introducton - IS MU

23 En appliquant la formule de Bazin C = 87 vérifier que le coefficient de rugosité ? reste voisin de l'unité 1 ..... Corrigé de l'exercice n° 3 hydrologie potamologie.



un extrait du document




SOMMAIRE INTRODUCTION p. 8
LES PRONOMS p. 10
I. LES PRONOMS PERSONNELS p. 12
1. Partie théorique p. 12
1.1. Définition p. 12
Les pronoms réfléchis p. 13
Le pronom on p. 14
Les pronoms en et y p. 15
Les pronoms neutres il et le p. 16
1.2. Formes p. 17
1.3. Emploi p. 18
1.4. Syntaxe p. 20
2. Partie pratique p. 23
2.1. Les exercices p. 23
2.2. Corrigés p. 27
II. LES POSSESSIFS p. 31
1. Partie théorique p. 31
1.1. Définition p. 31
Les pronoms possessifs nominaux p. 32
1.2. Formes p. 34
1.3. Emploi p. 36
1.4. Syntaxe p. 39
2. Partie pratique p. 41
2.1. Les exercices p. 41
2.2. Corrigés p. 45
III. LES DÉMONSTRATIFS p. 49
1. Partie théorique p. 49
1.1. Définition p. 49
Les particules p. 49
Les formes neutres p. 50
1.2. Formes p. 52
1.3. Emploi p. 53
1.4. Syntaxe p. 55
2. Partie pratique p. 57
2.1. Les exercices p. 57
2.2. Corrigés p. 61
IV. LES INDÉFINIS p. 64
1. Partie théorique p. 64
1.1. Définition p. 64
Les pronoms indéfinis nominaux p. 64
1.2. Formes p. 66
1.3. Emploi p. 68
1.4. Syntaxe p. 75
2. Partie pratique p. 77
2.1. Les exercices p. 77
2.2. Corrigés p. 81 V. LES INTERROGATIFS, LES EXCLAMATIFS p. 85
1. Partie théorique p. 85
1.1. Définition p. 85
1.2. Formes p. 86
1.3. Emploi p. 87
1.4. Syntaxe p. 89
2. Partie pratique p. 91
2.1. Les exercices p. 91
2.2. Corrigés p. 94
VI. LES RELATIFS p. 97
1. Partie théorique p. 97
1.1. Définition p. 97
1.2. Formes p. 98
1.3. Emploi p. 99
1.4. Syntaxe p. 101
2. Partie pratique p. 102
2.1. Les exercices p. 102
2.2. Corrigés p. 104 CONCLUSION p. 106
RÉSUMÉ p. 107
BIBLIOGRAPHIE p. 108
SITOGRAPHIE p. 109
ANNEXES p. 110 INTRODUCTION
Le mot pronom vient du latin pronomen, pro nomine ce qui signifie à la
place du nom. Le pronom est, en effet, un mot qui n´a pas de plein sens en
lui-même. Il remplace le nom dans la phrase, il désigne la personne, la
chose, l´action, en évitant la répétition du nom, ou d´autre terme. Le
pronom peut aussi remplacer toute une phrase.
D´après la forme on distingue les pronoms et les adjectifs
déterminatifs. Les premiers sont les mots qui peuvent être seuls, sans
substantif, sans verbe. Les deuxièmes sont les mots qui accompagnent le
substantif ou le verbe.
Le mot adjectif vient du latin adjectivus ce qui signifie qui s´ajoute
à. Les adjectifs s´accordent toujours avec substantif en genre et en
nombre.
On distingue les pronoms personnels, possessifs, démonstratifs,
indéfinis, interrogatifs, exclamatifs, relatifs et réfléchis.
Dans mon mémoire, dans la partie théorique, je voudrais présenter
toutes les sortes des pronoms et des adjectifs français, les définir en
ajoutant des exemples, nommer leurs formes simples et complexes, leurs
neutres, montrer leur emploi et leur position dans la phrase.
Dans la partie pratique je vais fournir des divers exercices pour
pouvoir exercer et fixer tout ce qui a été présenté auparavant. Je vais
essayer de le faire d´une manière amusante et intéressante.
Je voudrais que ce mémoire serve d´un manuel didactique de
l´apprentissage (enseignement) des pronoms français. Je vais m´efforcer de
le constituer de telle manière, que chacun qui va lire tous les textes et
remplir tous les exercices soigneusement, va maîtriser et bien comprendre
les pronoms français.
Ce manuel sera destiné surtout à ceux qui ont déjà étudié le français,
par exemple, les bacheliers qui veulent continuer les études de cette
langue à l´école supérieure.
Le manuel peut les aider à passer les examens d´entrée et leur faciliter
les études prochaines. Alors, les lecteurs de ce manuel devraient avoir le
niveau B1 - B2 pour pouvoir tout bien comprendre.
LES PRONOMS
« Savoir reconnaître les pronoms est important pour pouvoir analyser et
comprendre une phrase ou la construire correctement. »[1]
Pour s´assurer qu´un mot est un pronom, nous pouvons vérifier s´il est
possible de le remplacer par un autre pronom, par exemple, quelque chose ou
quelqu´un.
· Les livres sont très dévastés. Nous devons les changer.
Nous ne pouvons pas dire quelque chose livres. Alors, le premier les n´est
pas un pronom. Mais nous pouvons dire Nous devons changer quelque chose. Le
second les est donc un pronom.
Le pronom est un mot qui, en général, représente un nom, un adjectif,
une idée, une proposition.
· Ce chien est dangereux, croyez-le.
Souvent il ne représente aucun nom, aucune idée ou proposition déjà
exprimés, il joue le rôle d´un nom indéterminé.
· Tout est expliqué.
