoir-faire 68 5. UNE RESPONSABILITE DE CHEF DE PROJET : LE MANAGEMENT DES RISQUES PROJET
68 5.1. Définitions du risque 69 5.2. Le management des risques projet 71
5.2.1. L'identification 71
5.2.2. L'évaluation 74
5.2.3. La classification 74
5.2.4. Le traitement 75 5.3. Conclusion 75 6. LA PROBLEMATIQUE - "MANAGER LA QUALITE D'UN PROCESSUS COMPLEXE, A RISQUE
: LA CONCEPTION DE PRODUITS NOUVEAUX " 76 6.1. De la nécessité d'une démarche qualité en Conception de Produits
Nouveaux 76 6.2. Qualité et Conception de Produits Nouveaux : les possibilités de
synergie. 77 6.3. La problématique de notre recherche : "qualité en Conception de
Produits Nouveaux : la maîtrise du processus par la maîtrise des risques"
80 7. HYPOTHESES ET DEMARCHE DE RECHERCHE. 81 2 ème PARTIE : MODELISATION THEORIQUE ET EXPERIMENTALE
du processus
de conception de produits nouveaux
8. CARACTERISATION DU PROCESSUS DE CONCEPTION DE PRODUITS NOUVEAUX 87 8.1. Analyse fonctionnelle du système d'innovation de l'entreprise 89 8.2. Décomposition du système d'Innovation en sous-systèmes : 93 8.3. Analyse fonctionnelle du sous-système de conception de produits
nouveaux 94 8.4. Conclusion 95 9. DE L'IMPORTANCE DE L'INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION DANS LE
MANAGEMENT DES RISQUES PROJET 96 9.1. Théorie de l'information et de la communication : généralités 96 9.2. Qualités des informations 100 9.3. Définition d'un système d'information 101 9.4. Le traitement de l'information 102 9.5. Les pathologies des systèmes d'information 104 10. SYNERGIE ENTRE QUALITE ET GESTION DE PROJET : VALIDATION EXPERIMENTALE
105 10.1. Critères de choix des projets pour validation 105 10.2. Le projet NMA 108
10.2.1. Un projet ambitieux dans un environnement complexe 108
10.2.2. La qualité : une approche globale du management de projet 109
10.2.3. La gestion des risques projet : coûts, délais, performances
techniques 115
10.2.4. La gestion des risques dans le cadre d'un réseau client-
fournisseur : importance de la communication et de l'information 120
10.2.5. Conclusion sur le projet NMA 124 10.3. Le projet SIR 128
10.3.1. Les diff
....