« Le pronom occupe toutes les fonctions que le nom peut occuper. »[2]
Très souvent, le pronom s´emploie seul.
· Il mange.
Il peut être complété aussi par d´autres mots. Ce pronom fait alors partie
d´un groupe pronominal duquel il est le noyau.
· Celui qui chante est très adroit.[3]
Le plus souvent, on trouve le pronom dans les fonctions de sujet (· Il
parle.), complément d´objet (· La musique lui apporte beaucoup de plaisir.
), attribut (· S´il est professeur, depuis combien de temps l´est-il ?),
complément d´un autre mot (· Elle n´est sans doute admirée de personne.
)[4], mais aussi dans les fonctions de complément circonstanciel (·
L´endroit où il a été attaqué est très étrange. ), complément d´agent (· Il
n´est pas oublié par personne.) ou apposition (· Pendant la leçon, Pierre,
il, dérange sans cesse).
Le pronom indique, dans la conjugaison, la personne grammaticale.
· Je mange, il prépare du repas. Si le pronom représente un nom, il est masculin ou féminin, s´il
représente autre chose qu´un nom, il est neutre.
· Il faut de la patience.
· Que faites-vous ?
Pour qu´un nom puisse être représenté par un pronom, il faut, en
principe, que ce nom soit déterminé, alors, un article ou un adjectif
possessif, démonstratif devrait précéder.
· Je vous ai dessiné une image? prenez-la.
I. LES PRONOMS PERSONNELS
1. Partie théorique
1.1. Définition Le pronom personnel représente une personne[5] ou une chose, selon le
rôle qu´elle joue dans le discours. S´il s´agit de la personne qui parle,
nous nous servons du pronom de la première personne. Dans le cas de la
personne à qui l´on parle, nous utilisons le pronom de la troisième
personne, dans le cas de la personne ou de la chose dont on parle, le
pronom de la deuxième personne. Les pronoms des 1re et 2e personnes[6] n´ont jamais d´antécédent[7].
Ils désignent directement des personnes, parfois des êtres animés, qui
participent à la communication. Quand les pronoms n´ont pas d´antécédent,
il s´agit de pronoms nominaux.
· Nous entendons le cri. La forme des pronoms personnels varie en genre, en nombre et selon leur
fonction dans la phrase.
· Aimez-vous jouer au tennis ? Oui, j´aime beaucoup ce genre de sport.
· Ma copine est à l´étranger alors, je corresponde avec elle par émail. Il existe de formes conjointes, dites aussi atones[8], qui ne se
séparent pas du verbe, et de formes disjointes, dites aussi toniques ou
accentuées, qui sont séparées du verbe par une préposition ou une pause.
Elles portent toujours l´accent tonique. Souvent, elles sont renforcées par
même.
Je, me, tu, te, se, il sont toujours conjointes, sauf à la deuxième et à la
troisième personne dans la forme interrogative.
· Dis-tu ?
Les formes conjointes peuvent être séparées du verbe seulement par une
autre forme conjointe, les pronoms adverbiaux en et y ou la négation ne.
· Nous y sommes allées. Il en provient. Il vous le téléphonera.
Moi, toi, soi, eux sont toujours disjointes.
· Je parle, mais tu ne m´écoutes pas. (les formes conjointes)
· Moi, en tout cas, je n´irai pas chez Paul. (la forme disjointe) Les pronoms des deux premières personnes sont toujours nominaux parce
qu´ils désignent directement les personnes participant à la communication.
· Tu as téléphoné et il est arrivé.
Ceux de la 3e personne du singulier sont des pronoms représentants.
· La lettre de Pierre a été apportée pour que nous puissions la consulter. + Les pronoms réfléchis
Le pronom personnel est dit réfléchi quand il sert à former les
verbes pronominaux, alors, il reflète le sujet.[9]
Le pronom réfléchi pour la 1re personne est : me, nous.
· Je me lave. Nous nous lavons.
Le pronom réfléchi pour la 2e personne est : te, vous.
· Tu te laves. Vous vous lavez.
Il n´y a pas de forme spéciale qu´à la 3e personne. Ce sont les formes :
se, soi.
· Il se lave. Il ne pense qu´à soi. Les formes atones me, te, se s´élident devant une voyelle : m´, t´, s´.
· Il se lave. Il s´est lavé.
La forme disjointe soi peut prendre la forme conjointe et
s´élider après un impératif lorsqu´elle est suivie des pronoms adverbiaux
en et y.
· Où est le chocolat ? Charles s´en est servi. Le pronom de forme réfléchie a tantôt un sens réfléchi, tantôt un sens
non réfléchi. Au sens réfléchi, il indique, comme complément d´objet direct
ou indirect, que l´action revient sur le sujet.
· Je me baigne.
Au pluriel, il peut exprimer un sens réciproque.
· Nous nous disputons.
Au sens non réfléchi, il ne marque pas que l´action revient sur le sujet.
Il fait corps avec le verbe. Il s´emploie comme pronom sans fonction
logique.
· Je me meurs.
Il s´emploie comme pronom aux
....